Page d'accueil
21 NOVEMBRE

Bulletin Santé

Prenez votre santé en main avec notre bulletin d'information. Demeurez informé et en bonne santé!

Abonnez-vous!

Santé digestive

Parlons gras!

Tout le monde sait que les fibres alimentaires sont bonnes pour nous (bien que nous n'en consommions pas une quantité suffisante). En fait, vous auriez beaucoup de mal à trouver des critiques défavorables aux fibres alimentaires, car elles ont été liées à toute une série d'effets bienfaisants pour la santé. Elles sont perçues comme les alliées du tractus digestif, et sont recommandées dans la prévention du cancer du côlon. Mais nous n'apprécions pas toujours à sa juste valeur leur capacité d'abaisser le taux de cholestérol – ce type de substance graisseuse et cireuse qui se retrouve dans la circulation sanguine et les cellules de notre corps.

Malheureusement, selon un sondage mené par Ipsos-Reid, un segment de répondantes représentant jusqu'à 36 % de la population féminine du Canada ne sait absolument pas si son taux de cholestérol est trop élevé ou trop bas, bien que 51 % de ces femmes aient des antécédents familiaux de cholestérol élevé, de maladie cardiaque, de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral. Le même sondage révèle qu'au pays 49 % de femmes ignorent la quantité de fibres alimentaires dont elles ont besoin et quelle sorte de fibres leur conviendrait le mieux. Voici ce que vous avez besoin de savoir sur la façon dont ces 2 facteurs se combinent pour que vous soyez en meilleure santé.

Fibres alimentaires + cholestérol LDL plus bas = meilleure santé

Le cholestérol, produit par notre corps, et fourni aussi par notre alimentation, est une substance nécessaire. Le corps l'emploie dans la constitution des membranes cellulaires et de certaines hormones. Le gras sanguin comporte les triglycérides, et 2 types de lipides appelés les LDL (le mauvais cholestérol), et les HDL (le bon cholestérol). Le premier peut former une plaque, c'est-à-dire un dépôt graisseux épais et dur sur les parois internes des artères ; le second aide à ralentir l'accumulation du dépôt malsain.

C'est mauvais pour la santé d'avoir trop de cholestérol LDL. Il se peut que votre médecin vous prescrive, entre autres mesures préventives, un régime alimentaire à forte teneur en fibres alimentaires afin de lutter contre l'élévation de votre cholestérol. On a observé qu'un régime alimentaire riche en fibres (et faible en gras) pouvait réduire le taux de cholestérol jusqu'à concurrence de 20 %. Et cependant la majorité d'entre nous ne consomme pas assez de fibres alimentaires – en dépit des recommandations de la Fondation des maladies du cœur du Canada qui prévoit un apport de 21 g à 38 g par jour. Vous hésitez peut-être en raison des effets secondaires comme les gaz et la sensation de ballonnement qu'elles sont susceptibles d'engendrer ; mais pour éviter ces effets secondaires, il vous suffit d'augmenter progressivement votre apport en fibres, de composer régulièrement des repas qui contiennent une forte proportion de fibres et de boire beaucoup de liquides.

Les spécialistes recommandent d'agrémenter votre régime alimentaire d'une diversité de fibres afin d'en tirer le plus de bienfaits possibles. Beaucoup de produits alimentaires provenant de plantes entières abondent en diverses fibres, notamment la pectine, le mucilage et les fibres solubles – un des meilleurs types de fibres alimentaires pour la baisse du cholestérol. Les aliments entiers et enrichis ainsi que le supplément de fibres sont également d'excellentes sources de fibres alimentaires au pouvoir hypocholestérolémiant. Les suppléments vous offrent la possibilité de compléter commodément l'apport que vous obtenez d'autres sources, et ils vous aident à mettre sainement en équation la quantité de fibres nécessaires pour abaisser un taux de cholestérol trop élevé.




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens