Page d'accueil

Grossesse

Les rudiments de l'allaitement maternel

L'allaitement maternel vous tente ? Il y a un grand nombre de bonnes raisons pour choisir d'allaiter au sein, car ce mode d'alimentation :

  • aide à protéger votre bébé contre les infections et les allergies ;
  • peut concourir à prévenir le SMSN (le syndrome de mort subite du nourrisson) ;
  • contribue à améliorer le développement du cerveau de votre bébé ;
  • est bien toléré par l'appareil digestif de votre bébé ;
  • favorise l'attachement maternel ;
  • facilite la perte du poids acquis durant la grossesse ;
  • diminue votre risque de cancers du sein, de l'utérus et des ovaires.

Pour vous aider à démarrer, les principes essentiels sont consignés ci-après.

Comment s'effectue une bonne prise ?

Une bonne prise compte beaucoup dans la réussite de l'allaitement.

Pour faciliter la bonne prise du sein, chatouillez la lèvre inférieure de votre bébé avec votre mamelon et attendez qu'il ouvre la bouche toute grande. Quand il le fera, approchez sa tête vers vous, le menton d'abord, et dirigez votre mamelon vers la voûte de sa bouche.

Vous savez si votre bébé a bien pris le sein quand son nez le touche presque et quand ses lèvres sont retroussées sur le sein. Au moins 1 cm (à peu près 1/2 po) de l'extrémité d'un sein (presque à la limite du pourtour du mamelon) devrait se trouver dans la bouche de votre bébé. La prise du sein ne devrait pas vous causer de gêne. Si c'est le cas, relâchez la prise de votre bébé en introduisant doucement votre doigt entre ses gencives.

Quelle est la durée (et la fréquence) des tétées ?

Laissez votre bébé vous guider. Peu après sa naissance, votre bébé voudra probablement téter toutes les 2 ou 3 heures. Permettez à votre bébé de téter chaque sein pendant aussi longtemps qu'il le désire. Pour vous assurer que chaque sein fournit une bonne quantité de lait, ne présentez pas toujours le même au début de la tétée.

Comment savoir si votre bébé tête une quantité suffisante ?

Guettez les signes qui vous apprendront que votre bébé est bien nourri :

  • il demandera à téter 8 à 12 fois en 24 heures (chaque tétée durera au moins 10 ou 20 minutes) ;
  • il mouillera 6 à 8 couches toutes les 24 heures ;
  • il évacuera des selles au moins 1 fois par jour pendant le premier mois, et tous les 2 à 7 jours après cette période ;
  • il aura un gain de poids corporel normal (habituellement 0,1 kg à 0,2 kg par semaine ou 4 à 7 onces) ;
  • il fera des bruits de déglutition pendant la tétée ;
  • il aura l'air en santé, éveillé et actif.

Si vous vous faites du souci au sujet de la quantité de lait qu'il absorbe, communiquez avec votre médecin ou une consultante en allaitement.

Comment assurerez-vous une lactation saine et sans danger ?

Si vous fumez, cessez – ou tout au moins, réduisez votre consommation. Toute pratique tabagique est susceptible de nuire à votre santé et à celle de votre bébé. Si vous fumez plus de 10 cigarettes par jour, vous risquez de constater une diminution de votre production de lait. Votre tabagisme peut également influer sur l'humeur de votre bébé ou ralentir sa prise de poids.

Fixez votre consommation d'alcool à 2 boissons par jour tout au plus – ou abstenez-vous totalement de boire. Si vous prenez une boisson alcoolisée, attendez au moins 1 heure ou 2 heures avant d'allaiter. Limitez votre consommation de caféine à 1 ou 2 tasses par jour.

Adoptez un régime alimentaire bien équilibré et, si vous êtes végétalienne, demandez à votre médecin si vous devriez prendre des suppléments nutritionnels.

De nombreux médicaments n'interfèrent pas avec l'allaitement maternel, mais quelques-uns, comme certains anticancéreux et antimigraineux pourraient avoir une influence sur la santé de votre bébé. Informez votre médecin ou votre pharmacien des médicaments que vous prenez, y compris les remèdes sans ordonnance et les remèdes à base de plantes médicinales.

Quelle devrait être la durée de l'allaitement maternel ?

Santé Canada et la Société canadienne de pédiatrie préconisent l'allaitement maternel comme la meilleure façon de nourrir un bébé durant les 6 premiers mois de vie.

Après 6 mois, le lait maternel ne fournit plus tout ce dont un bébé a besoin, donc il est souhaitable de commencer à lui donner des aliments solides.

Vous pouvez continuer à l'allaiter au sein même après que des aliments solides figurent dans son régime et jusqu'à ce qu'il atteigne 2 ans et plus.

Comment faire face aux problèmes couramment liés à l'allaitement ?

L'allaitement maternel ne devrait pas faire mal. Mais quelques femmes ont des douleurs mammaires et d'autres maux quand elles allaitent. Vous trouverez ci-après quelques stratégies qui vous permettront de prendre en charge des problèmes qui causent couramment des douleurs mammaires et une gêne :

  • la mastite (un blocage et une infection d'un conduit lactifère) : allaitez fréquemment en vue de dégager l'obstruction du conduit lactifère. Vous pourriez au choix, vous reposer, appliquer un coussin chauffant sur la région touchée, baigner le sein dans de l'eau tiède pour 10 minutes 3 fois par jour puis le masser doucement. Si vous ne notez aucune amélioration dans les 24 heures, communiquez avec votre médecin ;
  • un engorgement mammaire (des seins douloureux tendus par un volume de lait trop important) : donnez le sein souvent (au moins toutes les 2 ou 3 heures durant la journée et toutes les 4 heures durant la nuit), attendez que votre bébé s'endorme ou laisse échapper le sein avant de changer de côté, appliquez brièvement une compresse chaude puis faites jaillir un peu de lait avant les tétées, utilisez des compresses froides entre les tétées, massez doucement vos seins et ne sautez pas de tétées (utilisez une pompe tire-lait si vous ne pouvez pas allaiter) ;
  • les mamelons douloureux ou crevassés : frottez un peu de lait maternel sur la région lésée et prenez rendez-vous avec votre médecin, infirmière ou consultante en allaitement pour vous assurer que votre bébé prend bien le sein et pour savoir si vous avez une infection mammaire (susceptible de requérir des médicaments).

Devriez-vous donner de la vitamine D à votre bébé ?

La Société canadienne de pédiatrie recommande des suppléments de vitamine D pour tous les bébés nourris exclusivement au sein. La dose usuelle consiste en 400 UI par jour durant la première année de vie ou jusqu'à ce que le régime alimentaire du bébé lui fournisse la quantité de vitamine D nécessaire.




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens