Page d'accueil

Vaccination des enfants

La vaccination peut-elle avoir des effets secondaires ?

En tant que parent, vous tenez à préserver la sécurité de vos enfants. Si vous vous inquiétez au sujet des effets secondaires des vaccins, cela vous rassurera peut-être de savoir que les vaccins utilisés au Canada doivent respecter des normes de sécurité très strictes. En moyenne, un vaccin est élaboré et mis à l'essai pendant 10 ans avant son utilisation publique. Par ailleurs, même après que le vaccin soit rendu public, l'Agence de la santé publique du Canada continue à surveiller étroitement sa sûreté.

Comme tout autre médicament, les vaccins peuvent avoir des effets secondaires, cependant, il est important de mettre cela en perspective et de soupeser les risques et les bienfaits.

Risques

Les effets secondaires des vaccins sont habituellement mineurs. Les plus fréquents sont la fièvre, l'irritabilité, la douleur ou des rougeurs dans la zone d'injection du vaccin. Ces effets secondaires disparaissent en général en un ou deux jours et peuvent être pris en charge (voir le paragraphe ci-dessous). Les effets secondaires graves sont extrêmement rares : ils surviennent dans moins d'un cas sur un million de doses de vaccin administrées. Le cas échéant, ces réactions peuvent être traitées.

Comment prendre en charge les effets secondaires d'une vaccination

Rougeur, enflure et douleur

  • Le professionnel de la santé peut recommander de donner à votre enfant une dose d'acétaminophène avant ou après la vaccination pour traiter l'enflure, la rougeur et la douleur. Demandez au professionnel de la santé la dose à administrer (qui sera calculée en fonction du poids de l'enfant) et à quel moment la lui donner.
  • Le professionnel de la santé peut aussi recommander pour votre enfant une crème médicamenteuse pour engourdir sa peau. Cette crème doit être appliquée environ une heure avant la vaccination.
  • Essayez de distraire votre enfant au moment de la vaccination. Choisissez quelque chose d'approprié selon son âge et ses intérêts, comme faire des bulles, chanter une chanson ou lui montrer un nouveau jouet.
  • Prenez soin de rassurer pleinement votre enfant et de le dorloter durant la vaccination. Tenez-le dans vos bras ou par la main s'il est plus âgé.
  • Si votre enfant est assez grand pour comprendre ce qui se passe, dites-lui de respirer profondément pour l'aider à rester calme. Et n'oubliez pas de rester calme vous-même ! Vous pouvez lui transmettre votre nervosité.

Réactions allergiques graves

  • Les réactions allergiques graves comme l'anaphylaxie (p. ex., de l'urticaire, des plaques sur la peau, une enflure du visage et de la gorge, et de la difficulté à respirer) doivent être traitées immédiatement, en général, par de l'épinéphrine, de la diphenhydramine, des inhalateurs pour dégager les voies respiratoires et de l'oxygène. Si vous vous trouvez dans le cabinet du professionnel de la santé ou dans la clinique, une ambulance sera également appelée.
  • Ces réactions sont très rares, mais il n'y a aucun moyen de prédire qui en sera victime. C'est pour cette raison que le professionnel de la santé vous demandera de rester sur place avec votre enfant durant 15 à 30 minutes après la vaccination pour repérer les signes éventuels d'anaphylaxie (voir le paragraphe ci-dessus).

Bienfaits

Les bienfaits de la vaccination sont énormes. La vaccination peut contribuer à protéger votre enfant contre 13 maladies qui peuvent être graves et entraîner des invalidités permanentes (comme la cécité, la surdité, des lésions cérébrales ou une paralysie) ou même la mort. Avant l'arrivée des vaccins, un grand nombre d'enfants devenaient invalides ou mouraient à la suite de ces maladies.

Dans l'ensemble, les risques de ne pas être vacciné sont beaucoup plus élevés que les risques de la vaccination. Les bienfaits l'emportent très largement sur les risques. Si vous vous posez des questions sur les effets secondaires, parlez-en au professionnel de la santé. Prenez soin d'indiquer au professionnel de la santé les allergies de votre enfant ou ses maladies, puisque cela peut influencer le choix des vaccins que votre enfant peut recevoir.




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens