Page d'accueil

Allergie

Éviter les allergènes d'extérieur

Le pollen joue un rôle essentiel dans les cycles du monde naturel. Le pollen est à l'origine des changements saisonniers caractéristiques que l'on observe chez les plantes, les graminées et les mauvaises herbes. Il est aussi à l'origine des symptômes d'allergie caractéristiques dont souffrent tant de personnes à différentes périodes de l'année.

Comment une personne sujette aux allergies saisonnières peut-elle coexister avec la nature sans éternuer, renifler et tousser?

Sachez reconnaître les agents déclencheurs de vos allergies. Le pollen est la cause première de la majorité des allergies saisonnières d'extérieur, mais d'où vient-il? Le pollen des arbres est à l'origine de la majorité des symptômes d'allergie que l'on observe au printemps, tandis que le pollen des graminées et des mauvaises herbes provoque les éternuements à répétition en été et à l'automne.

Dehors, le pollen! Le pollen est moins collant que d'autres allergènes, mais il peut pénétrer dans votre maison par voie aérienne ou en se déposant sur vos vêtements, votre peau, vos cheveux ou sur la fourrure des animaux. Fermez les fenêtres pendant la saison des allergies et nettoyez régulièrement les filtres et les conduits d'air. Lorsque vous rentrez des zones de « danger » extérieures, enlevez les souliers et les vêtements qui pourraient porter des traces de pollen. Prenez une douche, ou lavez-vous les mains et rincez-vous les yeux et le nez.

Évitez les agents déclencheurs. La nature ne devrait pas être votre ennemie. Essayez de minimiser votre exposition aux agents déclencheurs connus, et, si vous avez des allergies saisonnières, profitez au maximum des périodes de l'année durant lesquelles vous ne souffrez pas de vos allergies. Par exemple, si vous êtes allergique au pollen des arbres au printemps, prévoyez de faire du camping et des piques-niques à la fin de l'été ou au début de l'automne. Si vous souffrez de congestion causée par l'herbe à poux à l'automne, faites vos randonnées pédestres au printemps.

Surveillez les conditions météorologiques. Le pollen est la substance qu'utilisent les plantes comme les arbres, les mauvaises herbes et les graminées pour fertiliser de nouvelles graines et croître. La densité pollinique désigne le nombre de grains de pollen de plantes qu'on retrouve au mètre cube; elle est habituellement mesurée sur une période de 24 heures. Les prévisions météorologiques comportent généralement une mention de la densité pollinique qui vous donnera une idée des risques d'allergie au quotidien. Soyez attentif à la météo et passez moins de temps à l'extérieur lorsque la densité pollinique est particulièrement élevée. Comme la densité pollinique est particulièrement élevée le matin, ne sortez de la maison que plus tard dans la journée.




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens