Page d'accueil

Hemangiol

(Solution orale de propranolol)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le propranolol appartient à la classe des médicaments appelés bêtabloquants. Alors qu'on utilise des doses plus élevées de propranolol chez les adultes pour maîtriser la tension artérielle, on utilise la solution orale de propranolol chez les nourrissons pour traiter les hémangiomes.

Les hémangiomes sont des excroissances non cancéreuses qui apparaissent à la suite d'une prolifération anormale de vaisseaux sanguins. Ils se développement habituellement avant la naissance de l'enfant. Un hémangiome peut se former sur un organe interne du corps comme le foie ou un poumon ou il peut apparaître sur la peau. Il n'est pas nécessaire de traiter la plupart des hémangiomes, car ils disparaissent avant que l'enfant ait atteint l'âge de 5 ans.

On utilise la solution orale de propranolol pour traiter les hémangiomes qui nuisent à la fonction normale d'un organe ou sur lesquels une plaie s'est formée qui ne répond pas aux soins et ceux susceptibles de laisser une cicatrice permanente.

On ignore le mode d'action exact de la solution orale de propranolol dans le traitement des hémangiomes. Il se peut que ce produit réduise la circulation sanguine vers l'excroissance, il peut interférer avec la croissance des cellules qui composent l'hémangiome ou il peut contribuer à la mort des cellules dont l'hémangiome est formé. On devrait constater une amélioration de l'hémangiome au cours des 2 mois qui suivent le début de l'utilisation de ce médicament.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez ce médicament à personne, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que vous. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.





Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose initiale recommandée de la solution orale de propranolol est basée sur le poids corporel de l'enfant. On calcule habituellement la dose initiale comme 0,5 mg par kilo de poids corporel, pris oralement 2 fois par jour. Après 1 semaine, le médecin augmentera la dose à 1 mg par kilo de poids corporel, pris 2 fois par jour. Après 1 semaine à cette dose, le médecin augmentera à nouveau la dose à 1,5 mg par kilo de poids corporel. L'enfant doit continuer à prendre ce médicament pendant 6 mois, puis arrêter.

Avec la première dose et lors de chaque augmentation de dose, il se peut que le médecin vous demande d'attendre au moins 2 heures, pour permettre de suivre l'enfant afin de s'assurer que le rythme cardiaque et la tension artérielle restent normaux et qu'aucune réaction importante au médicament ne se produit.

Utilisez une seringue orale pour mesurer chaque dose, car vous obtiendrez une mesure plus juste qu'avec des cuillerées à thé de ménage.

Des intervalles d'au moins 9 heures doivent être observés entre les doses de propranolol et on doit donner ce médicament entre les boires ou immédiatement après les boires du bébé pour éviter des baisses des taux de sucre sanguins. On peut mélanger le médicament avec 5 mL (pour les enfants pesant jusqu'à 5 kg) à 15 mL (pour les enfants pesant plus de 5 kg) de lait ou de jus de fruit si nécessaire. Ce mélange doit être utilisé au cours des 2 heures qui suivent sa préparation. Pour s'assurer que l'enfant reçoit l'entière dose de médicament, ne la mettez pas dans une bouteille pleine.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il importe de donner ce médicament exactement de la façon prescrite par votre médecin. Si votre enfant vomit ou crache après une dose, ne lui donnez pas une autre dose. Donnez-lui la dose suivante au moment prévu pour celle-ci.

Si vous oubliez une dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose.Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Entreposez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants. On doit jeter ce médicament 60 jours après avoir ouvert la bouteille.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

1 mL de solution transparente, incolore à jaune pâle, sans sucre, à saveur de fraise-vanille contient 4,28 mg de chlorhydrate de propranolol équivalant à 3,75 mg de propranolol. Ingrédients non médicinaux : acide citrique monohydraté, hydroxyéthylcellulose, eau purifiée, saccharine sodique, saveur de fraise et saveur de vanille.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Ne donnez pas ce médicament à votre enfant s'il :

  • est allergique au propranolol ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • est prématuré et n'a pas atteint 5 semaines d'âge corrigé;
  • pèse moins de 2,5 kg;
  • est allaité, si la mère prend un médicament ne pouvant être pris avec du propranolol;
  • est en choc cardiogénique;
  • est prédisposé à des baisses anormales du taux de glucose sanguin;
  • une pression artérielle basse;
  • une très faible fréquence cardiaque;
  • est atteint d'asthme ou si ses voies respiratoires subissent facilement des spasmes et se referment;
  • est atteint d'un bloc cardiaque important (bloc AV des deuxième et troisième degrés) ou du syndrome du sinus malade;
  • des désordres circulatoires importants;
  • est atteint d'une affection rendant le sang acide;
  • subit des douleurs à la poitrine connues sous le terme d'angine de Prinzmetal;
  • une insuffisance cardiaque non maîtrisée;
  • est atteint d'une tumeur diagnostiquée comme étant un phéochromocytome.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens