Page d'accueil

Syndrome des jambes sans repos (SJSR)



Description

Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) est un trouble neurologique (du système nerveux). Il se caractérise par une envie de bouger les jambes pour ne plus ressentir de sensations anormales comme de la douleur, du fourmillement ou des brûlures. En fait, certaines personnes disent qu'elles ont l'impression de sentir des insectes grouiller dans leurs jambes.

L'envie de bouger les jambes se produit pendant les périodes de repos, au moment de l'endormissement et elle a généralement tendance à empirer le soir et la nuit. Bien que le mouvement soulage les symptômes, les sensations reviennent souvent. Bien que cette affection soit connue sous le nom de syndrome des jambes sans repos, ces sensations anormales peuvent également se manifester dans les bras.

Le SJSR se produit chez les hommes et chez les femmes, quoique l'incidence soit légèrement plus élevée chez les femmes. Cette affection devient aussi plus fréquente et intense avec l'âge.

Quelquefois, certaines personnes atteintes du SJSR font l'expérience de saccades soudaines dans les bras et les jambes ; elles sont connues sous le nom de mouvements périodiques des membres. Les personnes ne maîtrisent pas ce mouvement qui se produit habituellement toutes les 20 à 60 secondes et qui peut continuer à se produire toute la nuit.

On estime que le SJSR atteint 2 % à 15 % de la population du monde entier.

Causes

La cause du SJSR n'est pas connue avec certitude. Les chercheurs ont observé que l'affection touche aussi environ 1 membre de la famille de la moitié des personnes atteintes du SJSR.

Il y a lieu de penser que le SJSR est causé par une des affections sous-jacentes ci-après :

  • un déficit en fer ou de certaines vitamines,
  • une insuffisance rénale,
  • le diabète,
  • la maladie de Parkinson,
  • d'autres affections du système nerveux,
  • l'arthrite,
  • une grossesse,
  • des médicaments employés pour soigner la nausée, les crises épileptiques, la dépression ou une psychose.

Les personnes touchées par ces affections ressentent parfois du soulagement lorsque leur affection sous-jacente est traitée ou lorsque le médicament responsable est abandonné.

Il est possible que la consommation de café, d'alcool ou de tabac aggrave ou déclenche les symptômes des personnes atteintes du SJSR ou de celles qui contracteront probablement cette affection. Le fait de réduire l'ingestion de ces substances ou d'arrêter totalement d'en consommer pourrait soulager ou enrayer les symptômes du SJSR. Le manque de sommeil semble également aggraver le trouble.





Symptômes et Complications

Voici certains symptômes caractéristiques du SJSR :

  • des sensations anormales dans les jambes ou les bras durant le repos, comme un fourmillement, des picotements, des brûlures et de la douleur. L'intensité de ces sensations anormales varie de légère à intolérable ;
  • le mouvement aide à soulager temporairement les sensations anormales, bien qu'elles reviennent fréquemment après l'arrêt du mouvement ;
  • les symptômes sont généralement plus marqués le soir ou la nuit ;
  • les symptômes ne sont pas toujours constants et peuvent disparaître et revenir sans raison apparente ;
  • les symptômes tendent à augmenter de fréquence et d'intensité avec l'âge.

Plus de 80 % des personnes atteintes du SJSR ressentent le besoin de bouger les bras ou les jambes pendant leur sommeil, ce phénomène est désigné mouvements périodiques des membres pendant le sommeil.

Comme les symptômes sont plus marqués la nuit, les personnes atteintes du SJSR peuvent éprouver de la difficulté à s'endormir ou sont susceptibles de s'éveiller à plusieurs reprises. Certaines personnes peuvent éprouver de la difficulté à étudier, à travailler ou à vaquer à leurs activités normales à cause de la fatigue.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens