Page d'accueil

Climara

(timbre d'oestradiol)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Ce médicament appartient à la classe médicamenteuse d'hormonothérapie (œstrogénothérapie) de substitution et traite les symptômes de la ménopause, tels que les bouffées de chaleur, la sécrétion de sueur anormale, les frissons et les saignements utérins anormaux.

L'œstradiol est un type d'œstrogène, une hormone sécrétée par les ovaires. Au cours et après la ménopause, les ovaires commencent à réduire la production de cette hormone. Un déficit en œstrogène peut entraîner des symptômes associés à la ménopause comme des bouffées de chaleur et une sécheresse vaginale. Pour la majorité des femmes, la ménopause naturelle est atteinte vers l'âge de 50 ans. Lorsque les ovaires sont enlevés par intervention chirurgicale avant la ménopause naturelle, une ménopause chirurgicale survient.

Le timbre d'œstradiol relâche de l'œstradiol lorsqu'il est appliqué sur la peau. Les femmes qui n'ont pas eu d'hystérectomie (ablation chirurgicale de l'utérus) doivent aussi prendre une progestérone durant la prise de ce médicament afin de diminuer le risque de complications associé avec l'œstrogène.

Le timbre d'œstradiol s'utilise également pour prévenir l'ostéoporose lorsque les taux d'œstrogènes dans le corps sont faibles. Il vient s'ajouter aux autres mesures de prévention comme la prise de suppléments de calcium et de vitamine D, l'abandon du tabac et l'exercice régulier avec mise en charge.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

Un nouveau timbre doit être appliqué à la peau une fois par semaine sur les mêmes journées (par ex. le timbre doit être changé tous les sept jours). Les femmes qui n'ont pas eu d'hystérectomie (ablation chirurgicale de l'utérus) doivent aussi prendre une progestérone durant la prise de ce médicament afin de diminuer le risque de certains effets secondaires associé avec l'œstrogène.

Le timbre doit normalement être appliqué sur le bas de l'abdomen, les fesses ou les hanches. Un bon nombre de femmes ont trouvé qu'il y a moins d'irritation à la peau lorsque le timbre est appliqué aux fesses. Votre médecin ou votre pharmacien sera en mesure de vous aider à trouver la région la plus appropriée pour l'application du timbre. Il ne doit pas être appliqué sur les seins. Ne pas appliquer un autre timbre au même endroit pendant au moins une semaine.

Pour appliquer le timbre :

  1. Choisissez une peau propre, sèche et intacte qui n'est pas grasse, abîmée, irritée ou exposée au soleil. Pour éviter l'irritation, n'appliquez pas le timbre au même endroit 2 fois de suite.
  2. Déchirez le sachet du timbre au lieu de le couper avec des ciseaux. Le timbre sera inutile si vous le coupez par erreur.
  3. Enlevez la couche protectrice et appliquez le timbre immédiatement tout en évitant de toucher l'adhésif.
  4. Utilisez vos doigts pour tenir le timbre en place pour 10 secondes et assurez-vous que le timbre est bien fixé sur la peau, surtout sur les bords.

Lorsqu'il est temps de changer le timbre, enlevez prudemment celui sur la peau, pliez-le en deux pour que les côtés adhésifs collent ensemble et jetez-le ou apportez-le à la pharmacie afin d'en disposer. Gardez-le hors de la portée des enfants ou de vos animaux domestiques. S'il reste de l'adhésif sur votre peau, frottez-le gentiment pour l'enlever.

Le contact avec de l'eau (bain, douche, natation) n'affecte pas le timbre. Par contre, l'eau très chaude et la vapeur peuvent faire détacher le timbre. Si votre timbre se détache, essayez de le réappliquer. S'il n'est pas possible de le rattacher, appliquer un nouveau timbre.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il importe beaucoup que ce médicament soit pris conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez d'appliquer ou de changer votre timbre, appliquez le timbre dès que vous constatez l'omission. Si vous constatez l'omission près du jour du changement habituel de votre timbre, appliquez le timbre mais changez-le de nouveau à votre journée habituelle et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas 2 timbres en même temps. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis un timbre, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante et hors de la portée des enfants. Ne conservez pas les timbres hors de leur sachet.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Climara 25
Un timbre translucide de 6,5 cm² contient 2,04 mg d'estradiol hémihydraté (Ph. Eur.) (équivalent à 2 mg d'estradiol-17β) et assure la libération continue de 0,025 mg/jour d'estradiol-17β. Ingrédients non médicinaux : copolymère acrylique (composé d'acrylate d'isooctyle, d'acrylamide et de copolymère d'acétate vinyle), monolaurate de glycéryle, myristate d'isopropyle et oléate d'éthyle.

Climara 50
Un timbre translucide de 12,5 cm² contient 3,9 mg d'estradiol hémihydraté (Ph. Eur.) (équivalent à 3,8 mg d'estradiol-17β) et assure la libération continue de 0,05 mg/jour d'estradiol-17β. Ingrédients non médicinaux : copolymère acrylique (composé d'acrylate d'isooctyle, d'acrylamide et de copolymère d'acétate vinyle), monolaurate de glycéryle, myristate d'isopropyle et oléate d'éthyle.

Climara 75
Un timbre translucide de 18,75 cm² contient 5,85 mg d'estradiol hémihydraté (Ph. Eur.) (équivalent à 5,7 mg d'estradiol-17β) et assure la libération continue de 0,075 mg/jour d'estradiol-17β. Ingrédients non médicinaux : copolymère acrylique (composé d'acrylate d'isooctyle, d'acrylamide et de copolymère d'acétate vinyle), monolaurate de glycéryle, myristate d'isopropyle et oléate d'éthyle.

Climara 100
Un timbre translucide de 25 cm² contient 7,8 mg d'estradiol hémihydraté (Ph. Eur.) (équivalent à 7,6 mg d'estradiol-17β et assure la libération continue de 0,1 mg/jour d'estradiol-17β. Ingrédients non médicinaux : copolymère acrylique (composé d'acrylate d'isooctyle, d'acrylamide et de copolymère d'acétate vinyle), monolaurate de glycéryle, myristate d'isopropyle et oléate d'éthyle.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à l'œstradiol ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • l'allaitement au sein;
  • une grossesse confirmée ou soupçonnée;
  • un cancer du sein dans les antécédents, ou un cancer dont la présence a été confirmée ou est soupçonnée;
  • une coagulation anormale du sang;
  • des antécédents de tumeur dépendante des œstrogènes, confirmée ou soupçonnée (par ex. un cancer de l'endomètre);
  • une phlébite active (veines variqueuses enflammées);
  • des migraines communes (migraines précédées d'une aura);
  • une hyperplasie de l'endomètre (l'épaississement du revêtement intérieur de l'utérus);
  • un dysfonctionnement ou une affection du foie;
  • des antécédents d'accident vasculaire cérébral, de crise cardiaque ou de maladie coronarienne, ou la présence d'un tel trouble;
  • des antécédents ou la présence de caillots sanguins dans les jambes ou les poumons, ou encore dans une artère du cœur (thrombose coronaire);
  • une perte de la vision complète ou partielle à cause d'une affection de l'œil associée à un problème circulatoire;
  • une porphyrie;
  • un saignement vaginal inaccoutumé pour lequel un diagnostic n'a pas été posé.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens