Page d'accueil

Adacel-Polio

(vaccin anticoquelucheux combiné et anatoxines diphtérique et tétanique absorbées combinés au vaccin antipoliomyélitique inactivé)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le vaccin anticoquelucheux combiné et anatoxines diphtérique et tétanique absorbées combinés au vaccin antipoliomyélitique inactivé appartient à un groupe de médicaments appelés vaccins. On l'utilise pour prévenir la coqueluche, la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (polio).

Ce vaccin s'utilise dans le cadre de la primovaccination des nourrissons âgés de 2 mois ou plus, et comme vaccin de rappel pour les enfants de plus de 4 ans. Il augmente vos défenses contre la coqueluche, la polio et les toxines produites par les bactéries du tétanos et de la diphtérie.

Il agit en stimulant la production d'anticorps qui resteront dans l'organisme jusqu'au moment de combattre des bactéries, ou des virus, tout en faisant front aux toxines produites par les infections provoquées par le tétanos et la diphtérie.

Il se pourrait que le médecin de votre enfant ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce vaccin pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec le médecin de votre enfant, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles ce vaccin est donné à votre enfant, consultez-le.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose habituelle de ce vaccin est de 0,5 mL donné en une injection à l'intérieur du muscle de la partie supérieure externe du bras des enfants de 4 ans et plus, des adolescents et des adultes qui ont déjà reçu une vaccination contre la coqueluche, la diphtérie, la polio et le tétanos.

Ce vaccin est donné par un professionnel de la santé dans un cabinet de médecin ou une clinique.

Il est très important que ce médicament soit utilisé selon un calendrier régulier conformément aux indications de votre médecin. Si votre enfant ne reçoit pas l'une des doses de ce vaccin, consultez le professionnel de la santé qui s'occupe de votre enfant. Inscrivez tous les vaccins que votre enfant reçoit dans son dossier d'immunisation.

Conservez ce médicament dans le réfrigérateur et hors de la portée des enfants. Ne permettez pas que ce médicament soit congelé.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque dose de 0,5 mL de suspension stérile blanche uniformément trouble contient 5 Lf d'anatoxine tétanique, 2 Lf d'anatoxine diphtérique à dose réduite, des antigènes acellulaires de la coqueluche [2,5 μg d'anatoxine coquelucheuse (PT), 5 μg d'hémagglutinine filamenteuse (HAF), 3 μg de pertactine (PRN), 5 μg des types 2 et 3 des fimbriae (FIM)] et du vaccin inactivé contre la polio [40 unités antigéniques-D du type 1 (Mahoney), 8 unités antigéniques D du type 2 (MEF-1) et 32 unités antigéniques-D du type 3 (Saukett)]. Ingrédients non médicinaux : phosphate d'aluminium (adjuvant), 2-phénoxyéthanol, polysorbate 80, albumine bovine sérique, formaldéhyde, glutaraldéhyde, streptomycine, néomycine et polymyxine B.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Le vaccin associé antidiphtérique, antitétanique, anticoquelucheux acellulaire (adsorbé) et antipoliomyélitique inactivé ne devrait pas s'utiliser dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au vaccin anticoquelucheux combiné et anatoxines diphtérique et tétanique adsorbées combinées au vaccin antipoliomyélitique inactivé ou à l'un des ingrédients du vaccin ou des composants du contenant;
  • une allergie à la néomycine ou à la polymyxine;
  • la présence d'un désordre neurologique (comme les spasmes infantiles, une épilepsie non maîtrisée ou une encéphalopathie progressive) non traitée ou instable;
  • un antécédent d'encéphalopathie (une affection qui touche le cerveau) au cours  des 7 jours qui ont suivi l'administration précédente d'un vaccin contre la coqueluche;
  • un antécédent de thrombocytopénie (réduction de la numération plaquettaire) après l'administration précédente d'un vaccin contre la diphtérie et/ou le tétanos.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens