Page d'accueil

Spondylarthrite ankylosante

Les corticostéroïdes

Les corticostéroïdes sont des médicaments qui imitent une hormone présente à l'état naturel dans l'organisme et qui joue un rôle dans les réponses inflammatoire et immunitaire. Les corticostéroïdes peuvent être utilisés pour soulager la douleur dans les articulations touchées par la spondylarthrite ankylosante. Ils agissent en réduisant l'inflammation et en bloquant l'action du système immunitaire. Les corticostéroïdes sont habituellement prescrits en présence de douleur aiguë ou d'une poussée symptomatique de spondylarthrite ankylosante.

Les corticostéroïdes utilisés dans le traitement de la spondylarthrite ankylosante sont la méthylprednisolone et la cortisone

L'acétate de méthylprednisolone (Depo-Medrol®)

  • À quoi sert-il ? Depo-Medrol® réduit l'inflammation associée à la spondylarthrite ankylosante.
  • Comment l'utiliser ? Depo-Medrol® s'administre habituellement en une injection dans l'articulation atteinte (hormis celles de la colonne vertébrale), pratiquée par un professionnel de la santé. Au besoin, une seconde injection peut être administrée de une à cinq semaines plus tard.

L'acétate de cortisone (Cortisone®)

  • À quoi sert-il ? Cortisone® soulage les symptômes de la spondylarthrite ankylosante en réduisant l'inflammation.
  • Comment l'utiliser ? Cortisone® se prend par la bouche (par voie orale), chaque jour.

Les corticostéroïdes sont généralement administrés sur une courte période, pour soulager les symptômes pendant les poussées.

L'injection de corticostéroïdes peut occasionner des changements au niveau de la peau ou une douleur au point d'injection. Les corticostéroïdes (administrés en injection ou par voie orale), lorsqu'ils sont utilisés sur le long terme, peuvent occasionner des effets secondaires tels qu'un amincissement des os (ostéoporose), un gain pondéral, le diabète et une rétention liquidienne. Les corticostéroïdes peuvent avoir des effets secondaires graves, dont une nouvelle infection, le masquage des signes d'infection, l'interruption de la croissance chez l'enfant et, en cas d'utilisation prolongée, des problèmes oculaires tels que la cataracte et le glaucome.

Si vous allez utiliser des corticostéroïdes sur le long terme, il se peut que votre médecin vous recommande de subir des analyses de sang et de vous présenter à des visites de contrôle à intervalles réguliers.

Demandez à votre médecin de vous parler davantage des corticostéroïdes dans le traitement de la spondylarthrite ankylosante.

Guide pour la discussion avec le médecin Plan de traitement Le saviez-vous ?



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens