Page d'accueil

Rhinite allergique

(Allergies, Rhume des foins, Pollinose)

Description

Parfois appelée rhume des foins ou pollinose, l'affection dénommée rhinite allergique signifie littéralement « inflammation allergique du nez ». Elle doit son nom à l'élément rhin qui provient du grec « nez » et à la terminaison -ite qui se rapporte tout simplement à une inflammation.

La rhinite allergique peut durer toute une saison ou toute l'année. Pour la plupart des personnes, un allergène (quelque chose qui provoque une allergie) déclenche les symptômes à peu près au même moment chaque année. Au printemps, leur manifestation est généralement due au pollen des arbres alors que les pollens des graminées dominent en été, et ceux des mauvaises herbes en automne. La plupart des personnes souffrant de rhinite allergique sont sensibles à plus d'un allergène.

La rhinite allergique chronique se manifeste toute l'année. Cette affection touche plus communément les personnes qui réagissent aux allergènes présents toute l'année. Évidemment, les personnes allergiques aux acariens ou à leurs animaux de compagnie en souffrent quelle que soit la saison. La rhinite allergique touche environ 20 % de la population canadienne.

Causes

La rhinite allergique est une affection allergique, comme l'asthme, c'est-à-dire que le corps a tendance à réagir d'une manière exagérée à certains types de substances externes. Sa réaction provoque la production d'anticorps qui incitent votre système immunitaire à libérer de l'histamine et d'autres substances chimiques. Ces substances chimiques causent les symptômes de la rhinite allergique, notamment des éternuements, un écoulement nasal, un picotement des yeux ou un larmoiement et même de la toux.

La rhinite allergique peut être héréditaire, mais des allergies particulières comme celles aux poils de chat ou à l'herbe à poux ne le sont probablement pas. En revanche, la prédisposition à l'allergie est héréditaire. La probabilité de rhinite allergique pour les enfants se situe entre 30 % et 60 % si l'un de leurs parents en souffre, et entre 50 % et 70 % lorsque chaque parent en est atteint.





Symptômes et Complications

La plupart des personnes atteintes de rhinite allergique savent identifier les symptômes de leur affection, même si elles la confondent quelquefois avec le rhume banal.

Ces symptômes se manifestent par un écoulement nasal, des éternuements, une démangeaison qui affecte le nez, la bouche, la gorge, ou les yeux, et une congestion nasale. D'autres symptômes peuvent aussi apparaître, comme un larmoiement, une toux, des maux de gorge, une respiration sifflante et des maux de tête.

Vous pouvez généralement reconnaître la rhinite allergique saisonnière parce qu'elle se produit à la même période chaque année. En outre, tandis que la rhinite chronique n'entraîne pas de trouble oculaire, la rhinite allergique saisonnière se caractérise par une réponse qui provoque une rougeur des yeux ainsi que la légère sensation de blocage dans les oreilles, particulièrement celles des enfants.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens