Page d'accueil

Repatha

(évolocumab)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

L'évolocumab appartient à la classe des médicaments appelés inhibiteurs de PCSK9. Il bloque l'action d'une protéine dans le foie, ce qui permet alors à cet organe d'éliminer plus de lipoprotéines de basse densité (LDL ou « mauvais » cholestérol) ainsi que les substances graisseuses  présentes dans le sang que l'on appelle triglycérides. Par ailleurs, l'évolocumab élève le taux de lipoprotéines de haute densité (le cholestérol HDL, ou « bon » cholestérol).

Ce médicament devrait s'employer conjointement avec des mesures diététiques et avec d'autres médicaments, lorsque ces mesures employées avec les doses maximales des médicaments de la classe des « statines » ne permettent pas, à elles seules, d'abaisser les taux de cholestérol de type LDL à un niveau satisfaisant. L'évolocumab s'utilise pour abaisser les taux de LDL dans le cas d'adultes qui sont atteints d'hypercholestérolémie familiale hétérozygote (HFHe, aussi désignée hyperlipidémie primaire). On l'utilise aussi pour traiter les taux élevés de LDL des personnes présentant de l'athérosclérose (également appelée durcissement des artères) et des symptômes de problèmes cardiaques.

De même, l'évolocumab est utilisé par les adultes et adolescents atteints d'hypercholestérolémie familiale homozygote (HFHo), conjointement avec des mesures diététiques et d'autres traitements, pour traiter les niveaux élevés de LDL.

L'HFHe et l'HFHo sont toutes les deux des affections génétiques (héritées des parents) caractérisées par l'incapacité du foie à éliminer le mauvais cholestérol présent dans la circulation sanguine.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations.  Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose recommandée d'évolocumab pour le traitement de l'hyperlipidémie primaire est de 140 mg injectés de façon sous-cutanée (sous la peau) une fois toutes les 2 semaines ou 420 mg injectés de façon sous-cutanée une fois par mois.

Pour le traitement de l'hyperlipidémie familiale homozygote, la dose initiale est de 420 mg injectés une fois par mois. Après 3 mois, votre médecin pourrait augmenter la dose à 420 mg une fois toutes les 2 semaines, en fonction de votre réponse au médicament.

Si votre dose est de 420 mg, vous emploierez 3 seringues préremplies, injectées l'une après l'autre au cours d'une période de 30 minutes. Laissez le médicament s'ajuster à la température ambiante pendant 30 minutes avant de l'injecter. Ce médicament ne doit être réchauffé d'aucune autre manière. Les injections sous-cutanées s'administrent dans les régions de l'abdomen, du haut du bras ou de la cuisse. N'utilisez pas l'injection si la solution est décolorée, trouble ou si elle contient des particules.

Si vous effectuez l'injection de ce médicament vous-même, votre médecin vous montrera comment employer ce médicament de la bonne façon. Si la posologie ou le mode d'administration vous cause de l'embarras, si vous avez des questions à ce propos, communiquez avec votre médecin. Lisez attentivement le feuillet de renseignements à l'intention des patients avant d'employer ce médicament, et si vous avez des questions, posez-les à votre médecin. Si vos injections doivent être faites par un membre de votre famille, votre médecin donnera à cette personne les directives nécessaires sur le mode d'administration.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous omettez une dose, administrez-vous-la dès que possible et communiquez avec votre médecin pour lui demander quand vous devrez injecter la dose suivante. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament dans le réfrigérateur, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants. Évitez le gel et n'agitez pas ce médicament avant l'emploi. D'après son retrait du réfrigérateur, le médicament peut être conservé à la température ambiante pendant 30 jours.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque auto-injecteur prérempli à 1 ml contenant une solution stérile et sans agents de conservation, dont l'apparence varie de claire à opalescente, incolore ou jaunâtre, contient 140 mg d'évolocumab. Ingrédients non médicinaux: proline, acide acétique cristallisable, polysorbate 80, eau pour préparation injectable et hydroxyde de sodium.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Quiconque ayant une allergie à l'évolocumab ou à l'un des ingrédients de ce médicament, ne devrait pas l'utiliser.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens