Page d'accueil

Actonel

(risédronate)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le risédronate appartient à une classe de médicaments appelés bisphosphonates. On l'utilise pour traiter et prévenir l'ostéoporose pour les femmes postménopausées et pour traiter et prévenir l'ostéoporose causée par le traitement avec des corticostéroïdes (par ex. la prednisone) pour les hommes et les femmes. On l'utilise également pour améliorer la teneur minérale des os des hommes qui sont atteints d'ostéoporose et pour traiter une affection appelée maladie de Paget. On utilise la préparation à action prolongée de risédronate pour traiter l'ostéoporose chez les femmes ménopausées seulement.

Le risédronate augmente l'épaisseur des os (teneur minérale des os) en ralentissant l'activité des cellules qui dégradent habituellement l'os (ostéoclastes). Cela permet aux cellules qui édifient les os (ostéoblastes) d'agir plus efficacement. En rendant les os plus forts, le risédronate peut aider à réduire l'incidence de fractures associées à l'ostéoporose.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

Pour la prévention de l’ostéoporose chez les femmes postménopausées, la dose recommandée de risédronate est de 5 mg une fois par jour ou de 35 mg une fois par semaine.

Pour le traitement de l’ostéoporose chez les femmes postménopausées, il existe plusieurs schémas posologiques pour la prise du risédronate. On peut le prendre à raison de 5 mg une fois par jour, 35 mg une fois par semaine, 75 mg deux jours consécutifs aux mêmes jours chaque mois ou 150 mg une fois au même jour chaque mois.

Pour le traitement de l’ostéoporose chez les hommes, la dose recommandée de risédronate est de 35 mg une fois par semaine.

Pour le traitement et la prévention de l’ostéoporose causée par le traitement avec des corticostéroïdes, la dose recommandée de risédronate est de 5 mg tous les jours.

Pour le traitement de la maladie de Paget, la dose recommandée est de 30 mg une fois par jour pendant 2 mois.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin.

Le comprimé doit être pris avec de l’eau ordinaire au moins 30 minutes avant la première ingestion de nourriture ou de liquide de la journée. On peut également le prendre au moins 2 heures après l’ingestion de tout aliment solide ou liquide autre que de l’eau ordinaire. Ne pas manger ni boire 2 heures avant et au moins 30 minutes après la prise du comprimé.

Toutes les teneurs de risédronate doivent être prises en position assise et avalées entières (ne pas être mâchées) avec au moins un demi-verre d’eau (c’est-à-dire au moins 120 mL). On ne doit pas se coucher pendant au moins les 30 minutes qui suivent la prise du médicament pour prévenir les irritations de l’œsophage (le conduit qui relie la bouche à l’estomac).

Si vous prenez des suppléments de calcium ou des médicaments qui contiennent de l’aluminium, du fer ou du magnésium (par ex. des antiacides ou des suppléments de minéraux) vous devez les prendre à un autre moment de la journée. Lorsque ces produits sont pris avec du risédronate, ils réduisent la quantité du risédronate libéré de l’estomac vers le reste de votre organisme et réduisent son efficacité.

Si vous prenez ce médicament tous les jours et que vous omettez de prendre une dose, ne la prenez pas plus tard dans la journée. Reprenez votre échéancier habituel le jour suivant. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose.

Si vous prenez ce médicament une fois par semaine et que vous omettez de le prendre le jour prévu, prenez un comprimé le jour où vous constatez votre omission. Puis, recommencez à prendre un comprimé une fois par semaine le jour habituel. Ne prenez pas 2 comprimés le même jour.

Si vous prenez ce médicament deux fois par mois (posologie de 2 doses lors de 2 jours consécutifs chaque mois) et que vous omettez une dose alors que les doses prévues pour le mois suivant sont plus éloignées que 7 jours, prenez le comprimé omis le matin après que vous avez constaté votre omission. Si vous avez omis de prendre les deux comprimés, prenez un comprimé le matin après que vous avez constaté votre omission et le deuxième lors du matin suivant. Si vous constatez que vous avez oublié une dose et que les doses du mois prochain doivent être prises dans moins de 7 jours, omettez la (les) dose(s) omise(s) et attendez jusqu’au moment prévu pour les doses du mois suivant pour continuer.

Si vous prenez ce médicament une fois par mois et que vous omettez de prendre une dose alors que la dose prévue pour le mois suivant est plus éloignée que 7 jours, prenez la dose omise le matin après que vous ayez constaté l’omission. Si moins de 7 jours doivent s’écouler avant la prise de la dose du mois suivant, ne prenez pas la dose omise et attendez jusqu’au moment prévu pour prendre la dose du mois suivant.

Entreposez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

5 mg (c’est-à-dire, dose quotidienne pour la prévention ou le traitement de l’ostéoporose)
Chaque comprimé pelliculé ovale jaune portant l'inscription « RSN » sur un côté et « 5 mg » sur l'autre contient l'équivalent de 5 mg de risédronate sodique anhydre sous forme hémi-pentahydratée avec une petite quantité de forme monohydratée. Ingrédients non médicinaux : crospovidone, oxyde de fer jaune, hydroxypropylcellulose, hypromellose, lactose monohydraté, stéarate de magnésium, cellulose microcristalline, polyéthylène glycol, silice et dioxyde de titane.

30 mg (c’est-à-dire, dose quotidienne pour le traitement de la maladie de Paget)
Chaque comprimé pelliculé ovale blanc portant l'inscription « RSN » sur un côté et « 30 mg » sur l'autre contient l'équivalent de 30 mg de risédronate sodique anhydre sous forme hémi-pentahydratée avec une petite quantité de forme monohydratée. Ingrédients non médicinaux : crospovidone, hydroxypropylcellulose, hypromellose, lactose monohydraté, stéarate de magnésium, cellulose microcristalline, polyéthylène glycol, silice et dioxyde de titane.

35 mg (c’est-à-dire, dose hebdomadaire pour la prévention et le traitement de l’ostéoporose)
Chaque comprimé pelliculé ovale orange portant l'inscription « RSN » sur un côté et « 35 mg » sur l'autre contient l'équivalent de 35 mg de risédronate sodique anhydre sous forme hémi-pentahydratée avec une petite quantité de forme monohydratée. Ingrédients non médicinaux : crospovidone, oxyde de fer rouge, oxyde de fer jaune, hydroxypropylcellulose, hypromellose, lactose monohydraté, stéarate de magnésium, cellulose microcristalline, polyéthylène glycol, silice et dioxyde de titane.

75 mg (c’est-à-dire, dose prise deux fois par mois pour le traitement de l’ostéoporose)
Chaque comprimé pelliculé ovale rose portant l'inscription « RSN » sur un côté et « 75 mg » sur l'autre contient l'équivalent de 75 mg de risédronate sodique anhydre sous forme hémi-pentahydratée avec une petite quantité de forme monohydratée. Ingrédients non médicinaux : crospovidone, oxyde de fer rouge, hydroxypropylcellulose, hypromellose, stéarate de magnésium, cellulose microcristalline, polyéthylène glycol, silice et dioxyde de titane.

150 mg (c’est-à-dire, dose mensuelle pour le traitement de l’ostéoporose)
Chaque comprimé pelliculé ovale bleu portant l'inscription « RSN » sur un côté et « 150 mg » sur l'autre contient l'équivalent de 150 mg de risédronate sodique anhydre sous forme hémi-pentahydratée avec une petite quantité de forme monohydratée. Ingrédients non médicinaux : crospovidone, hydroxypropylcellulose, hypromellose, carmin d’indigo, stéarate de magnésium, cellulose microcristalline, polyéthylène glycol, silice et dioxyde de titane.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer le risédronate dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au risédronate ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • la présence de faibles taux de calcium sanguins.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens