Page d'accueil
21 NOVEMBRE

Bulletin Santé

Prenez votre santé en main avec notre bulletin d'information. Demeurez informé et en bonne santé!

Abonnez-vous!

Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:

Rhume et grippe

Préparation en cas de pandémie

La propagation récente en Asie et en Europe de la grippe aviaire asiatique, ajoutée au fait qu'il n'y a pas eu de pandémie de grippe depuis 36 ans, nourrit l'inquiétude en ce qui a trait à l'éventualité d'une épidémie. Bien des gens se demandent jusqu'à quel point la menace est réelle. Si une pandémie se déclarait, dans quelle mesure serions-nous capable d'y faire face ?

Lisez ce qui suit pour obtenir des réponses à certaines questions d'importance.

En quoi consiste précisément une pandémie de grippe ?

Chaque année, un vaccin pour la grippe est développé pour prévenir ou réduire l'impact de la grippe. Ce vaccin est fabriqué à partir des trois souches de virus grippaux connus (virus de la grippe A, B et C). Cependant, si une nouvelle souche virale totalement différente frappait soudain, les gens seraient peu ou possiblement pas immunisés contre elle.

Ceci poserait un sérieux danger pour leur santé, y compris la réceptivité aux infections, la pneumonie et même la mort, et plus grave encore, la possibilité que le virus se propage rapidement à l'ensemble de la population. On appelle pandémie, cette propagation d'une maladie sur une vaste échelle. Dans le cas d'une pandémie, il y aurait vraisemblablement trois vagues successives d'épidémie réparties sur plusieurs mois.

L'évolution historique

Bien qu'il n'existe pas de véritable indicateur, les pandémies apparaissent typiquement une fois par génération. Au cours des siècles précédents, il y a eu trois pandémies : respectivement, en 1918, en 1957 et en 1968. La « grippe espagnole » de 1918 a été particulièrement virulente, tuant quelque 20 millions de personnes.

Selon les Centres de prévention et de contrôles des maladies (Centers for Disease Dontrol and Prevention, organisme gouvernemental américain), « la pandémie de 1957-1958 et celle de 1968-1969 ont été causées des virus contenant des gènes du virus humain de la grippe combinés avec ceux du virus de la grippe aviaire. Il semble bien que le virus pandémique de 1918-1919 était d'origine aviaire.»

Étant donné qu'il n'y a pas eu de pandémie depuis 36 ans, les experts croient que nous sommes objectivement sujets à la prochaine.

La grippe aviaire (oiseau)

Même si la grippe aviaire a tué des millions d'oiseaux et d'autres animaux en Asie, elle ne s'est pas répandue en grand nombre chez les humains. Ceci dit, si une personne ayant la grippe était en même temps infectée par la grippe aviaire, un mélange des deux virus pourrait déclencher sa propagation chez l'humain et entraîner éventuellement une pandémie.

L'Organisation mondiale de la Santé a donc lancé la production d'un vaccin contre les H5N1 (les virus A de la grippe identifié chez des humains, en Asie, en 2004 et 2005) comme mesure de prévention pour contrer une possible pandémie de grippe aviaire.

Faire face à une pandémie

Il n'existe aucun moyen de prévenir une pandémie. C'est difficile aussi de prédire correctement le moment où elle arriverait. Néanmoins, des mesures sont prises pour minimiser ses effets et réduire en même temps le nombre de personnes qui risqueraient d'en mourir. Les gouvernements partout dans le monde ont établi des stratégies pour se préparer à une nouvelle pandémie possible.

Les formes prioritaires d'action seraient l'inoculation de vaccins et l'utilisation de médicaments antiviraux.

Les vaccins

Le Canada a signé des contrats avec des entreprises pour développer un vaccin contre le H5N1.

Dans les faits, toutefois, un vaccin efficace contre une pandémie ne peut être fabriqué avant que le virus soit apparu. Le virus devrait d'abord être analysé et cela prendrait un certain temps pour créer un vaccin adéquat pour la souche du nouveau virus.

Les médicaments antiviraux

Des rapports indiquent que le Canada planifie la création d'une réserve nationale d'antiviraux, comprenant environ 16 millions de comprimés de Tamiflu® (phosphate d'oseltamivir), ce qui par ailleurs ne suffirait qu'au traitement de 1,6 millions de personnes.

Les comprimés devraient être rationnés, et donnés prioritairement aux groupes de travailleurs de la santé, à ceux des urgences et aux gens hospitalisés pour la grippe.

Comment vous protéger ?

La meilleure façon de vous protéger contre la grippe en général est de :

  • vous faire vacciner contre la grippe
  • vous laver régulièrement les mains au savon
  • éviter d'aller au travail ou à l'école lorsque vous êtes malade
  • vous couvrir le nez et la bouche lorsque vous éternuez ou que vous toussez



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens