Page d'accueil

MPOC

Les divers traitements de la MPOC

Le traitement de la MPOC peut aider à soulager les symptômes, à prévenir les exacerbations et à faciliter la poursuite des activités quotidiennes.

Faites le Test d'évaluation de la MPOCMC pour connaître les répercussions de la MPOC sur votre vie et discutez avec votre médecin des options les plus appropriées dans votre cas particulier. Utilisez le Guide de discussion avec le médecin pour vous préparer à votre rendez-vous.

Les options thérapeutiques comprennent :

Les médicaments en inhalation

Les bronchodilatateurs de la classe des bêta2-agonistes

Bêta2-agonistes à courte durée d'action :
salbutamol (VENTOLIN®)
terbutaline (BRICANYL®)

Les effets de ces médicaments : Les bronchodilatateurs à action rapide aident à ouvrir les voies respiratoires pour faciliter la respiration des personnes atteintes de MPOC. Ils sont employés pour toutes les formes de MPOC (légère, modérée ou sévère). Les bronchodilatateurs de ce type agissent rapidement : ce sont des « médicaments de secours » qui sont employés au besoin pour soulager l'essoufflement rapidement, mais leur effet est de courte durée.

Comment utiliser ces médicaments : Ces médicaments sont inhalés dans les poumons à l'aide d'un dispositif d'inhalation.

Effets secondaires et mises en garde

Les effets secondaires suivants sont fréquents :

  • Mal de tête
  • Irritabilité
  • Difficulté à dormir
  • Battements cardiaques rapides ou irréguliers
  • Crampes musculaires
  • Tremblements des mains

Avant de prendre ces médicaments, parlez-en à votre médecin si :

  • vous avez un trouble de la glande thyroïde.
  • vous souffrez de diabète.
  • vous avez une maladie du cœur.
  • vous faites de l'hypertension.
  • vous avez déjà eu des convulsions.
  • vous êtes enceinte ou prévoyez le devenir, ou vous allaitez.

Remarque : Cette liste d'effets secondaires et de mises en garde n'est pas complète. Pour obtenir la liste détaillée, veuillez consulter les renseignements d'ordonnance complets et les renseignements pour le consommateur au sujet de chaque produit. Pour en obtenir une copie, visitez le site de Recherche de produits pharmaceutiques de Santé Canada et inscrivez le nom de marque du produit dans le champ « Nom du produit ».

Pour obtenir des renseignements complets sur les effets secondaires d'un médicament particulier et sur ses interactions avec d'autres médicaments que vous prenez, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Bêta2-agonistes à longue durée d'action :
formotérol (FORADIL®)
indacatérol (ONBREZ® BREEZHALER®)
olodatérol (STRIVERDI RESPIMAT®)
salmétérol (SEREVENT ®)

Les effets de ces médicaments : Ces bronchodilatateurs aident à ouvrir les voies respiratoires pour faciliter la respiration des personnes atteintes de MPOC. Ils sont employés pour toutes les formes de MPOC (légère, modérée ou sévère). Les bronchodilatateurs de ce type ont un effet de longue durée : ce sont des « médicaments d'entretien » qui sont employés de façon régulière pour aider à maîtriser la maladie.

Comment utiliser ces médicaments : Ces médicaments sont inhalés dans les poumons à l'aide d'un dispositif d'inhalation.

Effets secondaires et mises en garde

Les effets secondaires suivants sont fréquents :

  • Mal de tête
  • Irritabilité
  • Difficulté à dormir
  • Battements cardiaques rapides ou irréguliers
  • Crampes musculaires
  • Tremblements des mains

Avant de prendre ces médicaments, parlez-en à votre médecin si :

  • vous avez un trouble de la glande thyroïde.
  • vous souffrez de diabète.
  • vous avez une maladie du cœur.
  • vous faites de l'hypertension.
  • vous avez déjà eu des convulsions.
  • vous êtes enceinte ou prévoyez le devenir, ou vous allaitez.

Remarque : Cette liste d'effets secondaires et de mises en garde n'est pas complète. Pour obtenir la liste détaillée, veuillez consulter les renseignements d'ordonnance complets et les renseignements pour le consommateur au sujet de chaque produit. Pour en obtenir une copie, visitez le site de Recherche de produits pharmaceutiques de Santé Canada et inscrivez le nom de marque du produit dans le champ « Nom du produit ».

Pour obtenir des renseignements complets sur les effets secondaires d'un médicament particulier et sur ses interactions avec d'autres médicaments que vous prenez, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Les bronchodilatateurs de la classe des anticholinergiques

Anticholinergiques à courte durée d'action :
ipratropium (ATROVENT HFA®, médicaments génériques)

Les effets de ces médicaments : Ce bronchodilatateur aide à ouvrir les voies respiratoires pour faciliter la respiration des personnes atteintes de MPOC. Il est employé pour toutes les formes de MPOC (légère, modérée ou sévère). Ce type de bronchodilatateur est un « médicament d'entretien », et est utilisé régulièrement pour aider à maîtriser la maladie.

Comment utiliser ce médicament : Ce médicament est inhalé dans les poumons à l'aide d'un dispositif d'inhalation.

Effets secondaires et mises en garde

Les effets secondaires fréquents de l'ipratopium sont les suivants :

  • Mal de tête
  • Étourdissements
  • Sécheresse de la bouche
  • Irritation de la gorge
  • Nausées
  • Toux
  • Constipation
  • Diarrhée
  • Vomissements

Avant de prendre ces médicaments, parlez-en à votre médecin si :

  • vous avez des troubles oculaires, tels que le glaucome ou des douleurs aux yeux.
  • vous prenez d'autres médicaments, y compris des gouttes pour les yeux.
  • vous êtes enceinte ou prévoyez le devenir, ou vous allaitez.
  • vous avez des allergies ou des réactions aux aliments, aux médicaments ou aux aérosols.

Remarque : Cette liste d'effets secondaires et de mises en garde n'est pas complète. Pour obtenir la liste détaillée, veuillez consulter les renseignements d'ordonnance complets et les renseignements pour le consommateur au sujet de chaque produit. Pour en obtenir une copie, visitez le site de Recherche de produits pharmaceutiques de Santé Canada et inscrivez le nom de marque du produit dans le champ « Nom du produit ».

Pour obtenir des renseignements complets sur les effets secondaires d'un médicament particulier et sur ses interactions avec d'autres médicaments que vous prenez, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Anticholinergiques à longue durée d'action :
glycopyrronium (SEEBRI® BREEZHALER®)
tiotropium (SPIRIVA®)
Aclidinium (TUDORZAMC GENUAIRMC )

Les effets de ces médicaments : Ces bronchodilatateurs aident à ouvrir les voies respiratoires pour faciliter la respiration des personnes atteintes de MPOC. Ils sont employés pour toutes les formes de MPOC (légère, modérée ou sévère). Les bronchodilatateurs de ce type ont un effet de longue durée : ce sont des « médicaments d'entretien » qui sont employés de façon régulière pour aider à maîtriser la maladie.

Comment utiliser ces médicaments : Ces médicaments sont inhalés dans les poumons à l'aide d'un dispositif d'inhalation.

Effets secondaires et mises en garde

Les effets secondaires fréquents des anticholinergiques peuvent comprendre les suivants :

  • Sécheresse de la bouche
  • Difficulté à uriner (dans le cas des hommes)

Avant de prendre ces médicaments, parlez-en à votre médecin si :

  • vous avez des troubles oculaires, tels que le glaucome ou des douleurs aux yeux.
  • vous avez un problème rénal.
  • vous avez une prostate plus grosse que la normale ou de la difficulté à uriner.
  • vous prenez d'autres médicaments, y compris des gouttes pour les yeux.
  • vous êtes enceinte ou prévoyez le devenir, ou vous allaitez.

Remarque : Cette liste d'effets secondaires et de mises en garde n'est pas complète. Pour obtenir la liste détaillée, veuillez consulter les renseignements d'ordonnance complets et les renseignements pour le consommateur au sujet de chaque produit. Pour en obtenir une copie, visitez le site de Recherche de produits pharmaceutiques de Santé Canada et inscrivez le nom de marque du produit dans le champ « Nom du produit ».

Pour obtenir des renseignements complets sur les effets secondaires d'un médicament particulier et sur ses interactions avec d'autres médicaments que vous prenez, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Les médicaments d'association (bronchodilatateur et corticostéroïde)

Les effets de ces médicaments : Ces médicaments sont employés par les personnes qui ont une MPOC modérée ou sévère, dans le but de diminuer l'essoufflement (bronchodilatateur) et l'enflure dans les voies respiratoires (corticostéroïde), ce qui peut aider à réduire le risque d'exacerbation. Ce sont des « médicaments d'entretien » qui sont employés pour aider à maîtriser la maladie, mais pas pour obtenir un soulagement rapide de l'essoufflement.

Types de médicaments d'association en inhalation (bronchodilatateur et corticostéroïde) :

  • budésonide (corticostéroïde) et formotérol (bronchodilatateur) : SYMBICORT®
  • fluticasone (corticostéroïde) et salmétérol (bronchodilatateur) : ADVAIR®
  • fluticasone (corticostéroïde) et vilantérol (bronchodilatateur) : BREO® ELLIPTA®

Comment utiliser ces médicaments : Ces médicaments sont inhalés dans les poumons à l'aide d'un dispositif d'inhalation.

Effets secondaires et mises en garde

Les effets secondaires suivants sont fréquents :

  • Muguet (infection à levures dans la bouche ou la gorge, qui cause une pellicule blanchâtre sur la langue et les parois de la gorge)
  • Mal de gorge
  • Voix enrouée
  • Tremblements des mains

Avant de prendre ces médicaments, parlez-en à votre médecin si :

  • vous souffrez d'une infection pulmonaire.
  • vous faites du muguet (infection à levures dans la bouche et la gorge).
  • vous recevez actuellement un traitement pour un trouble de la glande thyroïde.
  • vous souffrez de diabète.
  • vous faites de l'hypertension.
  • vous avez une maladie du cœur.
  • vous avez déjà eu la tuberculose.
  • vous prenez d'autres « stéroïdes », que ce soit par voie orale ou en inhalation.
  • vous avez des problèmes de foie.
  • vous faites de l'épilepsie (convulsions).
  • vous avez un faible taux de potassium dans le sang.
  • vous êtes enceinte ou prévoyez le devenir, ou vous allaitez.
  • vous prenez un médicament appelé « kétoconazole » (pour traiter une infection fongique).
  • vous prenez des médicaments utilisés pour traiter l'infection par le VIH.
  • vous prenez des bêtabloquants (p. ex., aténolol, métoprolol).

Remarque : Cette liste d'effets secondaires et de mises en garde n'est pas complète. Pour obtenir la liste détaillée, veuillez consulter les renseignements d'ordonnance complets et les renseignements pour le consommateur au sujet de chaque produit. Pour en obtenir une copie, visitez le site de Recherche de produits pharmaceutiques de Santé Canada et inscrivez le nom de marque du produit dans le champ « Nom du produit ».

Pour obtenir des renseignements complets sur les effets secondaires d'un médicament particulier et sur ses interactions avec d'autres médicaments que vous prenez, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Les médicaments d'association (2 bronchodilatateurs)

Les effets de ces médicaments : Ces médicaments aident à ouvrir les voies respiratoires pour faciliter la respiration des personnes atteintes de MPOC. Ils sont employés pour toutes les formes de MPOC (légère, modérée ou sévère).

Types de médicaments d'association en inhalation (2 bronchodilatateurs) :

  • ipratropium (anticholinergique) et fénotérol (bêta2-agoniste) : DUOVENT UDV®
  • ipratropium (anticholinergique) et salbutamol (bêta2-agoniste) : COMBIVENT UDV®
  • uméclidinium (anticholinergique) et vilantérol (bêta2-agoniste) : ANOROMC ELLIPTA®
  • glycopyrronium (anticholinergique) et indacatérol (bêta2-agoniste) : ULTIBRO BREEZHALER®

Comment utiliser ces médicaments : Ces médicaments se prennent à l'aide d'un nébuliseur (un appareil qui transforme un médicament liquide en fines gouttelettes à inhaler) ou d'un dispositif d'inhalation (dans le cas d'AnoroMC Ellipta® et d'Ultibro Breezhaler®).

Effets secondaires et mises en garde

Les effets secondaires suivants sont fréquents :

  • Mal de tête
  • Irritation de la gorge
  • Toux
  • Sécheresse de la bouche
  • Nausées
  • Étourdissements
  • Constipation
  • Diarrhée
  • Vomissements
  • Tremblements

Avant de prendre ces médicaments, parlez-en à votre médecin si :

  • vous avez un trouble de la glande thyroïde.
  • vous avez une prostate plus grosse que la normale ou de la difficulté à uriner.
  • vous souffrez de diabète.
  • vous faites de l'hypertension.
  • vous avez une maladie du cœur.
  • vous avez des troubles oculaires, tels que le glaucome ou des douleurs aux yeux.
  • vous avez déjà eu des convulsions.
  • vous avez déjà eu une maladie du foie ou du rein.
  • vous êtes enceinte ou prévoyez le devenir, ou vous allaitez.
  • vous prenez d'autres médicaments, y compris des gouttes pour les yeux.

Remarque : Cette liste d'effets secondaires et de mises en garde n'est pas complète. Pour obtenir la liste détaillée, veuillez consulter les renseignements d'ordonnance complets et les renseignements pour le consommateur au sujet de chaque produit. Pour en obtenir une copie, visitez le site de Recherche de produits pharmaceutiques de Santé Canada et inscrivez le nom de marque du produit dans le champ « Nom du produit ».

Les médicaments à prise orale

Inhibiteur de la phosphodiestérase-4

roflumilast (DAXAS®)

Les effets de ce médicament : Ce médicament diminue l'inflammation dans les poumons. Il est employé conjointement avec un médicament bronchodilatateur pour traiter la MPOC chez les adultes qui ont une toux chronique accompagnée de crachats ainsi que des exacerbations fréquentes.

Comment utiliser ce médicament : Ce médicament se prend par voie orale (par la bouche) 1 fois par jour, à la même heure chaque jour, avec ou sans nourriture. Il s'agit d'un « médicament d'entretien » qui doit être pris de façon régulière durant une longue période; il ne sert pas à procurer un soulagement rapide de l'essoufflement.

Effets secondaires et mises en garde

Les effets secondaires suivants sont fréquents :

  • Diarrhée
  • Anxiété
  • Humeur dépressive
  • Mal de tête
  • Battements cardiaques irréguliers
  • Insomnie
  • Perte de poids

Avant de prendre ces médicaments, parlez-en à votre médecin si :

  • vous avez des problèmes de foie.
  • vous avez des antécédents de dépression avec idées ou comportement suicidaires.
  • vous prenez d'autres médicaments.
  • vous avez moins de 18 ans.
  • vous êtes enceinte ou prévoyez le devenir, ou vous allaitez.
  • vous avez une maladie immunitaire (par exemple, une infection à VIH, la sclérose en plaques, le lupus érythémateux disséminé, la leucoencéphalopathie multifocale progressive ou une autre atteinte).
  • vous avez une maladie infectieuse (comme la tuberculose ou l'hépatite aiguë).
  • vous avez le cancer (à l'exception du carcinome basocellulaire, un type de cancer de la peau qui évolue lentement).
  • vous avez une grave dysfonction cardiaque.

Remarque : Cette liste d'effets secondaires et de mises en garde n'est pas complète. Pour obtenir la liste détaillée, veuillez consulter les renseignements d'ordonnance complets et les renseignements pour le consommateur au sujet de chaque produit. Pour en obtenir une copie, visitez le site de Recherche de produits pharmaceutiques de Santé Canada et inscrivez le nom de marque du produit dans le champ « Nom du produit ».

Pour obtenir des renseignements complets sur les effets secondaires d'un médicament particulier et sur ses interactions avec d'autres médicaments que vous prenez, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Bronchodilatateur

théophylline (UNIPHYL®, médicaments génériques)

Les effets de ce médicament : La théophylline est un bronchodilatateur offert en comprimés. Elle ouvre les voies respiratoires pour faciliter la respiration des personnes atteintes de MPOC. Comme ce n'est pas un médicament qui agit rapidement, elle n'est pas utilisée en situation d'urgence quand un soulagement rapide de l'essoufflement est nécessaire.

Comment utiliser ce médicament : La théophylline se prend une fois par jour par voie orale, généralement avec le repas du soir ou juste après. Il faut toutefois la prendre à peu près à la même heure chaque jour.

Effets secondaires et mises en garde

Les effets secondaires suivants sont fréquents :

  • Nausées
  • Maux d'estomac
  • Perte d'appétit
  • Mal de tête
  • Battements cardiaques rapides ou palpitations (battements rapides et forts)
  • Battements cardiaques irréguliers
  • Difficulté à dormir
  • Agitation
  • Irritabilité
  • Tremblements

Parlez-en à votre médecin si :

  • vous commencez à fumer ou vous arrêtez de fumer.
  • vous êtes enceinte ou prévoyez le devenir, ou vous allaitez.
  • vous avez des problèmes de foie ou de reins.
  • vous avez plus de 55 ans.
  • vous avez une maladie du cœur.
  • vous avez la grippe ou une autre maladie virale, ou vous venez de recevoir un vaccin contre la grippe.
  • vous avez un régime alimentaire riche en glucides et faible en protéines.
  • vous avez un trouble de la glande thyroïde.
  • vous avez déjà eu des convulsions.
  • vous prenez d'autres médicaments.

Remarque : Cette liste d'effets secondaires et de mises en garde n'est pas complète. Pour obtenir la liste détaillée, veuillez consulter les renseignements d'ordonnance complets et les renseignements pour le consommateur au sujet de chaque produit. Pour en obtenir une copie, visitez le site de Recherche de produits pharmaceutiques de Santé Canada et inscrivez le nom de marque du produit dans le champ « Nom du produit ».

Pour obtenir des renseignements complets sur les effets secondaires d'un médicament particulier et sur ses interactions avec d'autres médicaments que vous prenez, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

L'oxygénothérapie

Les effets de ce traitement : L'oxygénothérapie fournit de l'oxygène supplémentaire aux personnes atteintes de MPOC qui ont très peu d'oxygène dans leur sang ou qui ont des lésions temporaires dans les poumons à cause d'une infection.

Comment utiliser ce traitement : L'oxygène est entreposé dans une bouteille en forme de cylindre ou produit à l'aide d'un appareil appelé concentrateur d'oxygène. La personne porte un masque à oxygène ou une canule nasale (dont les branches pénètrent dans les narines) pour permettre à l'oxygène d'atteindre les poumons. Certaines personnes ont besoin d'oxygène seulement durant l'exercice et d'autres, seulement la nuit, tandis que d'autres encore en ont besoin en tout temps, jour et nuit. L'oxygénothérapie peut aussi être employée durant une courte période pour des personnes qui ont des lésions pulmonaires temporaires causées par une infection.

Mises en garde :

  • Pour réduire le risque d'incendie, il ne faut pas fumer à moins de 3 mètres (10 pieds) de la bouteille d'oxygène, ni utiliser l'oxygène près d'une flamme vive.
  • Pour réduire le risque d'infection, lavez-vous les mains avant et après l'emploi du matériel d'oxygénothérapie et gardez ce matériel propre.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

Enquête sur la MPOC

Vous avez une maladie pulmonaire obstructive chronique? Votre avis nous intéresse!

Aidez-nous à vous fournir de l’information adaptée à vos besoins. Répondez à notre enquête et courez la chance de gagner une carte-cadeau de 25 $ utilisable chez Shoppers Drug Mart® / Pharmaprix®.

Voulez-vous répondre à notre questionnaire?

Oui, après ma visite   Non, merci