Page d'accueil

Intelence

(étravirine)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

L'étravirine appartient à la classe des médicaments appelés antirétroviraux, ou plus précisément inhibiteurs non-nucléosidiques de la transcriptase inverse (INNTI). On l'utilise en association avec d'autres médicaments antirétroviraux pour traiter les infections causées par le virus de type 1 du syndrome immunodéficitaire acquis (VIH-1) lorsque d'autres médicaments antirétroviraux ne se sont pas avérés efficaces et quand le VIH-1 se montre résistant à d'autres médicaments antirétroviraux.

L'étravirine agit en bloquant une enzyme appelée transcriptase inverse du VIH dont le virus a besoin pour se multiplier. Lorsqu'on l'utilise avec d'autres médicaments antirétroviraux, l'étravirine réduit la quantité de VIH dans le sang et augmente le nombre de cellules T4 (CD4).

L'étravirine ne guérit pas l'infection à VIH ou sida, mais elle peut améliorer le fonctionnement de votre système immunitaire et décroître le risque d'infection. L'étravirine ne réduit pas le risque de transmettre le VIH à d'autres personnes par contact sexuel, par l'échange d'aiguilles ou par l'exposition à du sang infecté.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose usuelle d'étravirine est 200 mg pris 2 fois par jour après un repas. Pour les enfants de 6 à 18 ans qui pèsent au moins 16 kg, la dose est établie en fonction du poids corporel. Le médecin établira la dose qui convient à votre enfant.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Ce médicament est plus efficace quand il est pris après un repas. Il faut éviter de prendre l'étravirine à jeun (l'estomac vide) parce que son efficacité pourrait en être réduite. Essayez de prendre chacune des doses du médicament à la même heure chaque jour.

Avalez les comprimés avec un liquide, comme de l'eau. Ne l'écrasez pas non plus. Si vous ou votre enfant n'êtes pas capable d'avaler le comprimé entier, faites dissoudre le comprimé dans 5 mL (1 cuiller à thé) d'eau jusqu'à ce que l'eau prenne une apparence laiteuse. Cette solution peut ensuite être ajoutée à une petite quantité de jus d'orange ou de lait. Buvez-le immédiatement. Rincez le verre plusieurs fois de suite et avalez l'eau de rinçage chaque fois pour vous assurer d'avoir bien pris toute la dose du médicament.

Évitez le jus de pamplemousse, les boissons chaudes et les boissons gazeuses.

Il est très important que ce médicament soit pris conformément aux indications de votre médecin. Si vous cessez de prendre ce médicament, votre infection à VIH pourrait empirer. Employez le médicament conformément aux indications de votre médecin et ne suspendez pas sa prise sans consulter votre médecin au préalable. Si vous oubliez une dose, mais que vous vous en rendez compte avant que 6 heures ne se soient écoulées, prenez cette dose immédiatement. Si vous oubliez une dose, mais que plus de 6 heures se sont écoulées avant que vous ne vous en rendiez compte, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament dans son emballage d'origine à la température ambiante, protégez-le de la lumière et de l'humidité, et gardez-le hors de la portée des enfants. Ne retirez pas les sachets déshydratants du flacon.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

25 mg
Chaque comprimé ovale, blanc à blanc cassé, portant l'inscription « T125 » tracée en creux sur une face, et « 100 » sur l'autre, contient 100 mg d'étravirine. Ingrédients non médicinaux : dioxyde de silice colloïdale, croscarmellose sodique, hypromellose, lactose monohydraté, stéarate de magnésium et cellulose microcristalline.

100 mg
Chaque comprimé ovale, blanc à blanc cassé, portant l'inscription « T125 » tracée en creux sur une face, et « 100 » sur l'autre, contient 100 mg d'étravirine. Ingrédients non médicinaux : dioxyde de silice colloïdale, croscarmellose sodique, hypromellose, lactose monohydraté, stéarate de magnésium et cellulose microcristalline.

200 mg
Chaque comprimé ovale, blanc à blanc cassé, portant l'inscription « T200 » tracée en creux sur une face, contient 200 mg d'étravirine. Ingrédients non médicinaux : dioxyde de silice colloïdale, croscarmellose sodique, hypromellose, lactose monohydraté, stéarate de magnésium, cellulose microcristalline silicifiée et cellulose microcristalline.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Quiconque ayant une allergie à l'étravirine ou à l'un des ingrédients de ce médicament, ne devrait pas l'utiliser.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

Sondage sur l'hépatite C

Recherchez-vous des informations sur l'hépatite C? Votre avis nous intéresse!

Aidez-nous à vous fournir de l’information adaptée à vos besoins. Répondez à notre enquête et courez la chance de gagner une carte-cadeau de 25 $ utilisable chez Shoppers Drug Mart® / Pharmaprix®.

Voulez-vous répondre à notre questionnaire?

*Le questionnaire sera affiché dans un onglet séparé.

Oui, après ma visite   Non, merci