Page d'accueil

Combivent Respimat

(ipratropium - salbutamol en solution pour inhalation)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le salbutamol et l'ipratropium appartiennent à la famille des médicaments appelés bronchodilatateurs. Ensemble, ils servent au traitement de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), une affection pulmonaire chronique entraînant des difficultés respiratoires. Ces médicaments agissent de différentes façons pour ouvrir les voies respiratoires et faciliter la respiration.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

Pour les adultes, la dose recommandée de la combinaison ipratropium – salbutamol en utilisant le dispositif inhalateur Respimat® est d'une (1) activation, inhalée quatre fois par jour. Il se peut que votre médecin vous recommande de vous administrer des inhalations supplémentaires au besoin. Le nombre maximum d'inhalations au cours d'une période de 24 heures est de 6.

Pour utiliser l'inhalateur Respimat®, on insère la cartouche Respimat® à l'intérieur du dispositif d'inhalation. Après l'insertion de la cartouche dans l'inhalateur, le dispositif doit être amorcé en chargeant une dose et appuyant sur le bouton de libération de la dose pendant que l'inhalateur est pointé vers le sol jusqu'à ce qu'une nébulisation de médicament soit libérée. On répète ce geste 3 autres fois pour s'assurer que l'inhalateur est prêt à être utilisé. Lorsqu'on utilise le dispositif régulièrement, il n'est pas nécessaire d'amorcer l'inhalateur à nouveau. Si plus de 3 jours se sont écoulés depuis la dernière utilisation de l'inhalateur, on doit l'amorcer à nouveau en activant l'inhalateur une fois. Si plus de 21 jours se sont écoulés depuis la dernière utilisation de l'inhalateur, on doit alors l'amorcer comme s'il était neuf.

Votre médecin ou un autre professionnel de la santé, tel votre pharmacien, devrait vous apprendre à utiliser le dispositif d'inhalation Respimat. Si vous hésitez sur la façon d'employer le dispositif, prenez contact avec votre médecin ou votre pharmacien.

Après 3 mois d'usage, jetez le dispositif et la cartouche de façon sécuritaire, même s'il reste encore du médicament dans la cartouche.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il importe d'utiliser ce médicament régulièrement tel que prescrit par votre médecin. Si vous oubliez de prendre une dose de ce médicament et que vous ne subissez aucun symptôme respiratoire, omettez-la complètement et continuez à suivre votre échéancier posologique habituel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous oubliez une dose et que vous subissez des symptômes respiratoires, prenez alors la dose omise et continuez ensuite à suivre votre échéancier posologique habituel. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Entreposez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Cartouche

Chaque activation de solution aqueuse contient 20 µg d'ipratropium et 100 µg de salbutamol. Ingrédients non médicinaux : chlorure de benzalkonium, EDTA de disodium, acide chlorhydrique et eau purifiée.

Dispositif d'inhalation

Le dispositif inhalateur Respimat® est un dispositif réutilisable en plastique gris possédant un capuchon orange spécialement conçu pour l'administration de la solution Combivent par inhalation orale.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au salbutamol, à l'ipratropium ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • une allergie à l'atropine ou à d'autres médicaments de la même famille;
  • certains troubles du rythme cardiaque (tachyarythmie);
  • certains types de maladies cardiaques (myocardiopathie obstructive hypertrophique).


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens