Page d'accueil

Ketorolac Tromethamine Injection USP by Hospira

(kétorolac)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le kétorolac appartient à la classe des médicaments appelés anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS. Il s'utilise pour le traitement de courte durée (5 à 7 jours) d'une douleur aiguë  entraînée par des blessures, des problèmes ou des traitements dentaires, une intervention chirurgicale ou un accouchement. On ne doit pas utiliser la présentation injectable de ce médicament pour plus de 2 jours pour traiter les douleurs postchirurgicales modérées à intenses. Le kétorolac agit en réduisant les quantités d’une substance produite par l’organisme qui provoque de l’inflammation et de la douleur.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose habituelle de kétorolac par voie orale pour un adulte est 10 mg pris toutes les 4 heures ou 6 heures selon l'intensité de la douleur. Des doses quotidiennes supérieures à 40 mg ne sont pas recommandées. Prenez ce médicament avec les repas ou une collation pour réduire le risque d'avoir un estomac dérangé. Après avoir pris le médicament, restez assis ou debout pendant 15 à 30 minutes pour réduire davantage la possibilité pour l’acide gastrique d’irriter la gorge.

Le médicament devrait s'employer pour une période de 5 jours tout au plus dans le traitement de la douleur postopératoire, et pour un maximum de 7 jours dans le traitement d'une douleur due à une blessure. La plus faible dose efficace devrait être utilisée pour prendre en charge la douleur. Le kétorolac commence habituellement à agir dans l'heure qui suit sa prise, mais certaines personnes doivent attendre jusqu'à 24 heures pour observer ses effets. Si votre douleur ne s'atténue pas, prenez contact avec votre médecin.

Le kétorolac s'utilise également sous forme de solution injectable en milieu hospitalier. La dose habituelle recommandée se situe entre 10 mg et 30 mg injectés dans un muscle pour un traitement d'une durée maximale de 2 jours.

Si vous pesez moins de 50 kg, ou si vous avez plus de 65 ans, votre médecin pourrait vous suggérer une dose plus faible que celles mentionnées dans cet article d'information.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est très important que ce médicament soit employé conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l’omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque mL de solution limpide, légèrement jaunâtre, stérile, contient 30 mg de kétorolac trométhamine. Ingrédients non médicinaux : alcool éthylique, chlorure de sodium pour tonicité, hydroxyde de sodium et / ou acide chlorhydrique pour ajuster le pH, et eau pour injection.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d’employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • l'allaitement au sein;
  • une allergie au kétorolac ou à l'un des ingrédients de ce médicament;
  • une allergie à l'AAS, ou à d'autres médicaments anti-inflammatoires (par ex. l'ibuprofène, le naproxène, le diclofénac) ou des antécédents de symptômes allergiques (par ex. un écoulement nasal, des polypes dans le nez, de l'asthme, une démangeaison cutanée) imputables à ces médicaments;
  • une grossesse en cours (3e trimestre);
  • une fonction hépatique grandement réduite ou une maladie du foie;
  • une fonction rénale diminuée ou un risque d'insuffisance rénale.
  • une importante insuffisance cardiaque non maîtrisée;
  • une intervention chirurgicale sur le point d'avoir lieu ou venant d'avoir lieu;
  • une maladie inflammatoire des intestins (par ex. la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn);
  • des problèmes de saignement ou un saignement dans le cerveau;
  • la prise actuelle d'autres AINS (par ex. l'ibuprofène, le naproxène, le diclofénac);
  • pendant la période de travail ou l’accouchement;
  • la prise du probénécide;
  • la prise de la pentoxifylline;
  • un taux élevé de potassium dans le sang;
  • une toute récente intervention de pontage aorto-coronarien par greffe;
  • un ulcère gastrique ou intestinal ou des antécédents d'ulcères récurrents.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens