Page d'accueil

Hycomine

(hydrocodone - pyrilamine - phényléphrine - ammonium)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

L'hydrocodone - pyrilamine - phényléphrine - ammonium chloride est un produit qui n'est plus fabriqué ni vendu au Canada sous aucun nom de marque. Cet article n'est disponible qu'à des fins de consultation. Si vous utilisez ce médicament, discutez avec votre médecin ou un pharmacien de vos options thérapeutiques.

Ce médicament contient 4 ingrédients différents. L'hydrocodone appartient à la famille des médicaments antitussifs (qui suppriment la toux). Elle aide à supprimer la toux en agissant sur le centre de la toux dans le cerveau. La phényléphrine appartient à la famille des médicaments décongestionnants (qui soulagent la congestion). Elle agit en rétrécissant les vaisseaux sanguins au niveau des voies nasales, contribuant ainsi à soulager la congestion nasale. La pyrilamine appartient à la famille des médicaments antihistaminiques. Elle agit en asséchant l'excès de fluide qui provoque l'écoulement nasal et le larmoiement. Ces trois substances combinées aident à calmer la toux et à soulager la congestion due aux rhumes et aux infections bactériennes. Le chlorure d'ammonium est un expectorant qui favorise l'évacuation du mucus.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose recommandée d'Hycomine pour les adultes est 5 mL après les repas et au moment du coucher, avec des aliments ou un verre de lait, à au moins 4 heures d'intervalle. Ne dépassez pas 30 mL par 24 heures. La dose maximale d'une prise est 15 mL.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Hycomine n'est plus fabriqué ni vendu au Canada. Lancez une recherche en tapant le mot hycomine pour trouver des marques qui sont encore offertes. Cet article n'est disponible qu'à des fins de consultation. Si vous utilisez ce médicament, discutez avec votre médecin ou un pharmacien de vos options thérapeutiques.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à l'hydrocodone, à la phényléphrine, à la pyrilamine, au chlorure d'ammonium ou à l'un des ingrédients du médicament ;
  • une allergie à tout autre médicament de type « opioïde » (par ex. la morphine, la codéine) ;
  • une allergie aux antihistaminiques (par ex. la chlorphéniramine) ;
  • une allergie aux aminés sympathiques (par ex. l'épinéphrine, la pseudoéphédrine) ;
  • une lésion à l'intérieur du crâne causant une pression accrue à l'intérieur de la boîte crânienne (pression intracrânienne) ;
  • une difficulté respiratoire ;
  • la prise d'un inhibiteur de la monoamine oxydase ou IMAO (par ex. la tranylcypromine, la phénelzine) ;
  • une maladie cardiaque, une pression artérielle élevée, du diabète ou une suractivité de la thyroïde.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens