Page d'accueil

Estalis

(timbre transdermique d'estradiol - noréthindrone)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Ce médicament appartient à une classe de médicaments appelée hormonothérapie substitutive. Il s'agit d'un timbre transdermique qui contient un œstrogène (estradiol-17ß) et un progestatif (noréthindrone).

On l'utilise pour traiter les symptômes de la ménopause et de la postménopause comme les bouffées vasomotrices, les troubles du sommeil et l'atrophie vulvaire et vaginale (par ex. la sécheresse, les démangeaisons et les sensations de brûlure intra ou périvaginales; les sensations de brûlure et les autres troubles de la miction) chez les femmes dont l'utérus est toujours intact.

L'œstrogène et la progestérone sont des hormones féminines produites par les ovaires. Au moment de la ménopause, les ovaires sécrètent une plus petite quantité d'œstrogène et cette modification peut entraîner des symptômes comme des bouffées de chaleur (une sensation de chaleur subite et extrême) et une sécheresse du vagin. La plupart des femmes atteignent la ménopause naturellement à un âge approximatif de 50 ans, mais certaines femmes arrivent à la ménopause plus tôt, naturellement ou après une intervention chirurgicale.

Lorsqu'un timbre d'estradiol est appliqué sur la peau, il libère les hormones qu'il contient à l'intérieur du sang par l'intermédiaire de la peau. Ce médicament est destiné aux femmes qui n'ont pas subi d'hystérectomie (ablation de l'utérus). Ces femmes ont besoin d'un progestatif pendant qu'elles utilisent de l'œstrogène pour prévenir les complications associées à la prise d'œstrogènes seuls.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

Un cycle de traitement de 28 jours avec ce médicament comprend 8 timbres transdermiques. Chaque timbre libère 50 µg (50 microgrammes) d'estradiol par jour plus 140 µg ou 250 µg de noréthindrone par jour.

On applique un (1) timbre deux fois par semaine (le timbre est changé tous les 3 à 4 jours), les mêmes deux jours de la semaine. Lorsque la suite recommandée d'éléments a été utilisée pendant une période de 28 jours, on commence le cycle suivant avec un nouvel emballage de timbres transdermiques.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Appliquez un nouveau timbre sur votre peau deux fois chaque semaine, toujours les mêmes jours de la semaine. Le timbre doit être appliqué sur une surface propre, sèche et intacte de la peau qui n'est pas huileuse, écorchée, irritée ni exposée au soleil.

Appliquez le timbre sur l'abdomen ou les fesses. N'appliquez pas le timbre transdermique sur vos seins. Évitez les parties du corps où le frottement des vêtements pourrait décoller le timbre transdermique ainsi que les zones velues et les plis de peau.

Discutez avec votre médecin, ou un pharmacien, des zones qui conviendraient le mieux à l'application du timbre transdermique. Vous ne devriez pas apposer les timbres transdermiques au même endroit deux fois de suite, mais vous devriez les appliquer dans la même région du corps à chaque fois (par ex. placez-le sur l'autre côté de l'abdomen, ou changez de fesse). Attendez une semaine avant d'appliquer le timbre sur une surface qui a déjà servi.

Application du timbre transdermique

  1. Choisissez une zone de peau propre, sèche et intacte qui n'est pas grasse, endommagée, irritée ni susceptible d'être exposée au soleil. Il ne doit pas y avoir de poudre, d'hydratants, d'huiles ni de lotions sur la peau.
  2. Déchirez l'emballage à l'encoche plutôt que de le couper avec des ciseaux – si vous coupez accidentellement le timbre transdermique, vous ne pourrez l'utiliser.
  3. Pour séparer le timbre de sa doublure, tenez-le alors que la doublure est tournée vers vous et séparez l'un des côtés de la doublure protectrice, puis jetez-la. En utilisant l'autre moitié de la doublure pour tenir le timbre, appliquez immédiatement le côté collant du timbre sur la surface de peau choisie et lissez-le pour qu'il soit bien à plat. Évitez de toucher l'adhésif. Repliez l'autre côté du timbre et enlevez l'autre côté de la doublure protectrice.
  4. Maintenez le timbre transdermique en place avec votre doigt pour environ 10 secondes et ne manquez pas de vérifier qu'il adhère bien à votre peau, surtout sur les bords.

Lorsque vous posez un nouveau timbre transdermique, enlevez l'autre minutieusement en repliant le côté adhésif vers l'intérieur et jetez le timbre avec précaution hors de la portée des enfants ou des animaux de compagnie. S'il reste de l'adhésif sur la peau, vous pouvez l'enlever avec de l'huile minérale, de l'huile pour bébés ou de l'alcool à friction.

Le bain, la douche, la nage ou tout autre contact avec l'eau n'ont pas d'effets sur le timbre transdermique. De l'eau chaude ou de la vapeur pourrait toutefois le relâcher.

Si le timbre transdermique se décolle, essayez de le réappliquer. Si c'est impossible, appliquez un nouveau timbre et suivez votre échéancier habituel. Cela peut signifier que le timbre de remplacement ne sera pas appliqué sur votre peau aussi longtemps qu'à l'habitude.

Si vous constatez que le timbre transdermique se détache régulièrement lorsque vous prenez des bains chauds ou lorsque vous allez au sauna ou au bain-tourbillon, vous pouvez envisager de l'enlever temporairement pendant que vous êtes à l'eau.

Dans ce cas, vous devez recouvrir l'adhésif avec la doublure protectrice que vous avez enlevée lorsque vous avez appliqué le timbre ou utiliser un morceau de papier ciré pour empêcher le médicament de s'évaporer pendant que vous ne l'utilisez pas.

Il est très important que ce médicament soit employé conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez de changer votre timbre, appliquez le timbre dès que vous constatez l'omission. Si vous constatez l'omission près du jour du changement habituel de votre timbre, appliquez le timbre mais changez-le de nouveau à votre journée habituelle et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas 2 timbres en même temps. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis un timbre, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Ce médicament peut être conservé au réfrigérateur jusqu'à ce que vous ouvriez l'emballage. Par la suite, vous pouvez conserver les timbres à la température ambiante, mais vous devez les utiliser au cours des 6 mois suivants ou avant la date de péremption inscrite sur l'emballage, le premier des deux prévalant.

Si vous conservez le timbre transdermique au réfrigérateur, laissez-le atteindre la température ambiante avant de l'appliquer.

Gardez ce médicament hors de vue et de la portée des enfants et des animaux de compagnie et protégez-le contre la lumière directe du soleil.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

140/50
Chaque timbre transdermique rond, de 9 cm2 contient 140 µg d'acétate de noréthindrone et 50 µg d'estradiol-17ß. Ingrédients non médicinaux : silicone, adhésif à base d'acrylique, povidone, acide oléique et dipropylène glycol.

250/50
Chaque timbre transdermique rond, de 16 cm2 contient 250 µg d'acétate de noréthindrone et 50 µg d'estradiol-17ß. Ingrédients non médicinaux : silicone, adhésif à base d'acrylique, povidone, acide oléique et dipropylène glycol.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à l'estradiol-17β, à la noréthindrone ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • l'allaitement au sein;
  • des antécédents ou la présence actuelle d'accident vasculaire cérébral, de crise cardiaque ou de maladie coronarienne;
  • des antécédents ou la présence actuelle de caillots de sang dans les jambes, les poumons ou le cœur;
  • des antécédents ou la présence actuelle d'un cancer du sein ou de l'endomètre ou d'autres types de cancers hormonodépendants (qui dépendent de l'œstrogène ou des progestatifs pour leur croissance) (par ex. le cancer ovarien);
  • une grossesse en cours ou soupçonnée ;
  • une hyperplasie de l'endomètre (une augmentation du volume de la muqueuse de l'utérus);
  • des migraines accompagnées d'aura (maux de tête associés à certains symptômes comme des éclairs de lumière, des picotements, des taches aveugles, de la faiblesse musculaire, de la difficulté à parler qui se produisent avant ou pendant les maux de tête);
  • une perte de vision partielle ou complète ou une vision double provoquée par une maladie oculaire associée à des problèmes circulatoires ;
  • la présence actuelle ou passée d'une maladie qui augmente le risque de formation de caillots sanguins ;
  • la présence de porphyrie (une maladie associée à une anomalie d'un pigment du sang);
  • la présence de saignements vaginaux inexpliqués ou inhabituels;
  • une réduction de la fonction hépatique (du foie), une maladie hépatique ou des résultats anormaux aux tests de fonction hépatique.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens