Page d'accueil

VPH

Renseignements sur le VPH

Qu'est-ce que le VPH ?

Commençons par un peu de sciences. Mais pas de panique ! Il n'y a pas d'examen à la fin, donc pas de raison de s'inquiéter.

VPH est l'abréviation pour virus du papillome humain. Ce virus est répandu et peut causer beaucoup de problèmes de santé, notamment des verrues génitales et des cancers, tel le cancer du col de l'utérus. Vous croyez que cela ne vous arrivera pas ? Détrompez-vous !

L'infection par le VPH est l'ITS (infection transmissible sexuellement - appelée auparavant MTS ou maladie transmise sexuellement) la plus répandue dans le monde. L'infection par le VPH est un important problème de santé pour toutes les jeunes femmes.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, 3 personnes sur 4 ayant une vie sexuelle active seront infectées par le VPH à un moment ou l'autre de leur vie, et ce, probablement avant l'âge de 25 ans.

Bien qu'il existe plus de 100 types différents de VPH, la majorité ne cause que des problèmes de santé légers, telles les verrues sur les mains et la plante des pieds. La plupart des types de VPH n'entraînent pas de symptômes et disparaissent spontanément; cependant, il existe plus de 40 types de VPH qui touchent la région génitale, dont certains peuvent entraîner des problèmes de santé plus graves. Pour en savoir plus sur les maladies qui peuvent être causées par le VPH et comment elles peuvent affecter votre vie, cliquez sur « Comment le VPH peut-il m'affecter ? ».

Certains types de VPH sont considérés comme des virus à risque élevé car ils peuvent causer des cancers, tels le cancer du col de l'utérus, le cancer de la vulve (région génitale externe chez la femme) et le cancer du vagin. D'autres types de VPH à risque moins élevé entraînent la formation de verrues génitales. Ils sont dits « à faible risque » parce qu'il est peu probable qu'ils causent un cancer.

La prochaine fois que vous consulterez votre médecin, demandez-lui plus d'information sur le VPH et la façon de vous protéger.

Suis-je à risque ?

Aussi incroyable que cela puisse paraître, 3 personnes sur 4 ayant une vie sexuelle active seront infectées par le VPH à un moment ou l'autre de leur vie, et ce, probablement avant l'âge de 25 ans.

« Est-ce que je risque d'être infectée par le VPH ? » Pour toute jeune fille ou femme qui est active sexuellement ou qui pense le devenir bientôt, la réponse est « oui ».

Le VPH ne se transmet pas par le sang, mais il peut se propager par simple contact cutané (peau contre peau) avec la région génitale d'une personne infectée, pendant une activité sexuelle.

Les faits :

  • Vous pouvez contracter le virus même si vous n'avez pas de relation sexuelle avec pénétration.
  • La fidélité ou le fait de n'avoir qu'un seul partenaire sexuel ne vous protège pas nécessairement contre l'infection par le VPH. Vous ou votre partenaire pouvez avoir déjà contracté le VPH lors d'un contact génital au cours d'une relation antérieure. Cliquez ici pour constater à quelle vitesse le VPH peut être transmis au sein de votre réseau de partenaires sexuels.
  • Même si le VPH cause parfois des verrues génitales, dans bien des cas, la personne infectée n'a aucun symptôme visible. Il arrive souvent que des personnes soient infectées par le VPH sans même le savoir.

Les condoms ne procurent pas une protection complète contre le VPH. Cependant, vous pouvez demander à votre partenaire d'utiliser un condom pour vous protéger contre les infections transmissibles sexuellement (ITS) telles que le SIDA et l'infection à Chlamydia ; c'est une excellente initiative. Malheureusement, tout contact de la peau avec la région génitale permet la propagation du VPH. Si vous avez une relation sexuelle, vous ne serez pas protégée si votre partenaire a une infection par le VPH qui se trouve sur une partie de la peau non couverte par le condom. Même si vous êtes vaccinée contre le VPH, continuez d'utiliser des condoms, car ils contribuent à prévenir d'autres infections, ainsi qu'une grossesse ; alors assurez-vous de les utiliser à chaque fois !

Heureusement, il existe des moyens pour vous aider à vous protéger contre l'infection par le VPH. Discutez avec votre médecin des moyens de vous protéger contre le VPH.




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens