Page d'accueil

Cœur

La prévention d'une maladie cardiaque

Quand il s'agit d'une maladie cardiaque, mieux vaut prévenir que guérir. Apportez des modifications à votre mode de vie en fonction de vos facteurs de risque modifiables. Par exemple, le fait de changer quelques habitudes et d'augmenter le niveau d'activité physique, de manger plus sainement et de perdre un excès de poids a prouvé que ces mesures permettaient de prévenir la maladie coronarienne et des troubles comme le diabète. Il est important que les changements adoptés puissent être observés au fil du temps. L'outil intitulé Calculatrice du risque de maladie cardiaque vous permettra de déterminer votre risque de maladie cardiaque pour les 10 prochaines années. Une fois que vous aurez repéré vos propres facteurs de risque, vous pourrez prendre des mesures pour réduire votre risque de maladie cardiaque.

Voici quelques petits conseils qui vous permettront de prendre des mesures préventives.

Maîtrisez votre taux de cholestérol, votre pression artérielle et votre taux de sucre sanguin. Un taux élevé de cholestérol, une pression artérielle élevée et un diabète sont des facteurs de risque de maladie cardiaque. La prise en charge de ces mesures constitue une étape importante vers la réduction de votre risque de maladie cardiaque. L'exercice physique, une alimentation saine et l'abandon du tabac (voir ci-après) sont des éléments constitutifs d'un plan visant à atteindre des valeurs cibles plus basses. Si vous présentez des facteurs de risque, parlez-en à votre médecin pour décider de ce que vous pourriez faire pour écarter votre risque de maladie cardiaque. Servez-vous du Guide pour la discussion avec le médecin pour amorcer une conversation avec votre médecin sur les maladies cardiaques.

Incorporez plus d'exercices dans votre emploi du temps. Un grand niveau d'activité physique n'est pas nécessairement pénible. En fait, en intégrant 30 à 60 minutes d'activité physique plaisante dans votre vie, vous pouvez prévenir et prendre en charge des facteurs prédisposant à une maladie cardiaque comme une haute pression artérielle, un taux élevé de cholestérol et un excès de poids. Il n'est pas nécessaire d'aller en salle de gym ni d'acheter de coûteux vêtements d'athlétisme pour faire de l'exercice ! Le simple fait de marcher est une façon facile et relaxante d'augmenter votre niveau d'activité physique. Arrangez-vous pour marcher avec votre partenaire après un repas, ou, encore, rendez-vous au centre commercial s'il ne fait pas beau. Pour avoir plus d'idées sur la façon d'intégrer l'activité physique à votre propre rythme dans votre vie quotidienne, vous pouvez utiliser le Guide d'activité physique pour une vie active saine offert par l'Agence de santé publique du Canada.

Faites attention à ce que vous mangez. Des repas nutritifs et bien équilibrés pourraient vous aider à réduire votre risque de maladie cardiaque et d'accident vasculaire cérébral en réduisant votre apport en cholestérol, en augmentant votre consommation de nutriments, en maîtrisant votre poids, votre taux de sucre sanguin et en gardant votre pression artérielle basse. La lecture des étiquettes nutritives sur les produits alimentaires peut vous aider à prendre des décisions importantes pour votre alimentation. Évitez les aliments riches en gras trans, en gras saturés et en sel et restreignez votre consommation d'alcool. Suivez les recommandations proposées dans la publication Bien manger avec le Guide alimentaire canadien.

Débarrassez-vous de votre excès de poids pour toujours. Si nous voulons perdre du poids, nous devons faire preuve de prudence. Aujourd'hui, bon nombre des programmes de perte de poids aident à perdre du poids rapidement, mais nous ne pouvons pas suivre ces programmes pendant longtemps. Par conséquent, nous avons tendance à reprendre le poids perdu assez rapidement.

L'indice de masse corporelle, ou IMC, est une mesure qui vous indique le poids santé correspondant à votre taille. Vous pouvez vérifier comment vous vous portez en déterminant votre IMC avec la Calculatrice de l'indice de masse corporelle ainsi qu'avec l'outil d'évaluation du rapport taille-hanche.

Les lignes directrices canadiennes sur la prise en charge et la prévention de l'obésité préconisent des méthodes qui nous permettent de perdre du poids et surtout de ne pas le reprendre au fil du temps. Si votre dépense calorique quotidienne dépasse de 500 à 1000 calories votre apport calorique des aliments, alors vous pouvez perdre entre 0,5 à 1 kilo (1 à 2 livres) par semaine. Si vous respectez cela pendant une période de 6 mois, vous aurez perdu jusqu'à 25 livres sinon plus ! Il a été prouvé que même une perte de 5 % de votre poids de départ est associée à des bienfaits découlant de la baisse de la pression artérielle, du taux de cholestérol et du risque global de maladie cardiaque.

Dressez un plan pour cesser de fumer. Personne n'a jamais prétendu qu'il était facile de cesser de fumer. De nombreuses techniques ont été utilisées pour cesser de fumer. La meilleure stratégie consiste à discuter avec un professionnel de la santé de votre désir d'arrêter de fumer, de votre niveau de confiance en votre réussite et de la méthode qui vous conviendrait le mieux. La plupart des gens pensent qu'ils peuvent réussir à cesser de fumer tout seuls, mais on a démontré que la méthode de « sevrage brutal » était moins efficace que les méthodes qui utilisent des aides au renoncement du tabac comme une thérapie de remplacement de la nicotine ou des comprimés qui calment le besoin impérieux de fumer.




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens