Page d'accueil

Methoxisal- C

(AAS - méthocarbamol - codéine)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Ce produit composite contient 3 médicaments : l'acide acétylsalicylique, le méthocarbamol et la codéine.

L'acide acétylsalicylique (l'AAS) appartient au groupe de médicaments appelés analgésiques (les médicaments antidouleur), anti-inflammatoires et antipyrétiques (les médicaments qui abaissent une fièvre).

Le méthocarbamol appartient au groupe de médicaments appelés relaxants musculaires.

La codéine appartient au groupe de médicaments appelés narcotiques analgésiques.

L'association AAS - méthocarbamol - codéine s'utilise pour soulager la douleur (modérée) liée aux spasmes musculaires, aux entorses et foulures, aux lombalgies, tendinites et à la douleur musculaire résultant de blessure.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose usuelle pour l’adulte est 1 ou 2 comprimés pris 3 ou 4 fois par jour. Ne pas prendre plus de 8 caplets en 24 heures. Limiter l’utilisation de ce médicament à la dose effective la plus faible et durant la période de temps la plus courte possible.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Ce médicament peut engendrer un état de dépendance en cas de traitement à long terme. Il peut susciter un usage abusif et il ne devrait être pris qu'au besoin contre la douleur sauf avis contraire de votre médecin.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si votre médecin vous a dit de prendre ce médicament régulièrement et que vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Une marque de ce médicament pourrait ne pas être disponible sous toutes les présentations énumérées ici. Vous trouverez les diverses présentations sous lesquelles cette marque particulière est mise à votre disposition dans la section : « Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ? »

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

C 1/8
Chaque caplet oblong, jaune et blanc, avec de potentielles taches jaunes sur la partie blanche, gravé « rph » sur un côté et portant une barre de cassure sur l'autre, contient 400 mg de méthocarbamol, 325 mg d'AAS et 8 mg de phosphate de codéine. Ingrédients non médicinaux : acide stéarique, laque d'aluminium AD et C jaune nº 6, cellulose microcristalline, croscarmellose sodique, laque d'aluminium D et C jaune nº 10, povidone et siméthicone.

C 1/4
Chaque caplet oblong, orange et blanc, avec de potentielles taches oranges sur la partie blanche, gravé « rph » sur un côté et portant une barre de cassure sur l'autre, contient 400 mg de méthocarbamol, 325 mg d'AAS et 16,2 mg de phosphate de codéine. Ingrédients non médicinaux : acide stéarique, cellulose microcristalline, croscarmellose sodique, laque d'aluminium D et C jaune nº 10, laque d'aluminium D et C rouge nº 30, povidone et siméthicone.

C 1/2
Chaque caplet oblong, pêche et blanc, avec de potentielles taches pêches sur la partie blanche, gravé « rph » sur un côté et portant une barre de cassure sur l'autre côté, contient 400 mg de méthocarbamol, 325 mg d'AAS et 32,4 mg de phosphate de codéine. Ingrédients non médicinaux : acide stéarique, laque d'aluminium AD et C jaune nº 6, cellulose microcristalline, croscarmellose sodique, povidone et siméthicone.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

L'association médicamenteuse AAS - méthocarbamol - codéine ne devrait pas s'employer dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à l'AAS, au méthocarbamol, à la codéine ou à l'un des ingrédients du médicament ;
  • une allergie aux narcotiques de type codéine;
  • des antécédents de réactions accompagnées de bronchospasmes (réactions semblables à l'asthme sévère), d'urticaire généralisé, de démangeaisons et d'écoulements nasaux importants, ou de choc provoquées par l'AAS ou d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • des convulsions;
  • un risque de blocage intestinal;
  • un traumatisme crânien ou une augmentation de la pression intracrânienne;
  • un ulcère gastrique ou duodénal évolutif.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens