Page d'accueil

Depo-Provera

(médroxyprogestérone pour injection)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

L'acétate de médroxyprogestérone appartient à la classe des médicaments appelés progestatifs. Il s'utilise pour prévenir une grossesse. Il agit en empêchant l'œuf d'une femme de se développer complètement. Il entrave le cheminement du sperme vers l'œuf en épaississant les mucosités qui entourent le col utérin. L'acétate de médroxyprogestérone s'utilise aussi pour traiter l'endométriose.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous employez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

Pour la contraception, il existe deux présentations de ce médicament. La dose intramusculaire (IM) recommandée est de 150 mg injectés à l'intérieur d'un muscle par un professionnel de la santé tous les 3 mois. Il ne doit pas s'écouler plus de 13 semaines entre les injections. Si une injection n'est pas reçue dans un intervalle de 13 semaines, un test de grossesse devrait être effectué avant de poursuivre le traitement par la médroxyprogestérone.

La dose sous-cutanée (SC) recommandée d'acétate de médroxyprogestérone est de 104 mg injectés sous la peau, toutes les 12 à 14 semaines. Si plus de 14 semaines s'écoulent entre les  injections SC, on doit effectuer un test de grossesse pour éliminer la possibilité d'une grossesse avant de reprendre un traitement avec la médroxyprogestérone.

On commence habituellement à prendre ce médicament au cours des 5 premiers jours qui suivent le début des menstruations normales. Si l'injection est donnée dans les 5 jours après l'apparition des règles normales, elle exercera une action efficace dès le jour de son injection. Toutefois, si elle est donnée durant le cycle menstruel, il se pourrait que son action ne devienne efficace que 3 ou 4 semaines après l'injection. Une méthode de contraception non hormonale complémentaire devrait être utilisée durant ce temps. Elle pourrait consister de préservatifs en latex et de mousses ou gelées spermicides.

Lorsqu'on utilise ce médicament pour traiter l'endométriose, la dose habituelle est de 50 mg injectés à l'intérieur d'un muscle une fois par semaine, ou de 100 mg injectés à l'intérieur d'un muscle toutes les deux semaines pendant au moins 6 mois.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière d'utiliser le médicament sans le consulter au préalable.

Il est très important que ce médicament soit utilisé conformément aux indications de votre médecin. Cette préparation ne doit pas être injectée intraveineusement (injectée dans une veine). Si vous manquez un rendez-vous fixé pour recevoir une injection d'acétate de médroxyprogestérone, communiquez avec votre médecin aussitôt que possible pour prendre un autre rendez-vous.

Conservez ce médicament à la température ambiante, à l'abri du gel et de la lumière, et hors de la portée des enfants. Il devrait être agité vigoureusement avant l'emploi.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

50 mg par mL
Chaque mL (millilitre) contient 50 mg d'acétate de médroxyprogestérone. Ingrédients non médicinaux : acide chlorhydrique, méthylparabène, polyéthylèneglycol, polysorbate, propylparabène, chlorure de sodium, hydroxyde de sodium et eau pour injection.

150 mg par mL
Chaque mL (millilitre) contient 150 mg d'acétate de médroxyprogestérone. Ingrédients non médicinaux : acide chlorhydrique, méthylparabène, polyéthylèneglycol, polysorbate, propylparabène, chlorure de sodium, hydroxyde de sodium et eau pour injection.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

La médroxyprogestérone ne devrait pas être utilisée dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à la médroxyprogestérone ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • des antécédents d'accident vasculaire cérébral;
  • des antécédents de crise cardiaque ou de maladie cardiaque;
  • des antécédents de désordres de la coagulation ou de formation de caillots sanguins;
  • des antécédents de migraines précédées d'aura;
  • un cancer présent ou soupçonné sensible aux progestatifs;
  • une grossesse confirmée ou soupçonnée;
  • la présence de facteurs de risque pour la formation de caillots sanguins (par ex. une élévation importante de la pression artérielle, des changements génétiques qui prédisposent à la formation de caillots sanguins, de l'hypercholestérolémie importante, un tabagisme important chez une personne de plus de 35 ans, la présence de problèmes vasculaires secondaires au diabète).
  • des problèmes de la vue consécutifs à une affection vasculaire.
  • des problèmes non diagnostiqués ou confirmés au sein (par ex. un cancer);
  • un saignement non diagnostiqué du vagin ou des voies urinaires;
  • un trouble du foie.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens