Page d'accueil

Signifor

(pasiréotide)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le pasiréotide appartient à la classe de médicaments appelés analogues de la somatostatine. La somatostatine est une hormone produite par l'organisme dont le rôle est de contrôler plusieurs fonctions corporelles en bloquant l'action d'autres hormones.

On utilise le pasiréotide pour traiter la maladie de Cushing, une affection causée par la production excessive d'une hormone appelée hormone adrénocorticotrope (ACTH). On utilise ce médicament lorsque la chirurgie n'a pas été efficace ou lorsqu'on ne peut l'envisager comme option. Le pasiréotide agit en bloquant la production d'ACTH. On constate habituellement les effets maximums de ce médicament au cours des deux mois qui suivent le début de son administration.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.





Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose initiale recommandée de pasiréotide est de 0,6 mg injecté de façon sous-cutanée (sous la peau) deux fois par jour, à intervalles d'environ 12 heures. Selon l'efficacité du médicament et l'incidence de réactions indésirables, votre médecin pourrait augmenter la dose jusqu'à un maximum de 0,9 mg deux fois par jour.

Le pasiréotide est utilisé sous la supervision d'un médecin. Votre médecin ou votre infirmière vous aideront pour la préparation et l'injection de votre première dose (ou de plus d'une au besoin) et pourront vous enseigner comment vous administrer l'injection vous-même à la maison. N'essayez pas d'auto-injecter ce médicament de votre propre chef avant d'avoir bien compris comment vous devez introduire le médicament dans l'organisme. Si vous avez des doutes quant à la manière de préparer ou de prendre une dose de ce médicament, demandez à un professionnel de la santé de vous l'expliquer. Si l'auto-injection vous cause des difficultés, demandez à un membre de votre famille ou à un fournisseur de soin, s'il est prêt à s'impliquer dans votre traitement et à apprendre à vous donner vos injections.

Ne manquez pas de changer le lieu d'injection pour chaque dose. Vous devriez éviter d'injecter ce médicament dans une zone cutanée qui est douloureuse, rouge, infectée ou autrement endommagée.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin.

Si vous oubliez une dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

0,3 mg par mL
1 mL de solution transparente, incolore, stérile contient 0,3 mg de pasiréotide sous forme de diaspartate de pasiréotide. Ingrédients non médicinaux : mannitol, hydroxyde de sodium, acide tartrique, et eau pour injection.

0,6 mg par mL
1 mL de solution transparente, incolore, stérile contient 0,6 mg de pasiréotide sous forme de diaspartate de pasiréotide. Ingrédients non médicinaux : mannitol, hydroxyde de sodium, acide tartrique, et eau pour injection.

0,9 mg par mL
1 mL de solution transparente, incolore, stérile contient 0,9 mg de pasiréotide sous forme de diaspartate de pasiréotide. Ingrédients non médicinaux : mannitol, hydroxyde de sodium, acide tartrique, et eau pour injection.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au pasiréotide ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • une réduction modérée ou importante de la fonction hépatique;
  • un diabète rebelle;
  • la présence de l'une ou l'autre des affections cardiaques suivantes : insuffisance cardiaque importante, choc cardiogénique, bloc AV, bloc sinoatrial, syndrome sinusal, bradycardie importante (rythme cardiaque très lent) ou syndrome du QT long.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens