Page d'accueil

Exjade

(déférasirox)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le déférasirox appartient à la classe des médicaments appelés chélateurs du fer. On l'utilise pour traiter la surcharge en fer qui se produit lorsqu'on traite l'anémie avec de fréquentes transfusions sanguines. On l'utilise pour les adultes et les enfants de 6 ans et plus. On l'utilise également pour les enfants de 2 à 5 ans pour qui l'utilisation de la déféroxamine n'est pas suivie d'une réponse adéquate. Le déférasirox agit en se liant à l'excès de fer contenu dans le sang et en l'éliminant du corps (principalement dans les selles), de cette façon il allège la surcharge en fer causée par des transfusions sanguines. On peut également l'utiliser pour traiter une surcharge chronique en fer chez les personnes de 10 ans et plus qui sont atteintes de thalassémie et qui n'ont pas besoin de transfusions sanguines régulièrement.

Santé Canada a accordé au déférasirox un avis de conformité conditionnel ou AC-C. Autrement dit, Santé Canada a approuvé la commercialisation de ce médicament en se fondant sur des preuves d'efficacité prometteuses, mais des études supplémentaires doivent être effectuées pour vérifier son efficacité. Un AC-C est décerné pour permettre l'accès à des produits employés pour le traitement ou la prévention d'affections pouvant mettre la vie en danger ou s'avérer gravement débilitantes. Santé Canada a également émis pour le déférasirox un avis de conformité sans réserve (sans conditions) pour les cas où il sert à traiter les personnes atteintes de thalassémie qui n'ont pas besoin de transfusions sanguines régulièrement.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose quotidienne initiale de déférasirox habituellement recommandée varie entre 10 mg et 30 mg par kilogramme de poids corporel. Votre médecin déterminera la dose qui convient exactement à votre cas.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Vous devriez prendre le déférasirox 1 fois par jour, approximativement à la même heure tous les jours. Ce médicament doit être pris à jeun et au moins 30 minutes avant le premier repas de la journée. Vous devriez faire dissoudre vos comprimés dans de l'eau, du jus de pomme ou d'orange (100 mL de liquide pour 1 dose inférieure à 1 g, et 200 mL pour 1 dose de 1 g ou plus). Mettez le comprimé dans le liquide que vous remuerez jusqu'à sa dissolution complète. Buvez toute la solution obtenue puis ajoutez un peu d'eau ou de jus de fruit aux résidus laissés dans le verre, avant d'ingérer ce mélange. Il ne faut pas mâcher, écraser ni avaler les comprimés.

N'utilisez pas de lait ni de boissons gazéifiées comme les sodas pour dissoudre les comprimés. Le lait ralentit la dissolution et les boissons gazéifiées feront de la mousse.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants. Laissez le médicament dans son emballage original jusqu'à ce qu'il soit temps de prendre une dose.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

125 mg
Chaque comprimé blanchâtre, rond, plat, aux bords biseautés, portant l'inscription « J 125 » tracée en creux sur une face et « NVR » sur l'autre, contient 125 mg de déférasirox. Ingrédients non médicinaux : lactose monohydraté, crospovidone, povidone (K30), laurylsulfate de sodium, cellulose microcristalline, dioxyde de silice colloïdale et stéarate de magnésium.

250 mg
Chaque comprimé blanchâtre, rond, plat, aux bords biseautés, portant l'inscription « J 250 » tracée en creux sur une face et « NVR » sur l'autre, contient 250 mg de déférasirox. Ingrédients non médicinaux : lactose monohydraté, crospovidone, povidone (K30), laurylsulfate de sodium, cellulose microcristalline, dioxyde de silice colloïdale et stéarate de magnésium.

500 mg
Chaque comprimé blanchâtre, rond, plat, aux bords biseautés, portant l'inscription « J 500 » tracée en creux sur une face et « NVR » sur l'autre, contient 500 mg de déférasirox. Ingrédients non médicinaux : lactose monohydraté, crospovidone, povidone (K30), laurylsulfate de sodium, cellulose microcristalline, dioxyde de silice colloïdale et stéarate de magnésium.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au déférasirox ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • une faible numération plaquettaire (moins de 50 x 109 / L);
  • une insuffisance rénale grave (des reins éliminant moins de 60 mL de créatinine par minute);
  • une maladie qui se détériore rapidement et qui est peu susceptible d'être aidée par le traitement chélateur;
  • la présence d'un syndrome myélodysplasique (SMD).


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

Sondage sur l'hépatite C

Recherchez-vous des informations sur l'hépatite C? Votre avis nous intéresse!

Aidez-nous à vous fournir de l’information adaptée à vos besoins. Répondez à notre enquête et courez la chance de gagner une carte-cadeau de 25 $ utilisable chez Shoppers Drug Mart® / Pharmaprix®.

Voulez-vous répondre à notre questionnaire?

*Le questionnaire sera affiché dans un onglet séparé.

Oui, après ma visite   Non, merci