Page d'accueil

Abstral

(comprimé de fentanyl)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le fentanyl appartient au groupe des médicaments appelés opioïdes. Il s'utilise pour la prise en charge des accès douloureux transitoires dans le cas de patients cancéreux âgés de 18 ans ou plus qui reçoivent déjà un traitement continu par un opioïde (par ex. la morphine, l'hydromorphone, les timbres de fentanyl, l'oxycodone) pour soulager la douleur cancéreuse persistante. Un accès douloureux transitoire est une percée de douleur qui se produit malgré la prise régulière d'un opioïde pour contrer la douleur persistante due au cancer.

Ce médicament ne devrait pas être employé pour soulager d'autres types de douleur parce qu'un problème respiratoire potentiellement mortel peut survenir si la personne ne prend pas déjà un opioïde de longue durée pour soulager la douleur cancéreuse. Ce médicament agit sur le cerveau pour accroître la tolérance à la douleur; en règle générale, il commence à exercer son effet en 10 à 30 minutes.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

Ce médicament devrait être prescrit uniquement par les médecins qui sont bien informés quant à l'utilisation des opioïdes (par ex. la morphine, l'hydromorphone, l'oxycodone) pour soulager la douleur causée par le cancer. Avant que vous commenciez à prendre ce médicament, la maîtrise de votre douleur par un médicament opioïde doit être stabilisée.

La dose initiale de ce médicament doit toujours être de 1 comprimé à 100 µg (microgrammes) placé sous la langue. Le médecin augmentera la dose du médicament jusqu'à l'obtention d'un soulagement adéquat de votre douleur (avec des effets secondaires tolérables). Votre médecin vous suivra de près en attendant d'avoir trouvé la dose qui vous convient. La dose maximale de comprimés sublinguaux de fentanyl est de 800 µg par dose.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Ne prenez pas une plus grande quantité de ce médicament que celle prescrite par votre médecin. Le fait de dépasser la dose pourrait avoir des répercussions graves, voire mettre votre vie en danger. Si la douleur ne diminue pas 30 minutes après la prise d'une dose de ce médicament, n'en prenez pas une autre dose. Votre médecin vous prescrira un autre médicament contre la douleur si une telle situation se produit.

Attendez au moins 2 heures avant de prendre une autre dose de ce médicament et n'en prenez pas plus de 4 doses par jour. Si vous avez plus de 4 épisodes de percée de douleur par jour, parlez-en à votre médecin; il se peut qu'une modification de la dose de votre médicament opioïde à durée d'action prolongée soit nécessaire. En cas de changement de la dose de votre opioïde à longue durée d'action, le médecin réévaluera également la dose de fentanyl.

Chaque comprimé de fentanyl est scellé individuellement dans une plaquette alvéolée protège-enfant. Ouvrez l'alvéole seulement au moment de prendre le comprimé, pas avant. Si votre bouche est sèche, prenez une gorgée d'eau avant de prendre le médicament; assurez-vous toutefois d'avoir les mains sèches avant de toucher le comprimé. Pour ouvrir l'emballage, détachez l'une des alvéoles de la plaquette en suivant les lignes pointillées (perforations). Retirez la feuille métallique à partir de l'endroit non scellé et retirez délicatement le comprimé. N'essayez pas d'exercer une pression sur le comprimé pour qu'il traverse la feuille métallique, car cela l'endommagera.

Placez tout de suite le comprimé dans votre bouche, sous la langue. Si la dose prescrite par votre médecin correspond à plus de 1 comprimé, étalez-les dans votre bouche, sous la langue, mais n'en prenez pas plus de 4 à la fois. Ne buvez et ne mangez rien avant que le comprimé soit dissous et que vous ne le sentiez plus. Vous ne devez pas briser, couper, écraser, mâcher, sucer ni avaler le comprimé, car il ne sera pas efficace.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin.

Conservez ce médicament à la température ambiante dans son emballage d'origine et protégez-le contre l'humidité. Gardez ce médicament en lieu sûr, hors de la portée des enfants et des animaux domestiques; cette mesure aidera aussi à en prévenir le vol. L'utilisation accidentelle par un enfant ou un animal domestique peut entraîner la mort; en pareil cas, obtenez une aide médicale d'urgence immédiate pour l'enfant ou l'animal. Ne prenez pas ce médicament devant des enfants.

Lorsque la prise de ce médicament n'est plus nécessaire, défaites-vous-en de façon sécuritaire en rapportant les comprimés restants à votre pharmacien qui les éliminera de façon appropriée.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

100 µg
Un comprimé sublingual de couleur blanche en forme de cercle contient 100 µg de fentanyl. Ingrédients non médicinaux : mannitol, cellulose microcristalline silicifiée, croscarmellose sodique et stéarate de magnésium.

200 µg
Chaque comprimé sublingual blanc, ovale, contient 200 µg de fentanyl. Ingrédients non médicinaux : mannitol, cellulose microcristalline silicifiée, croscarmellose sodique et stéarate de magnésium.

300 µg
Chaque comprimé sublingual blanc, triangulaire, contient 300 µg de fentanyl. Ingrédients non médicinaux : mannitol, cellulose microcristalline silicifiée, croscarmellose sodique et stéarate de magnésium.

400 µg
Chaque comprimé sublingual blanc, en forme de losange, contient 400 µg de fentanyl. Ingrédients non médicinaux : mannitol, cellulose microcristalline silicifiée, croscarmellose sodique et stéarate de magnésium.

600 µg
Chaque comprimé sublingual blanc, en forme de « D », contient 600 µg de fentanyl. Ingrédients non médicinaux : mannitol, cellulose microcristalline silicifiée, croscarmellose sodique et stéarate de magnésium.

800 µg
Chaque comprimé sublingual blanc, en forme de capsule, contient 800 µg de fentanyl. Ingrédients non médicinaux : mannitol, cellulose microcristalline silicifiée, croscarmellose sodique et stéarate de magnésium.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au fentanyl ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • une allergie à d'autres médicaments opioïdes apparentés (par ex. la mépéridine);
  • un blocage ou un rétrécissement du système digestif;
  • une dépression grave du système nerveux central (par ex. lors d'une sédation), un traumatisme crânien ou une pression intracrânienne accrue;
  • une dépression respiratoire (respiration lente);
  • une douleur abdominale intense et soudaine qui peut nécessiter une intervention chirurgicale (par ex. l'appendicite, la pancréatite);
  • une douleur ponctuelle (par ex. un mal de tête, une migraine, un mal de dent) ou une douleur en rapport avec une opération chirurgicale;
  • la prise actuelle ou au cours des 14 derniers jours d'un inhibiteur de la monoamine oxydase (par ex. la phénelzine, la tranylcypromine);
  • un problème respiratoire grave ou une affection pulmonaire grave avec obstruction (par ex. une bronchite chronique, un emphysème, un état de mal asthmatique);
  • des troubles convulsifs;
  • vous ne prenez pas régulièrement un autre médicament opioïde (par ex. la morphine, l'hydromorphone, l'oxycodone) contre la douleur liée au cancer et votre corps n'est pas habitué à un usage régulier de ce type de médicament.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens