Page d'accueil

Ilaris

(canakinumab)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le canakinumab appartient à la classe de médicaments appelés agents immunomodulateurs. Plus précisément, il réduit l'activité de l'interleukine-1 bêta (IL-1β), une substance chimique produite par le corps qui fait partie des défenses de l'organisme contre les infections; cette substance cause de l'enflure et de la douleur.

Le canakinumab sert à traiter les syndromes périodiques associés à la cryopyrine (CAPS) et l'arthrite idiopathique juvénile systémique (AIJS). Les symptômes du CAPS et de l'AIJS sont provoqués par une surproduction d'IL-1β, que le canakinumab bloque pour atténuer l'enflure et la douleur.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit. 

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

Le canakinumab se donne en injection sous-cutanée (sous la peau) habituellement dans la face externe du haut de la cuisse ou l'abdomen. La dose exacte est déterminée en fonction du trouble qui est traité et elle est basée sur le poids corporel. 

La dose initiale recommandée de canakinumab pour le traitement du CAPS est de 2 mg par kilo de poids corporel pour les personnes pesant entre 15 kg et 40 kg. Pour les personnes pesant plus de 40 kg, la dose initiale recommandée est de 150 mg. Après 7 jours, si les symptômes du CAPS ont disparu, vous devez recevoir la même dose toutes les 8 semaines. Si vous ressentez toujours des symptômes après 7 jours, il se peut que votre médecin augmente la dose graduellement jusqu'à un maximum de 8 mg par kilo de poids corporel ou 600 mg, en vérifiant tous les 7 jours pour connaître l'efficacité du médicament. Une fois la dose efficace établie pour vous, vous devez la recevoir toutes les 8 semaines.

La dose recommandée pour le traitement de l'AIJS est basée sur le poids corporel et est de 4 mg par kg donnés toutes les 4 semaines. La dose maximale pour le traitement de l'AIJS est de 300 mg toutes les 4 semaines. Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Le canakinumab s'utilise sous la direction et la surveillance d'un médecin. Votre médecin ou votre infirmière vous aideront pour la préparation et l'injection de votre première dose (ou de plus d'une au besoin) et pourront vous enseigner comment vous administrer l'injection vous-même à la maison. N'essayez pas d'auto-injecter ce médicament de votre propre chef avant d'avoir bien compris comment vous devez introduire le médicament dans l'organisme. Si vous avez des doutes quant à la manière de préparer ou d'injecter une dose de ce médicament, demandez à un professionnel de la santé de vous l'expliquer. Si l'auto-injection vous cause des difficultés, demandez à un membre de votre famille ou à un fournisseur de soin, s'il est prêt à s'impliquer dans votre traitement et à apprendre à vous donner vos injections.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est très important que ce médicament soit pris conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Avant d'injecter le médicament, vérifiez que la solution est transparente, incolore et qu'elle ne contient aucune particule. Si la solution n'est pas transparente et incolore, défaites-vous de la seringue de façon sécuritaire et utilisez-en une nouvelle.

Conservez ce médicament au réfrigérateur entre les températures de 2 °C et 8 °C dans son emballage original pour le protéger contre la lumière. Gardez-le hors de la portée et de la vue des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque flacon de poudre lyophilisée stérile, de couleur blanche, exempte d'agent de conservation, contient 150 mg de canakinumab. Ingrédients non médicinaux : saccharose, L-histidine, chlorhydrate de L-histidine monohydraté, polysorbate 80.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer le canakinumab dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au canakinumab ou à l'un des ingrédients du médicament ;
  • la présence d'une infection active grave.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens