Page d'accueil

Mylan-Sumatriptan

(sumatriptan)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le sumatriptan appartient à la classe des médicaments appelés agonistes sélectifs des récepteurs de la 5-hydroxytryptamine (également désignés « triptans »). Il s'utilise pour soigner la migraine avec ou sans aura (un des signes d'alerte d'une migraine). Il y a lieu de penser que la douleur que déclenche une migraine est causée par la dilatation de vaisseaux sanguins situés dans la tête. Le sumatriptan soulage la douleur migraineuse en effectuant la constriction de ces vaisseaux sanguins.

Le sumatriptan n'est pas indiqué dans le traitement d'autres types de maux de tête ni pour la prévention des maux de tête.

Pour la plupart des personnes, le sumatriptan enraye ou atténue les symptômes de migraine, notamment les maux de tête, la nausée, les vomissements et la sensibilité à la lumière et au bruit. Un soulagement notable de la douleur migraineuse se manifeste habituellement environ 10 à 15 minutes après une injection, 15 minutes après une vaporisation nasale et 30 minutes après l'ingestion des comprimés oraux.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose adulte recommandée pour les comprimés varie entre 25 mg et 100  mg. La dose de 50 mg est la plus communément prescrite.

Si les maux de tête reviennent, ou si le soulagement n'est que partiel, vous pouvez reprendre 1 dose 2 heures plus tard. Si une dose n'a pas du tout atténué vos maux de tête, ne prenez pas une autre dose sans consulter un médecin en premier. Pas plus de 200 mg ne devraient être pris au cours d'une période de 24 heures.

Le comprimé devrait s'avaler avec de l'eau, sans croquer ni mâcher. Il ne doit pas être écrasé ni fractionné.

Il est très important que ce médicament soit pris conformément aux indications de votre médecin.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments.  Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Conservez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

25 mg
Chaque comprimé blanchâtre, rond, pelliculé, portant l'inscription « G » tracée en creux sur une face, et « SU25 » sur l'autre, contient 25 mg de sumatriptan (base) sous forme de succinate. Ingrédients non médicinaux : croscarmellose sodique, hydroxypropylméthylcellulose, lactose monohydraté, stéarate de magnésium, cellulose microcristalline, polydextrose, polyéthylène glycol, dioxyde de titane et triacétylglycérol.

50 mg
Chaque comprimé blanchâtre, triangulaire, pelliculé, portant l'inscription « G  » tracée en creux sur une face, et « SU50 » sur l'autre, contient 50 mg de sumatriptan (base) sous forme de succinate. Ingrédients non médicinaux : croscarmellose sodique, hydroxypropylméthylcellulose, lactose monohydraté, stéarate de magnésium, cellulose microcristalline, polydextrose, polyéthylène glycol, dioxyde de titane et triacétylglycérol.

100 mg
Chaque comprimé rose, triangulaire, pelliculé, portant l'inscription « G » tracée en creux sur une face, et « SU100 » sur l'autre, contient 100 mg de sumatriptan (base) sous forme de succinate. Ingrédients non médicinaux : croscarmellose sodique, hydroxypropylméthylcellulose, lactose monohydraté, stéarate de magnésium, cellulose microcristalline, polydextrose, polyéthylène glycol, oxyde de fer rouge synthétique, oxyde de fer jaune synthétique, dioxyde de titane et triacétylglycérol.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Le sumatriptan ne devrait pas être utilisée dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au sumatriptan ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • une affection cardiaque (par ex. une atteinte des valvules du cœur, une affection cardiaque ischémique, un trouble du rythme cardiaque, une atteinte cardiaque congénitale);
  • une affection des vaisseaux sanguins (par ex. une maladie intestinale ischémique, le syndrome de Raynaud, un accident vasculaire cérébral, une ischémie cérébrale transitoire);
  • une angine de poitrine (douleur thoracique), y compris l'angor de Prinzmetal (spasme de l'artère coronaire);
  • une crise cardiaque;
  • des crises de certains types de migraines (notamment une migraine hémiplégique, ophthalmoplégique ou basilaire);
  • un diagnostic de migraine pas clairement établi;
  • une hypertension grave ou pas maîtrisée;
  • une pression artérielle élevée qui est grave rebelle;
  • la prise d'un autre agoniste des récepteurs de la 5-hydroxytryptamine (par ex. le naratriptan, le rizatriptan, le zolmitriptan) au cours des 24 heures précédentes;
  • la prise actuelle ou au cours des 2 semaines précédentes d'inhibiteurs de la monoamine oxydase ou IMAO (par ex. la phénelzine, la tranylcypromine);
  • la prise de médicaments renfermant de l'ergotamine ou un dérivé de l'ergot de seigle (comme la dihydroergotamine, l'ergotamine ou le méthysergide) au cours des 24 heures précédentes.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens