Page d'accueil
21 NOVEMBRE

Bulletin Santé

Prenez votre santé en main avec notre bulletin d'information. Demeurez informé et en bonne santé!

Abonnez-vous!

Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:

Rhume et grippe

Comprendre les différents types de grippe

Normalement, le virus de l'influenza est simplement appelé « virus de l'influenza » ou « la grippe ». Mais, à l'occasion, nous entendons parler d'un influenza aviaire « grippe aviaire » ou d'une grippe porcine (également appelés influenza A H1N1). Mais ces maladies touchent les humains. Pourquoi leur donne-t-on des noms d'animaux? La consommation de porc cuit représente-t-elle un risque? (Non, pas du tout). Dans les faits, la raison pour le choix de ces noms est plus technique : elle est reliée à la cause de la grippe et à la constitution même du virus à l'origine de la grippe.

Les fondements : tout d'abord, qu'est-ce que la grippe?

Lorsque nous contractons une infection, celle-ci possède une cause. On désigne la personne ou l'animal malade par le terme hôte. Dans le cas de la grippe, ce qui provoque l'infection, c'est un virus – un virus de la famille influenza; il existe plusieurs types et souches (sous-types) de virus influenza (sous-types). Le virus est composé de matériel génétique. Ces unités très fondamentales de matériel de programmation biologique doivent se reproduire à l'intérieur d'une cellule vivante, l'hôte pour se multiplier et se propager.

Les virus de la grippe possèdent-ils vraiment une structure semblable à celle d'un train de marchandises?

Visualisez un train de marchandises constitué de plusieurs wagons. Vous avez maintenant une représentation mentale de la structure fondamentale d'un virus. Le virus est constitué de plusieurs morceaux de matériel génétique, de l'ARN ou de l'ADN habituellement, enfilés les uns après les autres comme les wagons d'un train. Tous ces morceaux de matériel génétique renferment de l'information qui dicte au virus son fonctionnement à l'intérieur de l'hôte et, plus particulièrement, son fonctionnement à l'intérieur des cellules de ce dernier.

Lorsqu'un virus pénètre dans un hôte, il désire se multiplier, fabriquer ainsi d'autres copies de lui-même pour infecter d'autres cellules. La plupart du temps, cette multiplication, aussi appelée réplication, se fait sans difficulté et les nouveaux virus sont des copies exactes du virus original – comme un nouveau train qui serait constitué exactement des mêmes wagons dans le même ordre. Mais, à l'occasion, au cours du processus de réplication, une petite erreur se produit : c'est possiblement la perte d'un ou de plusieurs morceaux d'information génétique ou au contraire le dédoublement d'un de ces morceaux. C'est comme la fabrication d'un autre train de marchandises, sauf qu'un wagon est déplacé ou qu'un autre est ajouté, ce qui rend le train légèrement différent du train de marchandises original. C'est ce que l'on appelle une mutation. Nous avons ainsi un nouveau train de marchandises et donc un nouveau virus – et l'histoire se répète!

Grippe aviaire vs grippe porcine vs tous les autres types de grippe

Normalement, les virus qui touchent une espèce (par ex. les oiseaux) ne touchent pas nécessairement les autres espèces (par ex. les humains). Un virus a besoin du bon genre de récepteur sur la surface de la cellule pour s'y fixer (comme les prises de courant européennes ne s'ajustent pas sur les prises murales nord-américaines). Les souches humaines du virus influenza tendent à se fixer sur les récepteurs de certaines cellules de nos voies respiratoires supérieures, tandis que les virus aviaires (des oiseaux) de l'influenza se fixent à des cellules qui ne sont présentes que chez les oiseaux. Mais, certains animaux – les porcs en particulier – possèdent des cellules qui sont munies de récepteurs auxquels les virus humains et aviaires peuvent tous deux se fixer.

On considère que les porcs représentent un récipient dans lequel les virus aviaires et humains de l'influenza peuvent se mélanger, car ces animaux peuvent être infectés par les deux types d'influenza. Lorsqu'une cellule de porc est infectée simultanément par une souche humaine de la grippe et une souche aviaire de ce virus, il peut se produire une réplication au cours de laquelle des morceaux de matériel génétique – les « wagons » – peuvent se combiner et produire une nouvelle souche de virus susceptible d'infecter plus qu'un type d'hôte. Autrement dit, si un virus de la grippe aviaire acquiert un morceau d'information génétique provenant d'un virus de la grippe humaine, cela aide le virus nouvellement réassorti à pénétrer dans les cellules humaines et à les infecter.

Pourquoi s'inquiète-t-on tant des nouvelles souches?

La grippe qui circule chaque année représente un problème de santé publique important. L'agence de santé publique canadienne rapporte que la grippe et les complications associées à cette maladie sont responsables de 4 000 à 8 000 décès chaque année au Canada. C'est pourquoi il est si important de se faire vacciner pour se protéger contre ce virus. De plus, à cause des mutations qui peuvent se produire pendant la réplication, le virus de la grippe change souvent et il vous est donc nécessaire de vous faire vacciner tous les ans pour vous protéger contre les nouvelles souches de virus.

Lorsque les souches du virus de l'influenza procèdent à un réassortiment avec des morceaux d'information génétique provenant d'une combinaison d'espèces pour former une nouvelle souche, les inquiétudes sont plus grandes pour la santé du public, car les communautés scientifiques et médicales ignorent la nature et la sévérité des symptômes qui seront produits par cette nouvelle souche de grippe chez les humains.

Lorsqu'une nouvelle souche apparaît, les scientifiques tentent de déterminer le plus rapidement possible la nature des souches qui se sont combinées pour former ce nouvel ensemble. Ils étudient également son comportement dans la population humaine pour établir le degré de gravité de l'infection (également appelé virulence) et pour décider des mesures à prendre.

Gisèle Kane




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens