Page d'accueil
20 NOVEMBRE

Bulletin Santé

Prenez votre santé en main avec notre bulletin d'information. Demeurez informé et en bonne santé!

Abonnez-vous!

Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:

Rhume et grippe

Traitement et prévention de la grippe saisonnière

La grippe se traite habituellement par le repos, beaucoup de liquides et la prise d'acide acétylsalicylique* (l'AAS), d'ibuprofène ou d'acétaminophène pour soulager les maux de tête, les endolorissements musculaires et la fièvre. Les enfants et les adolescents grippés ne devraient pas prendre de l'acide acétylsalicylique (l'AAS) ni d'autres salicylates (des médicaments apparentés à l'AAS, comme le salsalate ou le salicylate de magnésium). La prise de l'AAS durant une grippe a été liée au syndrome de Reye, un trouble rare, mais grave influant sur le cerveau et le foie. Très peu de médicaments contre le rhume et en vente libre contiennent de l'AAS ou d'autres salicylés. Renseignez-vous à ce sujet auprès de votre médecin ou d'un pharmacien.

Les antibiotiques ne sont pas efficaces contre des infections virales comme la grippe et le rhume, mais ils sont prescrits en cas de complications comme des infections bactériennes.

Le zanamivir et l'oseltamivir sont des médicaments qui empêchent les virus nouvellement formés de s'échapper des cellules qu'ils ont envahies puis infectées. L'action de ces médicaments réduit la propagation du virus dans le corps. Le zanamivir est offert dans un dispositif d'inhalation et vous pouvez vous procurer l'oseltamivir sous forme de capsules ou de solution orale. Lorsqu'ils sont pris 24 à 48 heures après le début de l'affection, ces médicaments réduisent la durée des symptômes de 1 à 3 jours en moyenne.

Seuls les anticorps antigrippaux peuvent prévenir la grippe. Nos systèmes immunitaires génèrent des anticorps naturellement lorsque nous luttons contre une infection ou lorsqu'ils ont été provoqués par une vaccination. La vaccination doit être répétée tous les ans.

Au printemps, un réseau mondial de médecins et de laboratoires de recherche détermine quelles souches grippales pourraient s'avérer dangereuses, et le vaccin pour l'année courante est conçu en conséquence. Le vaccin confère une résistance à la souche de type B et aux 2 souches de type A dont la prédominance est escomptée au cours de la prochaine saison grippale.

Le vaccin prévient habituellement plus de 80 % des cas de grippe saisonnière qui frappent les adultes en santé. Il est inoculé à toute personne perçue comme présentant un haut risque de contracter la grippe, aux travailleurs de la santé et à quiconque désirant éviter la grippe.

Les groupes de personnes appartenant à la catégorie courant un haut risque de contracter la grippe saisonnière, comportent :

  • les personnes âgées de 65 ans ou plus,
  • les personnes présentant des désordres cardiaques, pulmonaires ou chroniques (y compris le diabète),
  • les personnes atteintes d'une maladie chronique du rein, d'une anémie, d'un système immunitaire affaibli ou d'asthme,
  • les résidents des maisons de soins infirmiers,
  • les enfants recevant un traitement à long terme par l'AAS et peut-être sujets au syndrome de Reye,
  • les enfants âgés de 6 mois ou plus atteints de troubles respiratoires,
  • les enfants âgés de 6 à 59 mois,
  • les personnes présentant une obésité morbide,
  • les personnes autochtones,
  • les femmes enceintes en bonne santé (tous trimestres compris).

Quelquefois, comme durant la saison grippale de 1997 et 1998, une nouvelle mutation apparaît après la préparation du vaccin de l'année courante et il est trop tard pour le modifier. Heureusement, jusqu'à présent les nouvelles souches ne se sont pas modifiées au point de pouvoir contourner la résistance impartie par le vaccin. N'oubliez pas de vous laver les mains de la bonne façon, de bien manger et de dormir suffisamment afin de vous protéger de la grippe.

Rédigé et révisé par l'équipe clinique de MediResource


*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (le nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2017 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens