Page d'accueil

VPH

Connaître le VPH

Qu'est-ce que le VPH ?

VPH est l'abréviation pour virus du papillome humain. Ce virus est répandu et peut causer beaucoup de problèmes de santé, notamment des verrues génitales et divers types de cancer, tel le cancer du col de l'utérus.

L'infection par le VPH est l'infection transmissible sexuellement (ITS, appelée auparavant maladie transmissible sexuellement ou MTS) la plus répandue dans le monde. En effet, 3 personnes sur 4 ayant une vie sexuelle active contracteront une infection par le VPH au cours de leur vie, et la plupart avant l'âge de 25 ans.

Bien qu'il existe plus de 100 types différents de VPH, la majorité ne cause que de légers problèmes de santé. Dans la plupart des cas, l'infection par le VPH n'entraîne pas de symptômes et disparaît spontanément. Cependant, il existe environ 40 types de VPH qui touchent la région génitale et peuvent causer des problèmes de santé qui pourraient avoir des effets importants sur la vie de votre fille. Pour en savoir plus sur ces problèmes de santé causés par le VPH et sur ses effets sur la santé de votre fille, cliquez sur « Le VPH et les maladies qu'il peut causer ».

Certains types de VPH à risque élevé peuvent causer :

  • le cancer du col de l'utérus,
  • le cancer du vagin ou de la vulve (région génitale externe chez la femme),
  • la formation de cellules anormales ou précancéreuses (qui peuvent devenir cancéreuses avec le temps) au niveau du col utérin, du vagin ou de la vulve.

D'autres types de VPH à faible risque entraînent la formation de verrues génitales. On les qualifie de « VPH à faible risque » parce qu'il est peu probable qu'ils causent un cancer.

Ma fille est-elle à risque ?

Toute jeune fille présente un risque de contracter le VPH dès qu'elle amorce sa vie sexuelle active. La plupart des infections par le VPH surviennent avant l'âge de 25 ans.
  • Le mode de transmission le plus courant du VPH est le contact cutané (peau contre peau) avec la région génitale d'un partenaire infecté, pendant une activité sexuelle. Le virus peut être transmis même au cours d'une activité sexuelle sans pénétration. Le VPH n'est pas transmis par le sang.
  • Le virus peut être transmis très facilement ; par conséquent, il est important que votre fille sache que les condoms doivent être utilisés au cours de toute activité sexuelle. Les condoms contribueront à la protéger non seulement contre l'infection par le VPH, mais aussi contre d'autres infections transmissibles sexuellement, telle l'infection par le VIH. Malheureusement, les condoms seuls ne confèrent pas une protection complète contre le VPH car ils ne couvrent pas toutes les régions de la peau pouvant être infectées.
  • Le fait d'avoir une relation monogame, même si l'un et l'autre des partenaires n'ont pas de contact cutané génital avec une autre personne, n'empêchera pas nécessairement votre fille de contracter une infection par le VPH au cours de sa vie. Elle ou son partenaire a peut-être été infecté par le VPH lors d'un contact génital au cours d'une relation antérieure. Consultez l'outil « Les six degrés du VPH » pour tout savoir sur la transmission de ce virus.

En vue de protéger votre fille, parlez avec elle du VPH et de la façon dont il est transmis et demandez à votre médecin comment vous pouvez aider à protéger votre fille contre l'infection par le VPH, et entre autres contre le cancer du col de l'utérus et les verrues génitales. En parlant du VPH avec votre médecin vous posez un geste très important qui pourra aider à protéger votre fille contre le VPH. Pour obtenir des conseils visant à faciliter le dialogue avec votre fille, cliquez sur « VPH ­ C'est le temps d'en parler ».




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens