Page d'accueil

Pamidronate disodique pour injection par Hospira

(pamidronate pour injection)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le pamidronate appartient à la famille des médicaments appelés bisphosphonates. Il s'utilise pour soigner l'hypercalcémie (un taux élevé de calcium dans le sang) des personnes atteintes de cancer. Le pamidronate s'utilise aussi pour soigner le cancer qui s'est propagé aux os (des métastases osseuses) à partir de divers types tumeurs et du myélome multiple (cancer de la moelle osseuse). Le pamidronate s'utilise aussi pour soigner les symptômes de la maladie osseuse de Paget.

Ce médicament agit en diminuant le processus de désintégration des os.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous employez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait être nuisible aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

Le dosage de ce médicament dépend du trouble qui est soigné.

Lorsqu'il s'agit de soigner une hypercalcémie (un taux élevé de calcium dans le sang) causée par un cancer, la dose totale recommandée de pamidronate durant le traitement dépendra du taux de calcium initial dans le sang. La dose maximale recommandée par traitement est 90 mg qui peuvent être donnés en 1 perfusion intraveineuse de 90 mg ou en plusieurs perfusions dans l'espace de 2 à 4 jours.

Dans le cas de métastases osseuses et de myélome multiple, la dose recommandée de pamidronate est 90 mg donnés sous forme de perfusion intraveineuse (dans une veine) unidose toutes les 4 semaines. L'injection de la dose devrait durer de 2 à 4 heures. Les personnes qui reçoivent une chimiothérapie toutes les 3 semaines peuvent recevoir 90 mg de pamidronate toutes les 3 semaines.

Lorsqu'il s'agit de la maladie osseuse de Paget, la dose recommandée de pamidronate varie entre 180 mg et 210 mg donnés en perfusion intraveineuse (dans une veine). Le schéma posologique initial peut consister soit de 6 doses de 30 mg donnés 1 fois par semaine (dose totale de 180 mg), ou de 1 dose de 30 mg suivie de 3 doses de 60 mg toutes les 2 semaines (dose totale de 210 mg). Ce schéma posologique peut être répété après 6 mois. Lorsque l'administration de doses est amorcée de nouveau, le pamidronate est habituellement donné en 3 doses de 60 mg toutes les 2 semaines (dose totale de 180 mg).

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments.

Il est très important que ce médicament soit pris conformément aux indications de votre médecin.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

3 mg par mL
Chaque mL (millilitre) contient 3 mg de pamidronate disodique. Ingrédients non médicinaux : mannitol, eau pour injection, hydroxyde de sodium et acide phosphorique. Cette préparation ne contient aucun agent de conservation.

6 mg par mL
Chaque mL (millilitre) contient 6 mg de pamidronate disodique. Ingrédients non médicinaux : mannitol, eau pour injection, hydroxyde de sodium et acide phosphorique. Cette préparation ne contient aucun agent de conservation.

9 mg par mL
Chaque mL (millilitre) contient 9 mg de pamidronate disodique. Ingrédients non médicinaux : mannitol, eau pour injection, hydroxyde de sodium et acide phosphorique. Cette préparation ne contient aucun agent de conservation.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Le pamidronate ne devrait pas s'utiliser par quiconque ayant une allergie au pamidronate ou à d'autres bisphosphonates (par ex. l'alendronate, l'étidronate, le risédronate), ou à l'un des ingrédients de ce médicament.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens