Page d'accueil

Santé mentale

L'alimentation du cerveau

Un épicurien français disait : « Dis-moi ce que tu manges, et je te dirai qui tu es ». Mais est-il possible que certains aliments vous rendent plus intelligent, plus heureux, ou vous permettent de réagir plus positivement au stress ? La malbouffe pourrait-elle mener à un comportement répréhensible ? On établit constamment des liens entre notre alimentation et notre façon de percevoir, de penser et d'agir.

Par exemple, saviez-vous que la dépression et l'agressivité ont été liées aux régimes à teneur élevée en gras nocifs et faible en fruits et légumes bienfaisants ? Que le poisson et les fruits de mer peuvent écarter le risque de maladie d'Alzheimer ou de démence ? Ou que le thé peut induire un état d'esprit paisible sans altérer la vigilance ?

La mémoire, la vivacité d'esprit et l'humeur peuvent être influencées par vos choix nutritionnels. Bien que l'intelligence et les fonctions mentales soient complexes et impliquent plusieurs systèmes et appareils de l'organisme, quelques nutriments clés peuvent stimuler la vigueur cérébrale.

Les aliments qui augmentent le pouvoir mental

  • Les antioxydants : les aliments et suppléments contenant des antioxydants (par ex. les phytochimiques, les catéchines) peuvent améliorer la santé du cerveau et la longévité. Les légumes et les fruits de couleur foncée contiennent des phytochimiques (les bleuets en particulier) et, le thé vert regorge de catéchines.
  • Les acides gras oméga-3 : les acides gras oméga-3, que l'on trouve dans plusieurs types de poissons et de fruits de mer, notamment le saumon, le flétan et les pétoncles, réduiraient l'inflammation du cerveau et favoriseraient la régénération des cellules nerveuses.
  • Les vitamines B : la vitamine B est bonne pour le cerveau, ça ne fait aucun doute. La famille des vitamines B constitue une riche source d'alimentation pour le système nerveux. Les messages transmis par le cerveau aux nerfs et vice-versa dépendent des vitamines du complexe B, particulièrement de l'acide folique, de la vitamine B6 et de la choline. Nous sommes entourés d'aliments contenant des vitamines du complexe B. L'acide folique se trouve dans les légumes vert foncé, notamment les épinards, les asperges, la laitue romaine, ainsi que les feuilles de navet et de moutarde. De nombreuses variétés de haricots renferment aussi de l'acide folique. Essayez les haricots noirs, les pois chiches ou les haricots Pinto pour faire un festin d'acide folique. Cassez un œuf pour absorber de la choline : on trouve cette vitamine B en abondance dans le jaune d'œuf. Parmi les autres sources, mentionnons les fèves de soya, le beurre d'arachide, les pommes de terre ou le pain de blé entier.
  • Le fer : le fer aide le sang à fournir de l'oxygène à notre corps. Des carences en fer ont été associées au trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité, à des difficultés d'apprentissage, et à un retard intellectuel. Cela va sans dire, donc, que les aliments contenant du fer ne peuvent qu'intensifier notre aptitude pour le raisonnement. Le fer se retrouve dans les épinards, la mélasse de cuisine, les lentilles, le tofou, les brocolis et les choux de Bruxelles.
  • La vitamine E : certaines personnes ralentissent leur déclin mental en faisant quotidiennement des mots croisés ou en jouant au sudoku. Les aliments contenant de la vitamine E vous aident également à garder un esprit vif ! La vitamine E, surtout lorsqu'elle est prise en même temps que la vitamine C, réduirait le déclin cognitif associé au vieillissement. Les aliments ci-après : les feuilles de navet et de moutarde, les épinards et les brocolis, riches en vitamine E, peuvent tous vous nourrir l'esprit. Et si le vert ne vous attire pas, grignotez des graines de tournesol, des amandes ou des olives pour obtenir une bonne dose de vitamine E.

Amy Toffelmire
[traduction]



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens