Page d'accueil
Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:
Ressources
Est-ce que j’ai la grippe?
Répondez par « oui » ou par « non » à quelques questions qui vous permettront d'arriver à un diagnostic et de trouver la voie de la guérison.

Grippe (saisonnière)

Les personnes atteintes de troubles médicaux et la grippe

Les personnes atteintes de certains troubles médicaux chroniques (de longue durée) courent un risque de complications grippales.

Maladie cardiaque

Les personnes atteintes d'une maladie cardiaque, comme une maladie cardiaque congénitale, une insuffisance coronaire, ou une insuffisance cardiaque congestive (ICC), courent le risque de complications grippales. En fait, les personnes atteintes d'une maladie cardiaque sont plus susceptibles de mourir de la grippe, ou de ses complications, que les personnes souffrant de n'importe quel autre état pathologique chronique. La grippe peut aussi aggraver une maladie cardiaque. On ignore pour quelle raison.

Affection du poumon

La grippe et une affection du poumon forcent toutes deux les poumons à fonctionner dans des circonstances difficiles. Par conséquent, les personnes atteintes d'une affection du poumon comme l'asthme, la fibrose kystique, ou une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) courent le risque de complications grippales. La grippe et ses complications peuvent aussi aggraver les symptômes d'une affection du poumon.

Diabète

Les personnes atteintes de diabète résistent moins bien aux infections, et l'on sait que les complications grippales sont souvent causées par des infections. C'est pourquoi elles sont plus susceptibles de développer des complications grippales et d'autres troubles médicaux comme une maladie cardiaque et une maladie du rein. Par conséquent, les personnes atteintes de diabète courent le risque de complications grippales.

Système immunitaire affaibli

Le système immunitaire aide votre corps à combattre les infections. Un système immunitaire affaibli pourrait favoriser la survenue de complications grippales, car il n'est plus en mesure de vous défendre aussi efficacement contre la survenue de la grippe et d'autres infections qu'elle pourrait susciter (comme la pneumonie). La grippe qui frappe les personnes aux systèmes immunitaires affaiblis a également tendance à durer plus longtemps.

Le système immunitaire peut être affaibli par :

  • une infection à VIH ou le sida qui entraîne une déficience du système immunitaire;
  • un cancer;
  • des médicaments contre certains troubles, notamment :
    • le rejet d'organes transplantés - p. ex. des stéroïdes, les médicaments qui entraînent une déficience du système immunitaire en l'empêchent de rejeter l'organe (p. ex. la cyclosporine, le tacrolimus, le mofétilmycophénolate);
    • un cancer (p. ex. la chimiothérapie);
    • certaines formes d'arthrite comme la polyarthrite rhumatoïde - p. ex. des stéroïdes, des modificateurs de la réponse biologique (des médicaments qui modifient la réponse du système immunitaire, comme l'adalimumab, ou l'infliximab), des médicaments qui bloquent les réactions du système immunitaire afin de l'empêcher d'attaquer le corps (p. ex. le méthotrexate, l'azathioprine);
    • la maladie de Crohn - p. ex. des stéroïdes, des modificateurs de la réponse biologique (voir l'énumération précédente), ou des médicaments qui bloquent les réactions du système immunitaire.

Autres affections

Parmi les autres troubles médicaux susceptibles d'accroître le risque de complications grippales, on retrouve :

  • des problèmes rénaux ou hépatiques;
  • des problèmes neurologiques comme des troubles cérébraux, une lésion de la moelle épinière, des troubles nerveux, une paralysie cérébrale, l'épilepsie, un accident vasculaire cérébral, un retard du développement et une dystrophie musculaire;
  • des troubles sanguins, comme la drépanocytose;
  • des troubles métaboliques, comme des troubles mitochondriaux et des troubles métaboliques héréditaires.

Diminution de votre risque de complications grippales

Si vous souffrez d'un état pathologique chronique, essayez de tirer parti de ces petits conseils afin de freiner votre risque de complications grippales :

  • prenez des dispositions pour prévenir la grippe. Votre médecin pourrait vous recommander un vaccin antigrippe (afin de diminuer le risque de contracter la grippe) et un vaccin antipneumococcique (afin de diminuer le risque de pneumonie, une complication grippale courante);
     
  • prenez rendez-vous chez votre médecin au plus tôt si vous courez le risque de complications grippales (voir ci-dessus) et si vous avez des symptômes de grippe. Votre médecin pourrait vous prescrire un médicament antiviral susceptible de diminuer le risque de complications, d'enrayer les symptômes et d'écourter la durée de votre grippe si vous le prenez dans les 48 heures qui suivent l'apparition de vos symptômes;
     
  • respectez les directives de votre médecin en ce qui concerne votre traitement antigrippal. Si votre médecin prescrit un médicament antiviral, demandez à votre pharmacien d'exécuter l'ordonnance au plus tôt, et prenez tout le médicament pour toute la durée du traitement, conformément aux indications de votre médecin. Respectez les directives de votre médecin en ce qui concerne la prise en charge de vos troubles médicaux chroniques et continuez à employer vos médicaments contre ces troubles, conformément aux indications de votre médecin traitant. Observez également toutes les instructions particulières que votre médecin pourrait vous donner sur la prise en charge de votre état pathologique durant une maladie comme la grippe.

Pour en savoir davantage sur votre risque de complications grippales, employez notre outil « Courez-vous le risque de complications grippales? » et discutez-en avec votre médecin.




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens