Page d'accueil
Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:

Santé féminine

Varices : comment les prévenir

Debout sur place - faites travailler les muscles de votre mollet

Pour retarder l'apparition des varices, la méthode la plus efficace consiste à maintenir la circulation sanguine dans vos jambes.

Les muscles du mollet peuvent se comparer au « cœur » de la circulation veineuse. Si vous pointez et fléchissez votre pied assez fort pour faire contracter les muscles du mollet, vous aidez à pomper une tasse de sang hors de votre jambe. Vous pouvez aussi presser vos pieds l'un contre l'autre dans vos souliers, ou vous dresser plusieurs fois sur la pointe des pieds. Secouer la jambe n'est pas assez efficace, vous devez faire travailler les muscles.

Évitez de porter des vêtements serrés tous les jours

Les gaines ou les bas aux genous peuvent bloquer le mouvement du sang vers le haut de la jambe. La paroi veineuse doit se dilater pour surmonter cet obstacle. Les valvules perdent alors leur ajustement et peuvent commencer à céder, laissant le sang s'accumuler - et c'est ainsi que s'installent les varices.

Portez des bas de compression graduelle

Vous trouverez dans beaucoup de pharmacies des collants, des bas et des chaussettes spéciaux qui favorisent la circulation sanguine dans vos jambes. Ils sont offerts dans une vaste gamme de couleurs à la mode. Ces bas exercent une légère compression graduelle sur la jambe, allant du pied vers le haut, aidant ainsi à réduire la dilatation de la paroi veineuse. La pression est la plus forte à la cheville et diminue graduellement en montant vers le genou. Ces bas sont vendus sans ordonnance médicale.

Nous recommandons aux patients le port quotidien de bas de contention qui exercent une pression de 15 mm Hg à 20 mm Hg. En présence de varices plus importantes, votre médecin pourrait prescrire une pression de 30 mm Hg à 40 mm Hg.

Maîtrisez votre poids

La plupart des études, et non la totalité, mentionnent l'obésité comme un facteur contribuant à l'apparition des varices et des télangiectasies en étoile (réseaux de vaisseaux dilatés). Si l'embonpoint semble contribuer au problème, une réduction du poids devrait être envisagée qui s'appuie sur une réduction de l'apport calorique et un programme d'exercice.

Les fluctuations hormonales durant le cycle menstruel peuvent agir sur les veines

Les fluctuations hormonales, tant avant la menstruation qu'au milieu du cycle (lors de l'ovulation), entraînent un relâchement de la paroi veineuse. Dans cet état, la veine renferme un plus grand volume sanguin, ce qui met de la pression sur les valvules. Si vous avez alors l'impression que vos veines sont plus gonflées que d'habitude, c'est vrai. Chez certaines personnes, les contraceptifs oraux ou l'œstrogène de remplacement produiront le même effet sur les veines. Le port de bas de contention, l'exercice et la réduction du poids sont tous des mesures efficaces pour renforcer la paroi veineuse.

La grossesse peut faire gonfler les veines

La grossesse provoque aussi une élévation de plusieurs hormones. L'œstrogène a pour effet le relâchement du muscle lisse et des fibres de collagène en général, effet qui pourrait contribuer à la dilatation de la paroi veineuse. De surcroît, le volume sanguin total augmente de 40 % durant la grossesse. Aussi, lorsque les patientes signalent l'apparition soudaine de varices ou de télangiectasies, l'une des questions à poser est : « Êtes-vous enceinte ? » L'état des veines peut changer rapidement, même à 5 semaines de grossesse lorsque la femme ne sait pas encore qu'elle est enceinte.

Environ 70 % des femmes enceintes qui ont hérité d'un gène familial de varice et de télangiectasie verront ces veines apparaître. Heureusement, la plupart disparaîtront 4 à 6 semaines après la fin de l'allaitement. Pour nombre de femmes, c'est souvent après la troisième grossesse que ces veines persistent et nécessitent un traitement. Là encore, le port de bas de contention, l'exercice et la maîtrise du poids s'avèrent utiles.

Évitez de porter des talons hauts tous les jours

Les talons hauts ne sont pas en vogue pour les veines. Si vous portez chaque jour des talons de plus de 1,5 po, vos muscles du mollet ne pompent pas efficacement le sang hors de votre jambe. Vous pouvez essayer cela chez vous. Sentez les contractions du mollet quand vous portez des souliers à talons plats et passez ensuite aux talons hauts. Le pied se déplace simplement vers l'avant mais vous ne sentez pas les contractions du mollet pendant la marche.

Soyez prudent lors des activités physiques

Lorsque vous marchez ou bougez, des muscles bien tonifiés permettent de pomper beaucoup plus de sang que des muscles faibles - et plus vous pompez du sang hors de votre jambe, moins vous risquez de voir vos veines se dilater et endommager les valvules.

Faites attention cependant quand vous faites des exercices vigoureux. La pression abdominale peut bloquer le retour veineux. Par exemple, quand vous levez de gros poids, n'oubliez pas d'expirer. Autrement, votre pression abdominale s'accroît et les veines doivent se dilater pour contourner ce blocage.

 
Roxanne Hallgren, RN 
en collaboration avec l'équipe clinique de MediResource



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2018 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens