Page d'accueil

Cœur

Les facteurs de risque modifiables

Plusieurs facteurs de risque augmentent la possibilité qu'une cardiopathie se développe ou s'aggrave. Vous pouvez corriger certains facteurs de risque : on les appelle les facteurs de risque modifiables. Ceux que vous ne pouvez pas changer sont les facteurs de risque non modifiables.

Parmi ceux que vous pouvez corriger, on classe :

Le tabagisme : le tabagisme, et l'exposition à la fumée secondaire, joue un rôle dans l'accumulation de la plaque sur la paroi interne des artères, la diminution de l'apport d'oxygène au sang, l'élévation de la pression artérielle et le risque accru de cardiopathie.

L'inactivité physique : un faible niveau d'activité physique est associé à un haut risque de maladie cardiaque et de mort. Essayez de planifier au moins 150 minutes par semaine d'activité physique d'une intensité modérée à vigoureuse. Si vous êtes une personne atteinte d'une cardiopathie ou si vous amorcez un programme d'exercices, discutez-en d'abord avec votre médecin.

Une mauvaise nutrition : un apport important en graisses saturées conjugué à un faible apport en fruits et en légumes accroît le risque cardiovasculaire.

La surcharge pondérale ou l'obésité :une étude estime qu’environ 1 mort prématurée sur 10 parmi la population canadienne adulte âgée de 20 â 64 ans est directement attribuable à un surpoids ou à l’obésité. L'atteinte et le maintien d'un poids santé peuvent réduire le risque de maladie cardiaque.

Une pression artérielle élevée : une pression artérielle supérieure à 140/90 mm Hg pour la plupart des gens ou supérieure à 130/80 mm Hg pour les personnes atteintes du diabète est associée à une augmentation du risque de maladie cardiaque.

Un taux de cholestérol élevé : des personnes peuvent courir un risque accru de maladie cardiaque quand leurs taux de cholestérol (surtout celui du « mauvais cholestérol » ou LDL) ne correspondent pas aux taux cibles établis en fonction de leurs facteurs de risques pour la santé.

Le diabète : une personne atteinte de diabète qui ne maîtrise pas son taux de sucre sanguin courra un risque accru de cardiopathie et d’autres problèmes tels les troubles circulatoires (par ex. une pression artérielle élevée, un accident vasculaire cérébral ou AVC).

Une consommation excessive d’alcool : comme presque pour tout, la modération est clé. Une consommation abusive d’alcool peut augmenter votre risque de cardiopathie. Si vous buvez de l’alcool, limitez votre consommation à tout au plus 10 boissons par semaine si vous êtes une femme, et à 15 si vous êtes un homme. 

Stress : un stress excessif peut aussi jouer un rôle dans la survenue d'une cardiopathie.

Parmi les facteurs de risque non modifiables, on classe :

L'âge : avec le temps, notre risque de maladie cardiaque augmente.

Le sexe : les hommes âgés de plus de 45 ans et les femmes à la ménopause confirmée courent un plus grand risque de cardiopathie. Jusqu'au moment de la ménopause, le risque de cardiopathie est moindre pour les femmes que pour les hommes.

Les antécédents familiaux : s'il y a dans vos antécédents des parents, des frères ou sœurs, ou encore des enfants qui ont été atteints d'une cardiopathie à un âge précoce, vous courez un risque accru de cardiopathie.

L'origine ethnique : vos ancêtres appartenaient aux Premières Nations ou étaient d'origine africaine ou sud-asiatique, votre risque de cardiopathie est plus élevé.

Pour en savoir plus sur vos facteurs de risque de cardiopathie, utilisez notre Calculatrice du risque de maladie cardiaque.




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens