Page d'accueil

Rapamune

(sirolimus)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le sirolimus est un agent immunosuppresseur. On l'utilise normalement de façon concomitante avec des médicaments corticostéroïdes et de la cyclosporine pour prévenir le rejet des greffes de reins. Ensemble, ces médicaments dépriment le système immunitaire, les défenses naturelles de l'organisme ; autrement dit, ils en réduisent l'efficacité.

Le sirolimus agit en empêchant la formation de certaines cellules (globules blancs) qui seraient normalement susceptibles d'attaquer l'organe greffé.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.





Comment doit-on employer ce médicament ?

On commence normalement à administrer le sirolimus dès que possible après la transplantation. La dose prescrite dépendra de votre situation. Pour les nouveaux receveurs de greffe, la première dose recommandée de sirolimus est de 6 mg, ce qui est suivi d'une dose régulière de 2 mg par jour. Pour les personnes qui ont déjà subi un rejet de greffe ou celles qui possèdent un risque élevé de rejeter la greffe, la première dose est souvent de 15 mg et elle est suivie d'une dose régulière de 5 mg par jour.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin.

Le sirolimus est habituellement administré de façon concomitante avec la cyclosporine et les corticostéroïdes. Le sirolimus doit être pris environ 4 heures après la cyclosporine.

Le sirolimus doit être pris au même moment de la journée tous les jours et toujours pris de la même façon, c'est-à-dire toujours avec ou toujours sans nourriture. On ne doit pas le prendre avec du jus de pamplemousse.

Le sirolimus est disponible sous forme de solution orale ou en comprimés. Si vous prenez les comprimés, vous ne devez pas les broyer, les mâcher, ni les fendre.

Les bouteilles de solution orale sont munies de seringues que l'on doit utiliser pour retirer la quantité prescrite de sirolimus de la bouteille. Videz la quantité exacte de sirolimus retirée par la seringue dans un verre ou un contenant de plastique dans lequel vous avez préalablement placé au moins 2 onces (60 mL) d'eau ou de jus d'orange. Vous ne devez pas utiliser d'autres types de liquides pour la dilution. Agitez vigoureusement et buvez immédiatement. Rincez le verre avec un autre volume d'au moins 4 onces ou 120 mL d'eau ou de jus d'orange, agitez vigoureusement et buvez immédiatement. Cela permet de s'assurer que tout le médicament a été rincé du contenant et que vous avez pris toute la dose.

La préparation doit être utilisée immédiatement après la dilution et vous devez jeter la seringue après l'avoir utilisée une fois.

Les solutions de sirolimus offertes en bouteilles peuvent devenir légèrement troubles lorsqu'elles sont réfrigérées. Si cela se produit, laissez la bouteille reposer à la température ambiante et agitez-la délicatement jusqu'à ce qu'elle redevienne transparente. Ce phénomène ne modifie pas la qualité du produit.

Ne laissez pas l'eau ou le jus contaminer le médicament dans la bouteille. Si le goulot de la bouteille doit être nettoyé, essuyez la bouteille avec un linge sec.

Les comprimés ne doivent être pris qu'avec de l'eau ou du jus d'orange.

Il est extrêmement important de prendre ce médicament exactement comme il vous a été prescrit, car même le fait d'omettre seulement quelques doses de sirolimus peut provoquer le rejet de l'organe par votre corps. Demandez à votre médecin ou votre pharmacien de vous indiquer la façon appropriée de prendre le sirolimus.

Si vous omettez une dose, prenez-la dès que vous constatez votre omission, mais pas au cours des 4 heures qui précèdent ou qui suivent votre dose de cyclosporine. Si vous ne constatez votre omission que le jour suivant, communiquez avec votre médecin. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez la solution de sirolimus au réfrigérateur, à l'abri de la lumière et gardez-la hors de la portée des enfants. Une fois la bouteille ouverte, elle doit être conservée au réfrigérateur et ses contenus doivent être utilisés en un (1) mois. Si le médicament est laissé à la température ambiante, la bouteille ouverte doit être utilisée en 5 jours. Si la seringue de couleur ambre est pré-remplie, on peut la conserver à la température ambiante ou au réfrigérateur pour une période maximale de 24 heures.

Conservez les comprimés de sirolimus à la température ambiante (15 °C à 30 °C), à l'abri de la lumière et de l'humidité et gardez-les hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Comprimés

Chaque comprimé triangulaire blanc et portant la marque « RAPAMUNE 1 mg » d'un côté contient 1 mg de sirolimus. Ingrédients non médicinaux : cellulose microcristalline, cire de carnauba, dioxyde de titane USP, encre, lactose monohydraté, monooléate de glycéryle, poloxamère 188, polyéthylèneglycol 8000 en poudre, polyéthylèneglycol type 20 000, polyvidone USP, saccharose, stéarate de magnésium, sulfate de calcium anhydre, talc, vernis pharmaceutique et vitamine E (dl alpha-tocophérol).

Solution orale

Chaque mL de solution orale contient 1 mg de sirolimus. La solution est présentée dans des bouteilles de verre de 60 mL de couleur ambre munies de seringues orales pour la mesure de la dose. Ingrédients non médicinaux : Phosal 50 PG (acide gras d'huile de soya, éthanol, mono- et diglycérides de tournesol, palmitate d'ascorbyle, phosphatidylcholine et propylèneglycol) et polysorbate 80.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Quiconque ayant une allergie au sirolimus ou à l'un des ingrédients de ce médicament, ne devrait pas l'utiliser.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens