Page d'accueil

Fertilité

Qu'attendez-vous ?

Vous essayez depuis un certain temps de devenir enceinte, mais les tests de grossesse que vous faites à la maison ne cessent d'être négatifs. Et vous n'avez pourtant pas rencontré votre médecin pour savoir ce qui vous empêche d'obtenir un résultat positif. Qu'attendez-vous ?

Obstacle : vous pensez ne pas avoir essayé suffisamment longtemps pour devenir enceinte
Continuez-vous à vous dire : « Ce mois-ci sera le bon » ? Avez-vous, maintes fois, dessiné des visages souriants sur votre calendrier aux jours de votre ovulation pour les faire suivre par des visages tristes aux jours de votre menstruation, et ce, pendant de nombreux mois ? Certains couples continueront de tenter de concevoir un enfant malgré les difficultés, en se disant que le bon moment n'est pas encore venu. Mais certains couples continuent à essayer sans succès plus longtemps qu'il ne leur est nécessaire.

La solution : savoir qu'on définit l'infertilité d'après la période de temps passée sans concevoir
On définit l'infertilité comme l'incapacité à concevoir un enfant après un an de relations sexuelles régulières non protégées si une femme est âgée de moins de 35 ans et après 6 mois si la femme est âgée de 35 ans ou plus. Si vous avez tenté de concevoir un enfant pendant plus longtemps que cette période, il se peut que vous ayez besoin d'aide. Il se peut également que vous soyez atteinte d'affections médicales sous-jacentes dont vous n'êtes pas encore consciente et qui peuvent nuire à votre fertilité.

Obstacle : vous ne savez pas par où commencer
Devez-vous rencontrer votre médecin de famille ou un OB/GYN? Existe-t-il une différence entre un spécialiste de la fertilité et un endocrinologue de la reproduction ? Pouvez-vous tout simplement vous présenter sans autre forme de référence à une clinique de fertilité et commencer à poser des questions ? L'infertilité est-elle provoquée par un problème inhérent à l'homme, la femme ou les deux ? Que peuvent bien représenter les acronymes IO, RMA, IICS et DGP ?

La solution : faites les premiers petits pas « de bébé »
Le monde des traitements de fertilité peut parfois sembler quelque peu compliqué, il est donc normal de se sentir dépassé. Il existe des ressources en ligne, comme des guides et des glossaires qui expliquent les termes de fertilité et de conception. Vous pouvez même vous préparer en créant une liste de questions que vous désirez poser au spécialiste lorsque vous serez dans son bureau. Un bon médecin ou spécialiste de la fertilité pourra vous aider à assimiler ces notions et a planifier les étapes suivantes.

Obstacle : vous vous inquiétez de ce que vous allez découvrir
Plusieurs couples remettent la décision de rencontrer un médecin à plus tard parce qu'ils craignent de découvrir qu'ils sont infertiles. Ainsi, certains couples « préfèrent ne pas savoir ». Certaines personnes préfèrent tout simplement ne pas être conscientes de leur véritable état de fertilité.

La solution : se rendre compte que la prise de conscience du problème représente la moitié de la solution
Les femmes et les hommes peuvent être infertiles pour une variété de raisons. Certaines d'entre elles sont biologiques ou génétiques, tandis que d'autres sont associées à certains modes de vie adoptés par une personne. Bien qu'il puisse être difficile sur le plan émotionnel de faire face à des faits concrets et inattaquables, le fait de confronter la vérité vous permettra de faire des plans, de les mettre en action et de vous approcher de la réalisation de votre objectif de devenir parent.

Obstacle : vous vous inquiétez au sujet des interventions et des traitements
Certaines personnes s'imaginent que tous les types de traitements médicaux - la prise de médicaments, les injections, les interventions chirurgicales - sont susceptibles de déclencher de la nervosité et même un sentiment de panique. Cette notion peut nous hanter, en particulier, lorsqu'il est question de nos organes reproducteurs, les parties les plus intimes de notre corps. Va-t-on me faire subir des injections, m'enfoncer des objets dans le corps ou m'ouvrir le ventre ?

La solution : vous faire une idée plus exacte des différentes possibilités
Si vous n'êtes pas familiers avec les traitements de fertilité, il se peut que votre imagination s'en donne à coeur joie et cela peut être beaucoup plus dérangeant que la réalité. Dans la réalité, 85 % à 90 % des cas d'infertilité sont traités à l'aide de traitements conventionnels, c'est-à-dire, un traitement médicamenteux ou une réparation chirurgicale de certains organes reproducteurs. Dans les faits, seulement 5 % des couples infertiles utilisent la fécondation in vitro.

Obstacle : vous vous inquiétez des coûts associés à ces traitements
L'expression " Coûts des soins de santé " vous donne-t-elle le frisson ? Lorsque vous entendez les mots " traitement de fertilité " entendez-vous également un son de tiroir-caisse ? D'un côté, la plupart des régimes d'assurance-maladie provinciaux ne couvrent habituellement pas les interventions médicales de traitement de fertilité. De l'autre côté, il se peut que les régimes privés d'assurance-maladie couvrent une partie ou l'ensemble de ce qui est nécessaire. Mais que se passera-t-il si vous avez besoin d'aide pour couvrir les coûts ?

La solution : rétrécir le fossé grâce au programme GAP
Il se peut que certains régimes assurance-maladie provinciaux couvrent le coût de certains traitements pour certaines causes d'infertilité. Des crédits d'impôt sont également offerts par le gouvernement fédéral et certains gouvernements provinciaux. Si vous cherchez à obtenir plus d'aide, le Programme GAP peut représenter une option pour vous. Les cliniques de fertilité participantes fournissent une assistance financière aux personnes qui se qualifient pour les médicaments associés au traitement de fertilité. Demandez à un spécialiste de la fertilité si vous êtes admissible à ce type d'aide. Vous pouvez également accéder au Programme GAP en utilisant le localisateur de clinique qui vous permet de trouver une clinique de fertilité participante dans votre région.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens