Page d'accueil

Apo-Dorzo-Timop

(dorzolamide - timolol (gouttes ophtalmiques))

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Il s'agit d'une association médicamenteuse qui contient deux ingrédients : le dorzolamide et le timolol. Le dorzolamide appartient à la famille des médicaments appelés inhibiteurs de l'anhydrase carbonique. Le timolol appartient à la famille des médicaments appelés bêtabloquants. Chacun de ces médicaments concourt à diminuer la pression intraoculaire des personnes atteintes d'un glaucome à angle ouvert ou d'hypertension oculaire (élévation de la pression à l'intérieur de l'œil). Ces médicaments agissent en réduisant la production de liquide dans l'œil, et c'est de cette façon qu'ils abaissent la pression dans l'œil.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose de l'association médicamenteuse dorzolamide - timolol recommandée sous forme de gouttes ophtalmiques pour les adultes est 1 goutte dans l'œil atteint, 2 fois par jour.

Si vous utilisez d'autres gouttes oculaires, vous devriez espacer leur instillation de celles de l'association dorzolamide - timolol d'au moins 10 minutes.

Lavez-vous bien les mains avant d'utiliser les gouttes ophtalmiques. Afin que des bactéries ne contaminent pas les gouttes ophtalmiques, ne laissez pas l'embout du distributeur toucher l'œil, les doigts ni d'autres surfaces. L'emploi de gouttes ophtalmiques contaminées pourrait engendrer des dommages oculaires notables.

Si vous utilisez la solution ne contenant pas d'agent de conservation, évitez également de toucher la région de l'œil avec les « pattes » (morceaux de plastique placés sur les côtés du compte-gouttes ophtalmique pour administration de dose unitaire), car ceux-ci peuvent égratigner ou couper votre œil et ainsi causer de sérieuses blessures. Pour éviter de tels accidents, alignez les œillets du contenant avec les coins intérieur et extérieur de votre œil. Si possible, demandez à une autre personne de vous administrer les doses.

Lorsque vous utilisez la solution sans agent de conservation, le contenant et toute solution s'y trouvant après le traitement devraient être jetés. Reportez-vous à la notice d'accompagnement du produit sur le bon usage de ces gouttes ophtalmiques.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est très important que ce médicament soit pris conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, employez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Entreposez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque millilitre de solution ophtalmique stérile, claire à légèrement opalescente, presque incolore, légèrement visqueuse, contient 20 mg de dorzolamide (équivalant à 22,26 mg de chlorhydrate de dorzolamide) et 5 mg de timolol (équivalant à 6,83 mg de maléate de timolol). Ingrédients non médicinaux : hydroxyéthylcellulose, mannitol, citrate de sodium, hydroxyde de sodium et eau pour injection. Du chlorure de benzalkonium (0,0075 %) est ajouté comme agent de conservation)

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer l'association dorzolamide - timolol en gouttes ophtalmiques dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au dorzolamide, au timolol ou à l'un des ingrédients de ce médicament;
  • l'allaitement au sein actuel ou éventuel;
  • un bronchospasme, y compris l'asthme bronchique ou des antécédents d'asthme bronchique ou de maladie pulmonaire obstructive chronique (par ex. une bronchite chronique, de l'emphysème);
  • des problèmes cardiaques qui englobent une fréquence cardiaque extrêmement lente, un bloc cardiaque du 2e ou 3e degré, une insuffisance cardiaque manifeste ou un choc cardiogénique (un choc attribuable à des causes cardiaques);
  • une fonction rénale gravement réduite;
  • un traitement oral par inhibiteurs de l'anhydrase carbonique (par ex. l'acétazolamide, le topiramate).


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens