Page d'accueil

Diastat

(diazépam (gel rectal))

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le diazépam appartient à la classe de médicaments appelés benzodiazépines. Il s'utilise pour le traitement occasionnel de crises convulsives graves (également connues sous le nom de crises récurrentes, successives, groupées ou en crescendo) qui surviennent chez certaines personnes bien qu'elles suivent déjà un traitement médicamenteux régulier contre l'épilepsie.

Les effets du diazépam sur la crise convulsive se manifestent généralement de 5 à 15 minutes après l'application du gel par voie rectale. Le médicament agit en ralentissant l'activité des nerfs du cerveau (le système nerveux central). Il est destiné au traitement des personnes épileptiques qui présentent une augmentation de la fréquence des crises et peut s'utiliser à la maison, à l'hôpital, en service d'urgences ou en établissement résidentiel.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose de gel rectal de diazépam est personnalisée selon l'âge et le poids.

Pour les enfants de 2 à 4 ans, la dose est de 0,5 mg par kg de poids corporel. Pour les enfants de 6 à 11 ans, la dose est de 0,3 mg par kg. Pour les enfants de 12 ans et plus, la dose recommandée est de 0,2 mg par kg.

Comme le gel rectal de diazépam n'est offert qu'en doses unitaires fixes de 5 mg, 10 mg, 15 mg et 20 mg, on obtient la dose prescrite en arrondissant à la dose unitaire supérieure. Pour les aînés, il est recommandé en revanche d'arrondir à la dose unitaire inférieure.

Lorsqu'une seule dose ne suffit pas à maîtriser adéquatement la crise convulsive, votre médecin peut prescrire 2 doses de gel rectal de diazépam. La seconde dose peut être donnée 4 à 12 heures après la première dose, si les crises persistent, si elles ont l'habitude de se reproduire, ou lorsqu'on sait qu'elles sont particulièrement rebelles.

Le traitement par gel de diazépam ne devrait pas être répété à moins de 5 jours d'intervalle, et pas plus de 5 fois par mois.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Utilisez la seringue préremplie de gel rectal de diazépam conformément aux indications de votre médecin et aux instructions figurant sur la notice d'accompagnement. Conservez la seringue hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque dispositif d'administration par voie rectale, de gel transparent ou légèrement jaune, non stérile, avec un pH se situant entre 6,5 et 7,2, contient 5 mg/mL de diazépam. Ingrédients non médicinaux : acide benzoïque, alcool benzylique (1,5 %), alcool éthylique (10 %), benzoate de sodium, eau, hydroxypropylméthylcellulose et propylèneglycol.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Le diazépam ne devrait pas s'employer dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au diazépam, à d'autres benzodiazépines ou à l'un des ingrédients du médicament ;
  • un glaucome à angle fermé aigu ;
  • une maladie du foie, des poumons ou des reins ;
  • une myasthénie grave ;
  • de graves difficultés respiratoires ;
  • une apnée du sommeil ;
  • une consommation régulière d'alcool, l'usage de drogues récréatives ou des antécédents de toxicomanie ou d'alcoolisme.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens