Page d'accueil

Wellbutrin XL

(bupropion à libération prolongée)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le bupropion appartient à la famille des médicaments appelés antidépresseurs. Il s'utilise pour soigner une dépression majeure et pour prévenir une dépression qui s'installe en automne et en hiver. On pense que ce médicament exerce une action qui influe sur l'équilibre de la noradrénaline et de la dopamine, des substances chimiques produites naturellement dans le cerveau et qui modifient l'humeur.

Dans le cas de la dépression, il faut attendre plusieurs semaines avant que le plein effet du médicament se fasse sentir.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose initiale recommandée de bupropion en comprimé à libération prolongée est 150 mg par jour, pris le matin. Cette dose peut être augmentée à 300 mg par jour après 1 semaine de traitement à la plus faible dose.

Lorsqu'il s'agit de la prévention de la dépression saisonnière, la prise de ce médicament devrait s'amorcer en automne, avant que les symptômes de dépression apparaissent et continuent pendant tout l'hiver. Les personnes qui prennent 300 mg de bupropion par jour devraient réduire la dose quotidienne à 150 mg durant 2 semaines avant de suspendre la prise de ce médicament au printemps.

Le bupropion en comprimé à libération prolongée devrait s'avaler avec de l'eau sans croquer ni mâcher. Il ne doit pas non plus être écrasé ni sectionné afin de ne pas modifier la façon dont il est absorbé par le corps et occasionner des réponses indésirables.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose.

Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

150 mg
Chaque comprimé à libération prolongée, blanc crème ou jaune pâle, rond, portant l'inscription « WXL 150 » gravée à l'encre violette, contient 150 mg de chlorhydrate de bupropion. Ingrédients non médicinaux : alcool butylique, alcool éthylique dénaturé, alcool isopropylique, alcool polyvinylique, béhénate de glycérol, citrate d'éthyle, colorants AD et C rouge et bleu, copolymère d'acide méthacrylique dispersion, dioxyde de titane, éthylcellulose, dioxyde de silice, polyéthylèneglycol, povidone, propylèneglycol et vernis laque.

300 mg
Chaque comprimé à libération prolongée, blanc crème ou jaune pâle, rond, portant l'inscription « WXL 300 » gravée à l'encre grise, contient 300 mg de chlorhydrate de bupropion. Ingrédients non médicinaux : alcool butylique, alcool éthylique dénaturé, alcool isopropylique, alcool polyvinylique, béhénate de glycérol, citrate d'éthyle, copolymère d'acide méthacrylique dispersion, dioxyde de titane, éthylcellulose, dioxyde de silice, oxyde de fer noir, polyéthylèneglycol, povidone, propylèneglycol et vernis laque.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer le bupropion dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au bupropion ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • un brusque sevrage de l'alcool, des benzodiazépines (par ex. le diazépam, le clonazépam, le lorazépam) ou d'autres sédatifs (par ex. le phénobarbital);
  • la prise d'un autre médicament qui contient du bupropion (par ex. Zyban® ou Wellbutrin® XL);
  • la prise d'un inhibiteur de la monoamine oxydase ou IMAO (par ex. la phénelzine, la tranylcypromine) au cours des 14 derniers jours;
  • la prise de thioridazine (une antipsychotique) au cours des 14 derniers jours;
  • un trouble de l'alimentation actuel ou dans les antécédents (boulimie ou anorexie);
  • un trouble convulsif.

Outil de reconnaissance des symptômes de la dépression

Cet outil de reconnaissance des symptômes de la dépression peut accroître vos connaissances sur la dépression. Utilisez-le pour dresser la liste de vos symptômes et évaluer leurs répercussions sur votre vie au quotidien. Cette liste de vérification est divisée en 6 catégories de symptômes associés à la dépression. Vous pouvez aussi en apprendre davantage sur les symptômes de la dépression en cliquant ici.

Pour chaque énoncé, choisissez un numéro de 0 à 4 décrivant les répercussions de la dépression sur votre vie au quotidien, où 4 représente les répercussions les plus importantes et 0 aucune répercussion :

  • 0 = aucune répercussion sur votre vie au quotidien/aucun symptôme
  • 1 = légères répercussions sur votre vie au quotidien
  • 2 = répercussions modérées sur votre vie au quotidien
  • 3 = graves répercussions sur votre vie au quotidien
  • 4 = répercussions invalidantes sur votre vie au quotidien

Il est important de ne pas perdre de vue qu'il ne s'agit pas d'un « pointage », mais d'un moyen de vous aider à indiquer à quel point, d'après vous, ce symptôme nuit à votre vie au quotidien. Lorsque vous aurez terminé, vous pourrez imprimer vos résultats et les communiquer à votre médecin. Utilisez le guide de discussion avec le médecin pour préparer votre visite chez le médecin.

Cotez les symptômes suivants selon leurs répercussions sur votre vie.

1. Émotions

À noter : La dépression peut toucher n'importe qui à n'importe quel âge, bien qu'elle survienne le plus souvent chez les personnes de 15 à 45 ans.

0
1
2
3
4
Non
Léger
Modéré
Important
Invalidant
0
1
2
3
4
Non
Léger
Modéré
Important
Invalidant
0
1
2
3
4
Non
Léger
Modéré
Important
Invalidant
0
1
2
3
4
Non
Léger
Modéré
Important
Invalidant

Cet outil a été réalisé à partir de et avec l’autorisation de www.ladepressionfaitmal.ca.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

Sondage sur les troubles de l'alimentation

Votre avis nous intéresse!

Aidez–nous à améliorer ce site pour mieux répondre à vos besoins – répondez à notre court questionnaire sur les troubles de l'alimentation et le trouble de frénésie alimentaire.

Voulez–vous participer à ce sondage?

Oui, après ma visite   Non, merci