Page d'accueil

Somavert

(pegvisomant)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le pegvisomant appartient au groupe de médicaments appelés antagonistes de l'hormone de croissance. Il s'utilise pour soigner l'acromégalie, un trouble caractérisé par la production excessive d'hormone de croissance par l'organisme, quand d'autres traitements n'ont pas été efficaces ou ne peuvent pas être utilisés. Son action bloque les effets d'une trop grande concentration d'hormone de croissance et atténue les symptômes de l'acromégalie.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.





Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose initiale de pegvisomant, désignée dose d'attaque, consiste en 1 injection de 40 mg de médicament introduit dans l'organisme par voie sous-cutanée (sous la peau). La 1re dose est administrée par un professionnel de la santé. Après cette mise en route, la dose recommandée est 10 mg par jour injectés sous la peau de la face externe du haut du bras, du haut de la cuisse, de l'abdomen ou des fesses.

Votre médecin peut augmenter ou diminuer la dose de pegvisomant en fonction du taux d'IGF-I (un type d'hormone) présent dans votre sang. La dose maximale est 30 mg par jour. Vous devriez varier le lieu d'injection à chaque fois afin d'éviter des problèmes cutanés consécutifs à des injections répétées dans la même région.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Si vous effectuez l'injection de ce médicament vous-même, votre médecin vous montrera comment employer ce médicament de la bonne façon. Si la posologie ou le mode d'administration vous cause de l'embarras, si vous avez des questions à ce propos, communiquez avec votre médecin. Lisez attentivement le feuillet de renseignements à l'intention des patients avant d'employer ce médicament, et si vous avez des questions, posez-les à votre médecin. Si vos injections doivent être faites par un membre de l'équipe soignante, votre médecin donnera à cette personne les directives nécessaires sur le mode d'administration.

L'injection doit s'effectuer dans les 3 heures qui suivent sa préparation. La solution pour l'injection doit être limpide. Si la solution est trouble, d'une coloration anormale ou si vous y décelez la présence de particules, ne l'utilisez pas.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Mettez le médicament en poudre au réfrigérateur, hors de la portée des enfants, et évitez le gel.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

10 mg
Chaque fiole unidose de poudre blanche lyophilisée, stérile, pour injection sous-cutanée après reconstitution avec 1 mL d'eau stérile pour injection, contient 10 mg de la protéine pegvisomant. Ingrédients non médicinaux : glycine, mannitol, phosphate de sodium dibasique anhydre et phosphate de sodium monobasique monohydraté. Le bouchon de la fiole peut contenir du latex.

15 mg
Chaque fiole unidose de poudre blanche lyophilisée, stérile, pour injection sous-cutanée après reconstitution avec 1 mL d'eau stérile pour injection, contient 15 mg de la protéine pegvisomant. Ingrédients non médicinaux : glycine, mannitol, phosphate de sodium dibasique anhydre et phosphate de sodium monobasique monohydraté. Le bouchon de la fiole peut contenir du latex.

20 mg
Chaque fiole unidose de poudre blanche lyophilisée, stérile, pour injection sous-cutanée après reconstitution avec 1 mL d'eau stérile pour injection, contient 20 mg de la protéine pegvisomant. Ingrédients non médicinaux : glycine, mannitol, phosphate de sodium dibasique anhydre et phosphate de sodium monobasique monohydraté. Le bouchon de la fiole peut contenir du latex.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Quiconque ayant une allergie au pegvisomant ou à l'un des ingrédients de ce médicament, ne devrait pas l'utiliser.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens