Page d'accueil

Rabavert

(vaccin antirabique)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le vaccin antirabique appartient à la classe de médicaments appelés vaccins. On l'utilise pour prévenir la rage après une exposition au virus qui cause cette infection. On peut également l'utiliser pour prévenir cette infection avant une exposition au virus chez les personnes possédant un risque élevé d'être exposées à ce virus à cause de leur travail (par ex. les vétérinaires), de leurs déplacements, ou de leurs loisirs.

Ce vaccin augmente vos défenses contre l'infection causée par le virus de la rage en stimulant la production de vos anticorps naturels qui resteront dans votre corps jusqu'à ce qu'ils deviennent nécessaires pour combattre le virus de la rage auquel vous pourriez être exposé. La production des anticorps commence habituellement au cours des 7 à 14 jours qui suivent l'immunisation.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce vaccin contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous recevez ce vaccin, consultez-le.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

Si vous recevez le vaccin contre la rage avant d'avoir été exposé à ce virus, 3 doses sont nécessaires. La dose habituelle de ce vaccin est de 1 mL donné en une injection intramusculaire (à l'intérieur d'un muscle) de la partie supérieure externe du bras (ou de la cuisse pour les enfants de moins d'un an). La première dose est administrée à la visite initiale, la deuxième est donnée 7 jours plus tard et la troisième dose est administrée 3 semaines après la première dose.

Il est essentiel de recevoir ces vaccins au moment prévu, car certains cas de rage ont été signalés chez des personnes qui n'avaient pas respecté cet échéancier.

Si vous recevez ce vaccin parce que vous avez été exposé à la rage, une série de 5 doses vous sera administrée. La première dose doit être donnée en une injection intramusculaire aussitôt que possible après l'exposition. La deuxième dose est administrée 3 jours plus tard, la troisième dose est donnée 7 jours après la première, la quatrième dose est administrée 14 jours après la première dose et la cinquième et dernière dose est donnée 28 jours après la première dose.

Une dose d'immunoglobuline antirabique sera également administrée dès que possible après l'exposition au virus de la rage.

Si vous recevez ce vaccin parce que vous avez été exposé à la rage et que vous étiez déjà vacciné, une série de 2 doses vous sera donnée. La première dose doit être administrée en une injection intramusculaire aussitôt que possible après l'exposition. La deuxième dose est donnée 3 jours plus tard.

Ce vaccin est donné par un professionnel de la santé dans un cabinet de médecin, un hôpital ou une clinique.

Il est important que ce médicament soit employé conformément aux indications de votre médecin. Si vous manquez un rendez-vous fixé pour recevoir le vaccin antirabique, communiquez avec votre médecin aussitôt que possible pour prendre un autre rendez-vous.

Ce médicament est conservé au réfrigérateur et ne doit pas être congelé.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Après reconstitution, chaque dose de 1 mL de suspension contient environ 2,5 unités internationales d'antigènes du virus de la rage. Ingrédients non médicinaux : albumine humaine, néomycine, polygéline, chlortétracycline, amphotéricine B, ovalbumine et eau stérile pour injection (comme diluant).

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Si vous recevez ce vaccin comme prévention avant une possible exposition, ne recevez pas ce médicament si vous êtes allergique au vaccin contre la rage ou à l'un des ingrédients du vaccin.

Comme l'infection par le virus de la rage est presque toujours mortelle si on ne la traite pas par ce vaccin, toutes les personnes qui ont été mises en contact avec le virus de la rage doivent être vaccinées.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens