Page d'accueil

Nitrol

(nitroglycérine (pommade))

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

La nitroglycérine appartient à la classe des médicaments appelés antiangineux. La pommade à la nitroglycérine s'utilise pour prévenir les crises d'angine de poitrine (une douleur thoracique). La nitroglycérine réduit le nombre de crises d'angine en relâchant les vaisseaux sanguins et en augmentant le flux d'oxygène et de sang vers le cœur. La nitroglycérine en pommade n'est pas conçue pour le soulagement immédiat des crises d'angine.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

La pommade à la nitroglycérine peut être appliquée toutes les 3 à 8 heures au besoin, mais une application au coucher est souvent suffisante pour la nuit entière. La dose usuelle varie de 2,5 cm à 5 cm selon la dose qui sort du tube.

Vous pouvez appliquer la pommade sur la partie du corps qui vous convient ; de nombreuses personnes préfèrent en général la poitrine. Placez l'applicateur (le côté pommade faisant face à la région désirée). Étalez la pommade sur une surface d'au moins 5 cm sur 7,5 cm en une couche mince et uniforme. Ne faites pas pénétrer la nitroglycérine dans la peau en la frictionnant. Utilisez le papier fourni avec la règle posologique, une pellicule de plastique ou un autre matériau approprié pour recouvrir la pommade que vous avez appliquée. Vous pouvez employer un ruban adhésif pour maintenir cette pellicule en place. Avant d'appliquer votre prochaine dose de nitroglycérine, essuyez la pommade restant de la dose précédente.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, appliquez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'appliquez pas une double dose du médicament pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque tube contient une pommade à 2 % de nitroglycérine. Ingrédients non médicinaux : eau purifiée, lactose, lanoline et pétrolatum (standard USP pour tous).

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

La pommade à la nitroglycérine ne devrait pas s'employer dans les circonstances ci-après :

  • une allergie ou une sensibilité à la nitroglycérine ou à l'un des ingrédients de la pommade;
  • une allergie ou une sensibilité aux nitrates organiques;
  • une anémie grave;
  • une fonction cardiaque diminuée en raison d'une obstruction (par ex. un rétrécissement des valves cardiaques);
  • une insuffisance circulatoire aiguë associée à une grave chute de la pression artérielle (état de collapsus ou de choc);
  • la prise d'un inhibiteur de la PDE de type 5 pour le traitement d'une dysfonction érectile (par ex. le sildénafil, le tadalafil, vardénafil);
  • la prise du médicament riociguat;
  • une pression artérielle très basse;
  • une pression intraoculaire élevée (glaucome);
  • une pression intracrânienne élevée (par ex. après un accident).


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens