Page d'accueil
22 NOVEMBRE

Bulletin Santé

Prenez votre santé en main avec notre bulletin d'information. Demeurez informé et en bonne santé!

Abonnez-vous!

Cholestérol

Comment puis-je réduire mon risque ?

Évaluer votre risque

Plus votre taux de cholestérol est élevé, plus votre risque de maladie du cœur augmente. L'hypercholestérolémie est l'un des nombreux facteurs de risque de maladie cardiaque. Vous pouvez calculer votre risque de maladie cardiaque en utilisant notre calculatrice du risque de maladie cardiaque.

Abaisser votre cholestérol peut nettement réduire votre risque de maladie cardiaque. En effet, pour chaque baisse de 1,0 mmol/L de votre taux de cholestérol LDL (le « mauvais » cholestérol), vous diminuez de 20 à 25 % votre risque de subir une crise cardiaque ou de mourir d'une maladie du cœur. Par conséquent, il importe de réduire autant que possible votre « mauvais cholestérol » : plus votre taux est bas, mieux c'est ! L'objectif recommandé pour toutes les personnes à risque de maladie cardiaque est de réduire le cholestérol LDL d'au moins 50 %. En maîtrisant votre cholestérol, vous pouvez réduire votre risque de mourir d'une maladie du cœur. Un traitement efficace peut vous sauver la vie !

Parlez à votre médecin de votre risque de maladie cardiaque, du traitement qui vous conviendrait le mieux, de la manière de se fixer des objectifs thérapeutiques et d'évaluer le succès de votre traitement.

Traiter l'hypercholestérolémie

L'hypercholestérolémie est habituellement une maladie « silencieuse », c'est à dire qu'elle ne cause normalement aucun signe ni symptôme que vous puissiez ressentir ou voir. Non traitée, l'hypercholestérolémie peut entraîner de très graves complications, y compris des maladies cardiaques, des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, de l'angine de poitrine (douleur à la poitrine), des problèmes de circulation et le décès.

L'objectif du traitement vise habituellement à réduire votre « mauvais cholestérol » autant que possible – plus c'est bas, mieux c'est ! L'objectif recommandé pour toutes les personnes à risque de maladie cardiaque est de réduire leur taux de cholestérol LDL d'au moins 50 %. Chaque baisse du mauvais cholestérol est associée à une réduction significative du risque de crises cardiaques et de décès des suites d'une maladie cardiaque. En effet, pour chaque baisse de 1,0 mmol/L du cholestérol LDL, le risque diminue de 20 à 25 %.

Les options thérapeutiques habituelles pour la prise en charge de l'hypercholestérolémie comprennent l'adoption d'habitudes de vie saines, ou l'association de celles-ci avec la prise de médicaments.

Les habitudes de vie saines incluent :

  • atteindre et maintenir un poids santé ;
  • adopter une alimentation plus saine ;
  • faire de l'exercice régulièrement ;
  • cesser de fumer ;
  • limiter sa consommation d'alcool.

Apprenez-en davantage sur l'adoption de ces habitudes de vie saines ici. Adopter des habitudes de vie saines peut vous aider à atténuer les facteurs de risque modifiables (ce que vous pouvez changer) de la maladie cardiaque. Par contre, certains facteurs de risque ne sont pas modifiables (ce que vous ne pouvez pas changer). Cependant, les médicaments peuvent contrecarrer le risque associé à ces facteurs.

Les médicaments pour la maîtrise du cholestérol comprennent entre autres :

  • les statines,
  • les inhibiteurs de l'absorption du cholestérol,
  • les résines,
  • les fibrates,
  • la niacine.

Apprenez-en davantage sur ces médicaments ici.

Discutez avec votre médecin afin d'établir le traitement qui vous convient le mieux.

Traitement médicamenteux

Cette section aborde certaines difficultés courantes associées au traitement médicamenteux. Pour en savoir davantage à propos de certains médicaments, cliquez ici.

Établir ses attentes face au traitement

Si vous amorcez un traitement médicamenteux, vous et votre médecin établirez ensemble des objectifs pour votre traitement. Se fixer des objectifs bien précis facilite l'évaluation du succès de votre traitement. Le principal objectif du traitement médicamenteux contre l'hypercholestérolémie est d'atteindre certaines valeurs cibles du cholestérol. En général, plus le cholestérol est bas, mieux c'est. L'objectif pour toutes les personnes est de réduire le cholestérol LDL (le « mauvais » cholestérol) d'au moins 50 % par rapport à leurs valeurs initiales.

Demandez à votre médecin quelles devraient être vos valeurs cibles de cholestérol. Pour en savoir davantage, lisez la section « Se fixer des objectifs ».

La prise en charge des effets indésirables

Les inquiétudes à l'égard des effets indésirables sont courantes, particulièrement si vous amorcez un traitement médicamenteux contre l'hypercholestérolémie. Heureusement, la plupart des effets indésirables peuvent être maîtrisés. Voici quelques étapes à suivre pour atténuer les inconvénients causés par les effets indésirables que vous pourriez avoir :

  • Demandez à votre médecin si la dose de médicament établie pour le début de votre traitement est appropriée. Les doses plus élevées entraînent généralement plus d'effets indésirables. Réduire la dose peut soulager de nombreux effets indésirables liés aux médicaments contre le cholestérol. Vous aurez peut-être à essayer différentes doses (selon les directives de votre médecin) jusqu'à ce que vous trouviez celle qui maîtrise votre cholestérol sans causer d'effets indésirables incommodants.
     
  • Sachez reconnaître les effets indésirables à surveiller – pour en savoir davantage sur les effets indésirables que vos médicaments contre le cholestérol peuvent provoquer, consultez la section « Utiliser les médicaments selon les directives » ou lisez le feuillet de renseignements concernant votre médicament. Demandez à votre médecin ce que vous devez faire si des effets indésirables surviennent.
     
  • Prenez vos médicaments en suivant les directives de très près. Suivez les instructions de votre médecin ou de votre pharmacien concernant ce que vous devez faire si vous oubliez une dose, afin de ne pas prendre deux doses par erreur.
     
  • Surveillez l'apparition d'effets indésirables lorsque vous amorcez un nouveau traitement médicamenteux ou quand la dose est augmentée.

Adhérer à votre traitement médicamenteux

Cela peut être difficile d'adhérer à votre traitement médicamenteux, et ce, pour de nombreuses raisons :

  • L'hypercholestérolémie est habituellement une maladie silencieuse, ce qui veut dire que vous ne ressentez pas les bienfaits de vos médicaments contre le cholestérol.
  • Vous pourriez être incommodé par les effets indésirables (voir ci-dessus) causés par vos médicaments.
  • Vous pourriez éprouver de la difficulté à vous souvenir de prendre vos médicaments ou à les intégrer dans votre routine quotidienne.
  • Vous pourriez avoir de la difficulté à rester motivé à prendre vos médicaments (surtout si vous n'avez pas de rendez-vous de suivi réguliers avec votre médecin pour évaluer vos progrès).

Pour obtenir des conseils sur la façon de surmonter ces difficultés, lisez la section « Garder le cap ».

Parlez-en à votre médecin

Sans traitement approprié, l'hypercholestérolémie peut entraîner de graves complications telles que : les maladies cardiaques, les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, l'angine de poitrine (douleur à la poitrine), les problèmes de circulation et le décès.

Votre médecin peut vous aider à trouver le traitement contre l'hypercholestérolémie qui vous convient le mieux.

Pour vous préparer à votre rendez-vous, imprimez le guide de discussion avec le médecin, inscrivez-y le plus d'information que vous pouvez et apportez-le lors de votre prochaine visite chez le médecin.

Affichage de 4 sur 5 articles


Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens