Page d'accueil

Rhinocort Turbuhaler

(budésonide pour inhalation nasale par turbuhaler)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le budésonide pour inhalation nasale est un corticostéroïde qui s'utilise pour le traitement de la rhinite allergique saisonnière, la rhinite apériodique (de toute l'année) et la rhinite vasomotrice (causée par une hypersensibilité ou un surnombre des vaisseaux sanguins dans le nez) qui ne répondent pas aux traitements traditionnels. Il soulage les symptômes de la rhinite (par ex. la congestion nasale et l'écoulement nasal) en réduisant l'inflammation dans les voies nasales.

Le budésonide s'utilise également pour traiter les polypes nasaux et pour en prévenir la récurrence après ablation chirurgicale. Après l'amorce d'un traitement par le budésonide pour inhalation nasale par Turbuhaler, les effets du médicament peuvent s'observer 2 à 3 jours plus tard, mais quelques personnes doivent attendre jusqu'à 2 semaines avant de constater un changement.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

Pour le traitement de la rhinite, la dose initiale usuelle pour les adultes et les enfants de plus de 6 ans est 2 inhalations dans chaque narine le matin. Une fois que les symptômes sont maîtrisés, la dose efficace la plus faible pour maîtriser les symptômes devrait être utilisée. Le traitement de la rhinite saisonnière devrait si possible débuter avant l'exposition aux allergènes.

La dose usuelle pour le traitement et la prévention des polypes nasaux est 1 inhalation dans chaque narine, 2 fois par jour, matin et soir.

Mode d'emploi de l'inhalateur :

  1. tenez l'inhalateur à la verticale, la molette vers le bas.
  2. pour charger une dose, tournez la molette grise le plus loin possible dans une direction avant de la ramener à la position initiale. Le « déclic » signifie que l'inhalateur est prêt à être utilisé.
  3. expirez, mais n'expirez jamais dans l'inhalateur nasal.
  4. placez l'adaptateur nasal pour qu'il s'ajuste bien dans la narine et bouchez l'autre narine en appuyant avec un doigt.
  5. inspirez vivement et énergiquement par le nez.
  6. retirez l'inhalateur de la narine avant d'expirer.
  7. répétez les étapes ci-dessus pour chaque dose et chaque narine.

Si vous laissez tomber l'inhalateur après son chargement, si vous l'agitez ou soufflez dedans, la dose est perdue. Il faut alors charger une deuxième dose et l'inhaler. Il est possible que vous ne perceviez ni le goût ni la texture du médicament au cours de l'inhalation, mais vous absorberez le médicament si vous suivez les instructions fournies par votre professionnel de la santé ou la notice d'accompagnement du produit.

Si vous n'êtes pas sûr du mode d'emploi de l'inhalateur, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou un autre professionnel de la santé.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin.

Si vous employez ce médicament contre une rhinite et que vous omettez une dose, mais qu'il ne s'est pas encore écoulé 12 heures après cette omission, prenez votre inhalation au plus tôt et reprenez le schéma posologique usuel. Si plus de 12 heures se sont écoulées quand vous notez votre omission, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose.

Si vous employez ce médicament contre des polypes nasaux et que vous omettez une dose, mais qu'il ne s'est pas encore écoulé 6 heures après cette omission, prenez votre inhalation au plus tôt et reprenez le schéma posologique usuel. Si plus de 6 heures se sont écoulées quand vous notez votre omission, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose.

Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de l'humidité et hors de la portée des enfants. Replacez toujours le capuchon de protection après chaque emploi.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque inhalateur de poudre sèche contient 200 doses de budésonide micronisé à 100 µg par dose. Chaque inhalation nasale à partir de l'inhalateur Turbuhaler fournit 100 µg de substance active en l'occurrence le budésonide. Ne contient ni additifs ni substances porteuses. Ingrédients non médicinaux : aucun.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Le budésonide pour inhalation nasale par Turbuhaler ne devrait pas s'employer dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au budésonide ou à l'un des ingrédients du médicament ;
  • un enfant de moins de 6 ans ;
  • une tuberculose évolutive ou à l'état latent ;
  • une infection d'origine fongique, bactérienne ou virale non traitée.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens