Page d'accueil

Déficit en testostérone

Le soutien

Si vous soupçonnez que votre partenaire a un déficit en testostérone

Vous avez peut-être remarqué que l'attitude et le comportement de votre partenaire ont changé ces derniers temps, et vous soupçonnez peut-être même qu'il a un déficit en testostérone. Lisez la page des symptômes pour savoir si les changements que vous observez chez votre partenaire peuvent être liés à un déficit en testostérone. Si les symptômes qu'il éprouve sont semblables à ceux qui sont associés au déficit en testostérone, il est important que vous l'incitiez à consulter son médecin, car il existe des options de traitement.

Les signes du déficit en testostérone peuvent souvent être d'ordre intime, et votre partenaire peut se sentir embarrassé ou mal à l'aise à l'idée d'en discuter avec son médecin. Il est peut-être même convaincu que ses symptômes sont des effets inévitables du vieillissement. N'oubliez pas qu'il est naturel que votre partenaire hésite à en discuter avec son médecin. Comprendre ce que ressent votre partenaire et lui suggérer que son médecin serait sûrement en mesure de l'aider pourrait inciter votre partenaire à amorcer la discussion avec son médecin.

Lorsque vous et votre partenaire connaîtrez la cause potentielle de ses symptômes, une discussion ouverte sera très importante pour tous les deux. Il peut être stressant de connaître les changements qui se passent dans notre organisme; par conséquent, démontrez une grande empathie et apportez-lui votre soutien. Le fait d'offrir à votre partenaire de l'accompagner lors de ses rendez-vous médicaux peut faciliter sa démarche et vous aider à comprendre quels seront les effets de cette situation sur vos vies dans l'avenir.

Si votre partenaire a reçu un diagnostic de déficit en testostérone

Il est important pour vous et votre partenaire de savoir que le déficit en testostérone est très fréquent (environ 40 % des hommes de plus de 45 ans ont un déficit en testostérone!*) et qu'il peut être traité. Vous pouvez aider votre partenaire à apporter certains changements à son mode de vie qui contribueront à surmonter ce problème, en plus de la grande variété d'options de traitement qui lui sont offertes.

Il est important que vous discutiez ensemble des options de traitement offertes avant que votre partenaire décide avec son médecin quelle forme de traitement lui convient le mieux. N'oubliez pas que le déficit en testostérone a une incidence sur votre vie à tous les deux; par conséquent, il est important que vous puissiez jouer un rôle actif dans la prise de décisions. Essayez de ne pas oublier que, même après avoir reçu le diagnostic, votre partenaire pourrait avoir de la difficulté à parler de son déficit en testostérone. Il sera important pour vous d'être empathique et patiente, et de lui faire part de vos préoccupations lors de vos discussions. Voici quelques suggestions pour vous aider à amorcer une discussion :

  • Ensemble, passez en revue le tableau des options de traitement.
  • Accompagnez votre partenaire lors de sa visite chez le médecin afin que vous puissiez tous les deux discuter de vos préoccupations.
  • Cette discussion doit être une priorité pour vous, et rappelez à votre partenaire que sa santé est importante à vos yeux.

N'oubliez pas que certains des symptômes qu'éprouve votre partenaire, comme la dysfonction érectile, peuvent être difficiles à accepter et qu'il peut être gênant pour lui d'en parler. Expliquez à votre partenaire que vous êtes là pour l'aider et qu'une discussion franche et ouverte pourrait contribuer à rendre la situation moins stressante pour les deux.

*Un déficit en testostérone était défini par un taux total de testostérone < 10,4 nmol/L (< 300 ng/dL) et était fondé sur la mesure du taux de testostérone sérique dans un échantillon sanguin unique prélevé le matin (entre 8 h et midi).




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

Enquête sur le faible taux de testostérone

Vous avez un taux de testostérone faible? Votre avis nous intéresse!

Aidez-nous à vous fournir de l'information adaptée à vos besoins. Répondez à notre enquête et courez la chance de gagner une carte-cadeau de 25 $ utilisable chez Shoppers Drug Mart® / Pharmaprix®.

Voulez-vous répondre à notre questionnaire?

*Le questionnaire sera affiché dans un onglet séparé.

Oui, après ma visite   Non, merci