Page d'accueil

Endometrin

(progestérone (vaginale))

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

La progestérone présentée en gel vaginal et en comprimés vaginaux appartient à la classe des médicaments appelés progestatifs. Ces médicaments s'utilisent dans le cadre de la fécondation in vitro (FIV). Ils aident à préparer la paroi de l'utérus à l'implantation (la pénétration dans la muqueuse de l'utérus) d'un œuf fécondé et à maintenir une grossesse après l'implantation de l'œuf.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

Gel vaginal : la dose recommandée de gel vaginal de progestérone est 90 mg (un applicateur) enfoncé dans le vagin 1 fois ou 2 fois par jour, en commençant le jour du transfert embryonnaire. Si une grossesse advient, le traitement peut se poursuivre jusqu'à concurrence de 12 semaines.

Pour insérer le gel vaginal de progestérone tenez l'applicateur par l'extrémité renflée et agitez-le de haut en bas afin que le contenu descende vers l'extrémité mince. Retirez l'embout en le dévissant et enfoncez doucement l'extrémité mince de l'applicateur dans le vagin tandis que vous êtes en position assise ou couchée sur le dos avec les genoux pliés. Appuyez fermement sur l'extrémité renflée de l'applicateur pour déposer le gel. Retirez et jetez l'applicateur. L'applicateur a été conçu pour l'emploi d'une dose unique.

Comprimé vaginal : la dose recommandée de comprimé vaginal de progestérone est 100 mg enfoncés dans le vagin 2 fois ou 3 fois par jour, en commençant 1 jour après le prélèvement des ovules. Si une grossesse advient, le traitement peut se poursuivre jusqu'à concurrence de 10 semaines.

Pour insérer le comprimé vaginal de progestérone, placer un comprimé dans l'espace prévu à l'extrémité de l'applicateur. Le comprimé doit bien s'encastrer et ne pas tomber. En position debout, assise ou couchée sur le dos avec les genoux pliés, placez délicatement la partie mince de l'applicateur (qui contient le comprimé) bien au fond du vagin. Poussez le piston pour libérer le comprimé. Retirez et jetez l'applicateur. L'applicateur a été conçu pour l'emploi d'une dose unique.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, employez le médicament le jour suivant et reprenez la suite du traitement. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Entreposez ce médicament à la température ambiante, ne l'exposez pas à une chaleur ni à un froid extrême, et gardez-le hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque comprimé vaginal effervescent de couleur blanc à blanc cassé, de forme oblongue, marqué en creux « FPI » sur un côté et « 100 » sur l'autre contient 100 mg de progestérone. Ingrédients non médicinaux : acide adipique, amidon prégélatinisé, bicarbonate de sodium, dioxyde de silicone colloïdal, lactose monohydraté, laurylsulfate de sodium, polyvinylpyrrolidone et stéarate de magnésium.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à la progestérone ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • un avortement spontané qui laisse penser que des tissus sont encore dans l'utérus;
  • un cancer confirmé ou soupçonné dont la croissance est attribuable à la progestérone;
  • un cancer confirmé ou soupçonné du sein ou des organes génitaux (par ex. vaginal, utérin, ovarien);
  • une fonction hépatique diminuée ou une maladie du foie;
  • une grossesse ectopique (qui a lieu hors de l'utérus);
  • une porphyrie;
  • la présence ou des antécédents d'une inflammation des veines ou des problèmes de coagulation du sang;
  • un saignement vaginal anormal pour lequel un diagnostic n'a pas été posé.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens