Page d'accueil

Afinitor Disperz

(évérolimus)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

L'évérolimus appartient à la classe des médicaments appelés antinéoplasiques. On l'utilise pour traiter certaines formes de cancers avancés. Son utilisation peut être combinée à celle d'autres médicaments pour traiter certains types de cancer du sein avancé. On peut l'utiliser seul pour traiter les tumeurs neuroendocrines du pancréas ou TNEP (tumeurs du pancréas qui produisent des messagers chimiques) qui se sont propagées par métastases ou qui ont progressé au cours de l'année précédente. On utilise également l'évérolimus pour traiter l'hypernéphrome (cancer du rein) qui s'est propagé après un essai avec d'autres médicaments.

Santé Canada a accordé à l'évérolimus un avis de conformité conditionnel ou AC-C. Autrement dit, Santé Canada a approuvé la commercialisation de ce médicament en se fondant sur des preuves d'efficacité prometteuses, mais des études supplémentaires doivent être effectuées pour vérifier son efficacité. Un AC-C est décerné pour permettre l'accès à des produits employés pour le traitement ou la prévention d'affections pouvant mettre la vie en danger ou s'avérer gravement débilitantes.

L'utilisation de l'évérolimus a également reçu une approbation conditionnelle de Santé Canada pour le traitement des personnes atteintes d'une affection appelée sclérose tubéreuse. Cette approbation est conditionnelle, car la recherche a démontré que le médicament pourrait aider à réduire la croissance des astrocytomes à cellules géantes (ASCG, un type de tumeur cérébrale) chez les enfants de plus de 3 ans et les angiomyolipomes (un type de tumeur rénale non cancéreuse) chez les adultes de plus de 18 ans, bien qu'il soit nécessaire d'effectuer d'autres études cliniques.

L'évérolimus agit en ralentissant la croissance et la propagation des cellules du cancer du sein et du cancer du rein de même que celles du cancer du pancréas qui produisent des hormones en bloquant le fonctionnement de certains enzymes clés. Il peut également réduire le volume des tumeurs cérébrales et rénales retrouvées dans l'affection génétique appelée sclérose tubéreuse de Bourneville.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

Les comprimés servant à la préparation de la suspension orale sont seulement destinés au traitement de l'ASCG associé à la sclérose tubéreuse. Si vous utilisez les comprimés servant à la préparation de la suspension orale, vous devez les mélanger avec de l'eau pour préparer une suspension (particules de médicament mélangées dans un liquide) avant de prendre le médicament. N'utilisez que de l'eau du robinet ou de l'eau non gazéifiée. N'utilisez pas de jus ni aucun autre liquide. Vous pouvez utiliser une seringue orale pour mélanger les comprimés et l'eau ou mélanger les comprimés dans un peu d'eau dans un verre.

Pour utiliser une seringue orale, placez le nombre prescrit de comprimés d'évérolimus pour suspension à l'intérieur de la seringue orale. Retirez 5 mL d'eau et 4 mL d'air à l'intérieur de la seringue. Laissez la seringue reposer pendant 3 minutes jusqu'à ce que les comprimés se soient mélangés à l'eau et aient formé une suspension. Inversez doucement la seringue 5 fois immédiatement avant de prendre la dose. Après avoir pris la dose, retirez encore 5 mL d'eau à l'intérieur de la seringue et faites délicatement tournoyer l'eau dans la seringue pour détacher le médicament restant des parois de la seringue. Avalez les contenus de la seringue.

Pour utiliser un petit verre, placez le nombre prescrit de comprimés d'évérolimus pour suspension orale dans un verre contenant environ 25 mL d'eau et laissez les comprimés et l'eau reposer pendant 3 minutes. Agitez doucement les contenus à l'aide d'une cuillère et buvez-les immédiatement. Après avoir pris la dose, ajoutez une petite quantité d'eau au verre et faites tournoyer doucement les contenus du verre pour rincer le médicament restant de ses parois. Avalez les contenus du verre.

Ces comprimés pour suspension orale ne doivent pas être avalés entiers et ils ne doivent pas être croqués ni écrasés. Une fois la suspension orale préparée, elle doit être prise immédiatement. Si elle n'est pas administrée au cours des 60 minutes qui suivent sa préparation, jetez-la de façon sécuritaire et recommencez. Lavez-vous les mains avant et après la préparation de la suspension.

Évitez de boire du jus de pamplemousse ou de manger du pamplemousse, de la carambole ou des oranges de Séville. Ces aliments peuvent ralentir l'élimination du médicament par l'organisme et peuvent provoquer l'accumulation d'une trop grande quantité de médicament dans le corps.

Il est très important que ce médicament soit pris conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. Si plus de 6 heures se sont écoulées depuis le moment où vous prenez normalement le médicament, ne prenez pas la dose oubliée et continuez à suivre votre posologie habituelle par la suite. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

2 mg
Chaque comprimé rond, plat, blanc à légèrement jaune aux rebords biseautés portant les inscriptions « D2 » sur un côté et « NVR » sur l'autre contient 2 mg d'évérolimus. Ingrédients non médicinaux : butylhydroxytoluène, cellulose microcristalline, crospovidone, hypromellose, lactose monohydraté, stéarate de magnésium, mannitol et silice colloïdale anhydre.

3 mg
Chaque comprimé rond, plat, blanc à légèrement jaune aux rebords biseautés portant les inscriptions « D3 » sur un côté et « NVR » sur l'autre contient 3 mg d'évérolimus. Ingrédients non médicinaux : butylhydroxytoluène, cellulose microcristalline, crospovidone, hypromellose, lactose monohydraté, stéarate de magnésium, mannitol et silice colloïdale anhydre.

5 mg

Chaque comprimé rond, plat, blanc à légèrement jaune aux rebords biseautés portant les inscriptions « D5 » sur un côté et « NVR » sur l'autre contient 5 mg d'évérolimus. Ingrédients non médicinaux : butylhydroxytoluène, cellulose microcristalline, crospovidone, hypromellose, lactose monohydraté, stéarate de magnésium, mannitol et silice colloïdale anhydre.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

L'évérolimus ne devrait pas s'employer dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à l'évérolimus ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • une allergie au sirolimus ou au temsirolimus.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens