Page d'accueil

ProQuad

(Vaccin contre la rougeole, les oreillons, la rubéole et la varicelle (ROR-varicelle))

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Ce médicament appartient au groupe de médicaments appelés vaccins. On l'administre aux enfants pour prévenir la rougeole, les oreillons, la rubéole et la varicelle en augmentant leurs défenses contre ces virus. Les vaccins ne provoquent pas les maladies qu'elles sont destinées à prévenir. Ce vaccin agit en introduisant de très petites quantités du virus en forme atténuée (affaiblie). Le virus atténué stimule la production des anticorps propres à la personne (les anticorps sont des molécules conçues pour attaquer ce virus ou cette toxine en particulier). Les cellules qui les produisent restent dans le corps, prêtes à attaquer les virus susceptibles de provoquer l'infection à l'avenir.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

On peut administrer ce médicament aux enfants de 12 mois à 12 ans. On le donne habituellement en une dose unique entre les âges de 12 à 15 mois, bien qu'on puisse l'administrer à tout moment jusqu'à l'âge de 12 ans. Ce médicament est habituellement donné au bureau du médecin sous forme d'une injection sous-cutanée (sous la peau) dans la partie supérieure du bras ou de la cuisse.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important que ce médicament soit employé conformément aux indications de votre médecin. Si vous manquez un rendez-vous pour le vaccin ROR-varicelle de votre enfant, communiquez dès que possible avec votre médecin pour obtenir un nouveau rendez-vous.

Ce médicament doit être conservé au réfrigérateur. On peut également le conserver au congélateur à une température supérieure à -50 ºC. Gardez-le à l'abri de la lumière, et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque flacon de verre contenant une poudre blanchâtre contient une dose unique du vaccin ROR-varicelle. Après reconstitution avec un liquide stérile transparent et incolore, chaque dose de 0,5 mL contient au moins 3,00 log10 DICT 50 (50 % dose infectieuse en culture tissulaire) du virus de la rougeole; 4,30 log 10 DICT50 du virus des oreillons; 3,00 log10 DICT du virus de la rubéole et un minimum de 3,99 log10 UFP (unités formant plage) de la souche Oka/Merck du virus de la varicelle. Ingrédients non médicinaux : sucrose, gélatine hydrolysée, urée, chlorure de sodium, sorbitol, L-glutamate monosodique, phosphate de sodium, albumine humaine recombinée (rHA), bicarbonate de sodium, phosphate de potassium, chlorure de potassium, composants résiduels des cellules MRC-5, y compris de l'ADN et protéines, néomycine, albumine sérique bovine et d'autres solutions tampons et substances nutritives.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Le vaccin ROR-varicelle ne doit pas être administré à une personne qui :

  • est allergique aux vaccins de la rougeole, des oreillons, de la rubéole ou de la varicelle ou à tout ingrédient du médicament;
  • est allergique à la néomycine;
  • est enceinte ou qui compte le devenir au cours des 3 mois à venir;
  • est atteinte d'une affection qui réduit la capacité du système immunitaire à combattre l'infection ou qui prend un médicament qui a un tel effet.
  • est atteinte d'une tuberculose active non traitée.

Ce médicament n'est pas destiné aux enfants de plus de 12 ans, aux adolescents ni aux adultes.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens